7 erreurs courantes en analyse technique (AT)
Table des matières
Introduction
1. Ne pas prendre ses pertes
2. Overtrading
3. Le Revenge trading
4. Être trop têtu pour changer d'avis
5. Ignorer les conditions extrêmes du marché
6. Oublier que l'AT est un jeu de probabilités
7. Suivre aveuglément les autres traders
Pour conclure
7 erreurs courantes en analyse technique (AT)
AccueilArticles
7 erreurs courantes en analyse technique (AT)

7 erreurs courantes en analyse technique (AT)

Débutant
Published Jun 15, 2020Updated Sep 16, 2021
8m

Table des matières


Introduction

L'analyse technique (AT) est l'un des moyens les plus utilisés pour analyser les marchés financiers. L'AT peut être appliquée à n'importe quel marché financier, qu'il s'agisse d'actions, de forex, d'or ou de cryptomonnaies.

Bien que les concepts de base de l'analyse technique soient relativement faciles à appréhender, c'est un art difficile à maîtriser. Lorsque vous apprenez de nouvelles compétences, il est naturel de faire beaucoup d'erreurs en progressant. Cela peut être particulièrement préjudiciable en matière de trading ou d'investissement. Si vous ne faites pas attention et n'apprenez pas de vos erreurs, vous risquez de perdre une partie importante de votre capital. Apprendre de ses erreurs, c'est bien, mais les éviter autant que possible, c'est encore mieux.

Cet article vous présentera certaines des erreurs les plus courantes dans l'analyse technique. Si vous êtes novice en matière de trading, pourquoi ne pas commencer par étudier les bases de l'analyse technique ? Consultez notre article Qu'est-ce que l'analyse technique ? et 5 Indicateurs essentiels utilisés dans l'analyse technique.

Alors, quelles sont les erreurs les plus courantes que les débutants commettent lorsqu'ils tradent avec l'analyse technique ?


1. Ne pas prendre ses pertes

Commençons par une citation du trader de matières premières Ed Seykota :

« Les bases du bon trading sont : (1) savoir prendre ses pertes, (2) savoir prendre ses pertes, (3) et savoir prendre ses pertes. Si vous réussissez à suivre ces trois règles, vous aurez peut-être une chance. »

Cela semble être une chose simple, mais il est toujours bon de souligner son importance. Lorsqu'il s'agit de trader et d'investir, la protection de votre capital doit toujours être votre priorité numéro un.

Se lancer dans le trading peut être une expérience intimidante. Une approche solide à envisager lorsque vous commencez est la suivante : la première étape n'est pas de gagner, mais de ne pas perdre. C'est pourquoi il peut être préférable de commencer par une taille de position plus petite, voire même de ne pas risquer des fonds réels. Binance Futures, par exemple, dispose d'un testnet où vous pouvez tester vos stratégies avant de risquer vos fonds durement gagnés. De cette façon, vous pouvez protéger votre capital et ne le risquer que lorsque vous obtenez régulièrement de bons résultats.
Définir un Stop-loss est une mesure concrète simple. Vos trades doivent comporter un point d'invalidation. C'est à ce moment-là que vous « prenez le taureau par les cornes » et acceptez que votre idée de trade était mauvaise. Si vous n'appliquez pas cet état d'esprit à votre trading, vous ne vous en sortirez probablement pas à long terme. Même un mauvais trade peut être très préjudiciable à votre portefeuille, et vous risquez de conserver une position perdante, dans l'espoir que le marché récupère.


2. Overtrading

Lorsque vous êtes un trader actif, il est facile de penser que vous devez toujours être dans un trade. Le trading implique beaucoup d'analyse et beaucoup d'attente ! Avec certaines stratégies de trading, vous devrez peut-être attendre longtemps avant d'obtenir un signal fiable pour entrer dans un trade. Certains traders peuvent effectuer moins de trois trades par an et obtenir malgré tout des rendements exceptionnels.

