Spread Bid-Ask et glissement expliqués
Table des matières
Introduction
Qu'est-ce que le spread Bid-Ask ?
Teneurs de marché et spread Bid-Ask
Graphiques de profondeur et spread Bid-Ask
Pourcentage de spread Bid-Ask
Qu'est-ce que le glissement ?
Glissement positif
Tolérance de glissement
Pour conclure
Spread Bid-Ask et glissement expliqués
AccueilArticles
Spread Bid-Ask et glissement expliqués

Spread Bid-Ask et glissement expliqués

Débutant
Published Jun 10, 2021Updated Sep 13, 2021
7m

Résumé

Le spread Bid-Ask est la différence entre le prix le plus bas demandé pour un actif et le prix le plus élevé offert. Les actifs liquides comme le Bitcoin présentent un spread plus faible que les actifs dont la liquidité et le volume d'échange sont moindres.

Un glissement se produit lorsqu'un trade est réglé à un prix moyen différent de celui demandé initialement. Cela se produit souvent lors de l'exécution d'ordres Market. S'il n'y a pas assez de liquidité pour remplir votre ordre ou si le marché est volatil le prix final de l'ordre pourrait changer. Pour éviter le glissement avec des actifs peu liquides, vous pouvez essayer de diviser votre ordre en plusieurs ordres plus petits.


Introduction

Lorsque vous achetez et vendez des actifs sur un exchange, les prix du marché sont directement liés à l'offre et à la demande. Outre le prix, les autres facteurs importants à prendre en compte sont le volume des transactions, la liquidité du marché et les types d'ordres. Selon les conditions du marché et les types d'ordres que vous utilisez, vous n'obtiendrez pas toujours le prix que vous souhaitez pour un trade.

Il y a une négociation constante entre les acheteurs et les vendeurs qui crée un écart entre les deux côtés (spread Bid-Ask). En fonction de la quantité d'un actif que vous souhaitez trader et de sa volatilité, vous pouvez également rencontrer un glissement (nous y reviendrons plus tard). Pour éviter toute surprise, acquérir des connaissances de base sur le carnet d'ordres d'un exchange vous apportera beaucoup.


Qu'est-ce que le spread Bid-Ask ?

Le spread Bid-Ask est la différence entre le prix de la demande le plus élevé et le prix de l'offre le plus faible dans un carnet d'ordres. Sur les marchés traditionnels, le spread est souvent créé par les teneurs du marché ou les fournisseurs de liquidité. Sur les marchés des cryptomonnaies, l'écart est dû à la différence entre les ordres Limit des acheteurs et des vendeurs.
Si vous souhaitez effectuer un achat instantané au prix du marché, vous acceptez de payer le prix demandé le plus bas d'un vendeur. Si vous souhaitez réaliser une vente instantanée, vous bénéficierez du prix de demande le plus haut d'un acheteur. Les actifs plus liquides (comme le forex) présentent un spread Bid-Ask plus faible, ce qui signifie que les acheteurs et les vendeurs peuvent exécuter leurs ordres sans modifier significativement le prix d'un actif. Cela est dû à un grand volume d'ordres dans le carnet d'ordres. Un spread Bid-Ask plus important entraînera des fluctuations de prix plus importantes lors de la clôture d'ordres à gros volume.


Teneurs de marché et spread Bid-Ask

Le concept de liquidité est essentiel pour les marchés financiers. Si vous essayez de trader sur des marchés à faible liquidité, vous pourriez attendre des heures, voire des jours, jusqu'à ce qu'un autre trader remplisse votre ordre.

Il est important de créer de la liquidité, mais la liquidité apportée par les trader individuels ne suffit pas forcément. Sur les marchés traditionnels, par exemple, les courtiers et les teneurs de marché fournissent de la liquidité en échange de bénéfices d'arbitrage.