Découvrez cette citation du trader Jesse Livermore, l'un des pionniers du day trading :

« L'argent se gagne en restant assis, pas en tradant. »

Essayez d'éviter d'entrer dans un trade pour le simple plaisir de le faire. Vous n'avez pas besoin de toujours être dans un trade. En fait, dans certaines conditions de marché, il est plus rentable de ne rien faire et d'attendre qu'une opportunité se présente. De cette façon, vous préservez votre capital et vous l'avez à disposition lorsque les bonnes opportunités de trading se présentent à nouveau. Il est bon de garder à l'esprit que les opportunités reviendront toujours, il suffit de les attendre.

Une erreur de trading similaire consiste à accorder trop d'importance aux horizons temporels inférieurs. L'analyse effectuée sur des périodes plus longues sera généralement plus fiable que l'analyse effectuée sur des périodes plus courtes. Ainsi, les horizons temporels inférieurs produisent beaucoup de bruit sur le marché et peuvent vous inciter à entrer dans des trades plus souvent. Bien qu'il existe de nombreux scalpeurs et traders à court terme rentables, le trading sur des horizons temporels inférieurs présente généralement un mauvais rapport risque/récompense. Étant une stratégie de trading risquée, elle n'est certainement pas recommandée pour les débutants.


3. Le Revenge trading

Il est assez fréquent de voir des traders essayer de récupérer immédiatement une perte importante. C'est ce que nous appelons le « revenge trading ». Que vous souhaitiez être un analyste technique, un trader journalier ou un trader swing, il est crucial d'éviter de prendre des décisions émotionnelles.

Il est facile de rester calme lorsque les choses vont bien, ou même lorsque vous faites de petites erreurs. Mais pouvez-vous rester calme lorsque les choses tournent mal ? Pouvez-vous vous tenir à votre plan de trading, même lorsque tout le monde panique ?

Remarquez le mot « analyse » dans l'analyse technique. Naturellement, cela implique une approche analytique des marchés, n'est-ce pas ? Alors, pourquoi vouloir prendre des décisions hâtives et émotionnelles dans un tel cadre ? Si vous voulez être parmi les meilleurs traders, vous devriez être en mesure de rester calme même après les plus grosses erreurs. Évitez les décisions émotionnelles et gardez un esprit logique et analytique.

Trader immédiatement après avoir subi une perte importante a tendance à entraîner encore plus de pertes. Ainsi, certains traders peuvent même ne pas trader du tout pendant un certain temps après une grosse perte. De cette façon, ils peuvent prendre un nouveau départ et revenir au trading avec un esprit clair.



Vous souhaitez vous lancer dans les cryptomonnaies ? Achetez du Bitcoin sur Binance !



4. Être trop têtu pour changer d'avis

Si vous souhaitez devenir un trader prospère, n'ayez pas peur de changer d'avis, même souvent. Les conditions du marché peuvent changer très rapidement, et une chose est sûre. Elles continueront à changer. Votre travail en tant que trader consiste à reconnaître ces changements et à s'y adapter. Une stratégie qui fonctionne vraiment bien dans un environnement de marché spécifique peut ne pas fonctionner du tout dans un autre.

Voyons ce que le légendaire trader Paul Tudor Jones a à dire sur ses positions :

« Chaque jour, je pars du principe que toutes les positions que j'ai sont mauvaises. »

C'est une bonne pratique d'essayer de prendre l'autre côté de vos arguments pour voir leurs faiblesses potentielles. De cette façon, vos investissements (et vos décisions) peuvent devenir plus surs.

Cela soulève également un autre point : les biais cognitifs. Les biais peuvent fortement affecter votre prise de décision, obscurcir votre jugement et limiter l'éventail des possibilités que vous êtes en mesure d'envisager. Assurez-vous de comprendre au moins les biais cognitifs qui peuvent affecter vos plans de trading, afin de pouvoir en atténuer les conséquences plus efficacement.


5. Ignorer les conditions extrêmes du marché

Il y a des moments où les qualités prédictives de l'AT deviennent moins fiables. Il peut s'agir d'événements de type Cygnes noirs ou d'autres types de conditions de marché extrêmes fortement motivées par l'émotion et la psychologie de masse. En définitive, les marchés sont régis par l'offre et la demande, et il peut arriver qu'ils soient extrêmement déséquilibrés d'un côté.
Prenons l'exemple du Relative Strength Index (RSI), un indicateur d'inertie. En général, s'il est inférieure à 30, l'actif graphique peut être considéré comme survendu. Cela signifie-t-il qu'il s'agit d'un signal trading immédiat lorsque le RSI est inférieur à 30 ? Absolument pas ! Cela signifie simplement que l'inertie du marché est actuellement imposée par les vendeurs. En d'autres termes, cela indique simplement que les vendeurs sont plus forts que les acheteurs.