Un teneur de marché peut tirer parti d'un spread Bid-Ask en achetant et en vendant un actif simultanément. En vendant au plus haut prix d'achat et en achetant au plus bas prix de vente encore et encore, le teneur de marché peut prendre le spread comme profit d'arbitrage. Même un faible spread peut générer des profits significatifs en cas de volume d'échange important sur la journée. Les actifs à forte demande présentent des spreads plus faibles, car les teneurs de marché rivalisent et réduisent le spread.

Par exemple, un teneur de marché peut proposer simultanément d'acheter du BNB pour 350 $ et vendre du BNB pour 351 $, créant ainsi un spread de 1 $. Toute personne qui souhaite effectuer des transactions instantanées sur le marché devra respecter ces positions. Le spread représente désormais un bénéfice pur d'arbitrage pour le teneur de marché, qui vend ce que les traders achètent et qui achète ce qu'ils vendent.


Graphiques de profondeur et spread Bid-Ask

Examinons quelques exemples concrets de cryptomonnaie et la relation entre volume, liquidité et spread Bid-Ask. Dans l'interface utilisateur de l'exchange Binance, vous pouvez facilement voir le spread Bid-Ask en passant à la vue graphique [Profondeur]. Ce bouton se trouve dans l'angle supérieur droit de la zone du graphique.


L'option [Profondeur] affiche une représentation graphique du carnet d'ordres d'un actif. Vous pouvez voir la quantité et le prix de la demande en vert, ainsi que la quantité et le prix de l'offre en rouge. L'écart entre ces deux zones est le Spread Bid-Ask, que vous pouvez calculer comme suit : prix de l'offre rouge - prix de la demande vert.


Comme nous l'avons mentionné précédemment, il existe une relation implicite entre liquidité et faible Spread Bid-Ask. Le volume de trading est un indicateur communément utilisé de liquidité, nous nous attendons donc à voir des volumes plus élevés avec des Spreads Bid-Ask plus petits en pourcentage du prix d'un actif. Les cryptomonnaies, les actions et les autres actifs fortement échangés font l'objet d'une concurrence beaucoup plus forte entre les traders qui cherchent à tirer parti du spread Bid-Ask.


Pourcentage de spread Bid-Ask

Pour comparer les spreads Bid-Ask de différentes cryptomonnaies ou actifs, nous devons les évaluer en pourcentage. Le calcul est simple :

(Prix de l'offre - Prix de la demande)/Prix de l'offre x 100 = Pourcentage spread Bid-Ask

Prenons BIFI comme exemple. Au moment de la rédaction, BIFI avait un prix d'offre de 907 $ et un Prix de demande de 901 $. Cette différence nous donne un écart entre l'offre et la demande de 6 $. 6 $ divisés par 907 $, puis multipliés par 100, nous donnent un pourcentage final de spread Bid-Ask d'environ 0,66 %.


Supposons maintenant que Bitcoin ait un Spread Bid-Ask de 3 $. Bien que ce soit la moitié de ce que nous avons vu avec BIFI, lorsque nous les comparons en termes de pourcentage, le Spread Bid-Ask de Bitcoin n'est que de 0,0083 %. BIFI a également un volume de trading nettement plus faible, ce qui soutient notre théorie selon laquelle les actifs moins liquides ont tendance à présenter des spreads Bid-Ask plus importants.

Le spread plus faible du Bitcoin nous permet de tirer quelques conclusions. Un actif avec un pourcentage Spread Bid-Ask plus faible est susceptible d'être beaucoup plus liquide. Si vous souhaitez exécuter des ordre Market importants, il y a généralement moins de risque de devoir payer un prix que vous n'aviez pas prévu.


Qu'est-ce que le glissement ?

Le glissement est un événement courant sur les marchés présentant une volatilité élevée ou une faible liquidité. Le glissement se produit lorsqu'un trade est réglé à un prix différent de celui prévu.

Par exemple, supposons que vous voulez placer un important ordre d'achat au marché à 100 $, mais que le marché ne dispose pas de la liquidité nécessaire pour remplir votre ordre à ce prix. Par conséquent, vous devrez remplir les ordres suivants (supérieurs à 100 $) jusqu'à ce que votre ordre soit entièrement rempli. Le prix moyen de votre achat sera alors supérieur à 100 $, et c'est ce que nous appelons le glissement.