Le RSI peut atteindre des niveaux extrêmes lors de conditions de marché extraordinaires. Il pourrait même tomber à un seul chiffre, proche de la valeur la plus basse possible (zéro). Même une telle valeur extrêmement survendue ne signifie pas nécessairement qu'un retournement est imminent.


Prendre aveuglément des décisions sur la base d'outils techniques atteignant des valeurs extrêmes peut vous faire perdre beaucoup d'argent. Cela est particulièrement vrai lors des événements de type Cygne noir, lorsque l'action des prix peut être exceptionnellement difficile à lire. Dans des périodes comme celle-ci, les marchés peuvent continuer à aller dans un sens ou dans l'autre, et aucun outil analytique ne pourra les arrêter. C'est pourquoi il est toujours important de prendre en compte d'autres facteurs et de ne pas se fier à un seul outil.


6. Oublier que l'AT est un jeu de probabilités

L'analyse technique ne traite pas en absolus. Elle traite des probabilités. Cela signifie que, quelle que soit l'approche technique sur laquelle vous fondez vos stratégies, il n'y a jamais de garantie que le marché se comportera comme vous l'imaginez. Votre analyse suggère peut-être qu'il y a une très forte probabilité que le marché évolue à la hausse ou à la baisse, mais ce n'est pas une certitude.

Vous devez prendre cela en compte lorsque vous définissez vos stratégies de trading. Quelle que soit votre expérience, il n'est jamais une excellente idée de penser que le marché suivra votre analyse. Si vous faites cela, vous avez tendance à surestimer et à parier trop gros sur un seul résultat, risquant ainsi une grosse perte financière.


7. Suivre aveuglément les autres traders

Il est essentiel d'améliorer constamment son savoir-faire si l'on veut maîtriser une compétence. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit de trader sur les marchés financiers. En fait, l'évolution des conditions du marché en fait une nécessité. L'une des meilleures façons d'apprendre est de suivre des analystes et traders techniques expérimentés.

Toutefois, si vous souhaitez améliorer vos résultats sur le long terme, vous devez également trouver vos propres forces et les exploiter. C'est ce que l'on appelle votre avantage, ce qui vous distingue des autres en tant que trader.

Si vous lisez de nombreux entretiens avec des traders prospères, vous remarquerez sûrement qu'ils ont des stratégies très différentes. En fait, une stratégie parfaitement adaptée à un trader peut être considérée comme totalement imprévisible par un autre trader. Il existe d'innombrables façons de tirer profit des marchés. Il vous suffit de trouver celle qui convient le mieux à votre personnalité et à votre style de trading.

Entrer dans un trade basé sur l'analyse d'une autre personne peut fonctionner plusieurs fois. Cependant, si vous suivez simplement d'autres traders de façon aveugle et sans comprendre le contexte sous-jacent, cela ne fonctionnera certainement pas sur le long terme. Cela ne signifie pas que vous ne devez pas suivre et apprendre des autres. L'important est de savoir si vous êtes d'accord avec l'idée à l'origine du trade et si elle s'intègre dans votre système de trading. Vous ne devez pas suivre aveuglément d'autres traders, même s'ils sont expérimentés et réputés.


Pour conclure

Nous avons présenté certaines des erreurs les plus fondamentales à éviter lorsque vous vous adonnez à l'analyse technique. N'oubliez pas, le trading n'est pas facile, et il est généralement plus facile de l'aborder en tant que trader de long terme.

Réaliser régulièrement des trades gagnants est un processus qui prend du temps. Il faut beaucoup de pratique pour affiner ses stratégies de trading et apprendre à formuler ses propres idées de trading. De cette façon, vous pouvez trouver vos forces, identifier vos faiblesses et contrôler votre investissement et vos décisions de trading.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'analyse graphique, consultez 12 figures de chandeliers populaires utilisés en analyse technique.