En d'autres termes, lorsque vous créez un ordre au prix du marché, un exchange associe votre achat ou votre vente aux ordres Limit du carnet d'ordres. Le carnet d'ordres associera votre ordre à l'ordre présentant le meilleur prix, mais vous aller remonter plus loin dans les ordres s'il y a un volume insuffisant pour le prix souhaité. Ce processus fait que le marché remplit vos ordres à des prix différents et inattendus.

Dans le domaine des cryptomonnaies, le glissement est un phénomène courant sur les teneurs de marché automatisés et les exchanges décentralisés. Le glissement peut représenter plus de 10 % du prix prévu pour des Altcoins volatils ou a faible liquidité.


Glissement positif

Le glissement n'est pas toujours en votre défaveur. Un glissement positif peut se produire si le prix diminue pendant que vous passez votre ordre d'achat ou s'il augmente si vous passez un ordre de vente. Bien que peu fréquents, les glissements positifs peuvent survenir sur certains marchés très volatils.


Tolérance de glissement

Certains exchanges vous permettent de définir manuellement un niveau de tolérance de glissement pour limiter les glissement que vous pourriez rencontrer. Cette option s'affichera quand vous utilisez des teneurs de marché automatisés tels que PancakeSwap sur Binance Smart Chain et Uniswap sur Ethereum.


Le montant du glissement que vous fixez peut avoir un effet sur le temps nécessaire à la liquidation de votre ordre. Si vous définissez le glissement comme faible, votre ordre peut prendre beaucoup de temps à s'exécuter ou ne pas s'exécuter du tout. Si vous le fixez trop haut, un autre trader ou un robot peut voir votre ordre en attente et vous devancer.

Dans ce cas, le front running se produit lorsqu'un autre trader paie des frais de gas plus élevés que les vôtres pour acheter l'actif en premier. Il créé ensuite une autre transaction pour vous vendre l'actif au prix maximum que vous êtes prêt à accepter en fonction de votre tolérance de glissement.


Minimiser le glissement négatif

Bien que vous ne puissiez pas toujours éviter le glissement, il existe certaines stratégies que vous pouvez utiliser pour essayer de le minimiser.

1. Au lieu de faire un ordre important, essayez de le décomposer en petits blocs. Surveillez de près le carnet d'ordres pour étaler vos ordres, en vous assurant de ne pas passer des ordres supérieurs au volume disponible.

2. Si vous utilisez un exchange décentralisé, n'oubliez pas de prendre en compte les frais de transaction. Certains réseaux ont des frais élevés en fonction du trafic de la blockchain qui peuvent compenser les gains que vous réalisez, évitant ainsi le glissement.

3. Si vous tradez des actifs à faible liquidité, comme un petit pool de liquidité, votre activité de trading pourrait avoir un impact significatif sur le prix de l'actif. Une seule transaction peut faire l'objet d'un faible glissement, mais un grand nombre de plus petites transactions affecteront le prix du prochain bloc de transactions que vous effectuez.
4. Utilisez des ordre Limit. Ces ordres vous permettent d'obtenir les prix que vous voulez ou mieux lorsque vous tradez. Bien que vous sacrifiez la vitesse d'un ordre Market, vous pouvez être sûr que vous ne subirez pas de glissement négatifs.


Pour conclure

Lorsque vous tradez des cryptomonnaies, n'oubliez pas qu'un écart entre l'offre et la demande ou un glissement peut modifier le prix final de vos trades. Vous ne pouvez pas toujours les éviter, mais cela vaut la peine d'en tenir compte dans vos décisions. Pour les trades plus petits, cela peut être minimal, mais n'oubliez pas qu'avec un ordre de volume important, le prix moyen par unité peut être plus élevé que prévu.

Pour quiconque utilisant la finance décentralisée, la compréhension du glissement est une connaissance de trading basique qu'il est nécessaire de maitriser. Sans quelques connaissances de base, vous courez un grand risque de perdre votre argent en subissant du front-running ou un glissement excessif.