Qu'est-ce que l'indicateur RSI ?
Qu'est-ce que l'indicateur RSI ?
Accueil
Articles
Qu'est-ce que l'indicateur RSI ?

Qu'est-ce que l'indicateur RSI ?

Intermédiaire
Publié(e) Dec 9, 2018Mis à jour Oct 4, 2022
4m

Indicateur d'indice de force relative

L'analyse technique (AT) est, essentiellement, la pratique consistant à examiner les événements antérieurs du marché afin d'essayer de prédire les tendances et les mouvements de prix futurs. Des marchés traditionnels aux marchés des cryptomonnaies, la plupart des traders s'appuient sur des outils spécialisés pour effectuer ces analyses : le RSI en fait partie.

L'Indicateur de force relative (RSI) est indicateur AT développé à la fin des années 1970 pour aider les traders à analyser la performance d'une action sur une période donnée. Il s'agit essentiellement d'un oscillateur de momentum mesurant l'ampleur des mouvements de prix, ainsi que la vitesse (la vélocité) de ceux-ci. Le RSI peut être un outil très utile selon le profil du trader et sa configuration de trading.

L'Indicateur de force relative a été créé par J. Welles Wilder en 1978. Il a été présenté dans son livre New Concepts in Technical Trading Systems avec d'autres indicateurs d'AT, tels que le SAR Parabolic, la Moyenne de la fourchette réelle (ATR) et l'Indice directionnel moyen (ADX).

Avant d'être un analyste technique, Wilder était un ingénieur mécanique et promoteur immobilier. Il a commencé à trader des actions vers 1972 mais n'a pas eu beaucoup de succès. Quelques années plus tard, Wilder a compilé ses recherches et son expérience en matière de trading sous forme de formules mathématiques et d'indicateurs qui ont ensuite été adoptés par de nombreux traders dans le monde entier. Le livre a été produit en six mois seulement et bien qu'il date des années 1970, il reste aujourd'hui une référence pour de nombreux chartistes et traders.


Comment fonctionne l'indicateur RSI ? 

Par défaut, le RSI mesure les variations du prix d'un actif sur 14 périodes (14 jours sur les graphiques quotidiens, 14 heures sur les graphiques horaires, etc.) La formule divise le gain moyen que le prix a réalisé pendant cette période par la perte moyenne qu'il a subie, puis trace les données sur une échelle de 0 à 100. 

Comme nous l'avons mentionné, le RSI est un indicateur de momentum, est un type d'outil de trading technique mesurant la vitesse à laquelle le prix (ou les données) change. Lorsque le momentum augmente et que le prix est en hausse, cela indique que l'action est activement achetée sur le marché. Si le momentum augmente vers le bas, c'est un signe que la pression de vente augmente.

Le RSI est également un indicateur oscillant permettant aux traders de repérer plus facilement les conditions de surachat ou de survente du marché. Il évalue le prix de l'actif sur une échelle de 0 à 100, en considérant les 14 périodes. Si un RSI de 30 ou moins suggère que l'actif est probablement proche de son bottom (survente), une mesure supérieure à 70 indique que le prix de l'actif est probablement proche de son sommet (surachat) pour cette période.

Bien que le paramètre par défaut du RSI soit de 14 périodes, les traders peuvent choisir de le modifier afin d'augmenter la sensibilité (moins de périodes) ou de la diminuer (plus de périodes). Par conséquent, un RSI à 7 jours est plus sensible aux mouvements de prix qu'un RSI qui prend en compte 21 jours. De plus, les configurations de trading à court terme peuvent ajuster l'indicateur RSI pour qu'il considère 20 et 80 comme des niveaux de survente et de surachat (au lieu de 30 et 70), afin de fournir moins de faux signaux.


Comment utiliser le RSI en fonction des divergences

Outre les scores RSI de 30 et 70 - qui peuvent suggérer un marché en survente ou en surachat, les traders utilisent également le RSI pour essayer de prédire les renversements de tendance ou pour repérer les niveaux de support et de résistance. Une telle approche est basée sur les divergences dites haussières et baissières.

Une divergence haussière est une condition dans laquelle le prix et les scores RSI évoluent dans des directions opposées. Ainsi, le score RSI augmente et crée des bas de plus en plus élevés tandis que le prix baisse, créant des bas de plus en plus bas. Cela s'appelle une divergence « haussière » et indique que la force d'achat se renforce malgré la tendance à la baisse des prix.

À l'inverse, les divergences baissières peuvent indiquer que, malgré une hausse des prix, le marché perd de son élan. Par conséquent, le score RSI baisse et crée des sommets plus bas tandis que le prix de l'actif augmente et crée des sommets plus élevés.

Gardez cependant à l'esprit que les divergences RSI ne sont pas si fiables que cela pendant les fortes tendances du marché. Cela signifie qu'une forte tendance baissière peut présenter de nombreuses divergences haussières avant que le bottom réel ne soit finalement atteint. De ce fait, les divergences RSI sont mieux adaptées aux marchés moins volatils (avec des mouvements latéraux ou des tendances subtiles).


Pour conclure

Il existe plusieurs facteurs importants à prendre en compte lors de l'utilisation du RSI , tels que les paramètres, le score (30 et 70) et les divergences haussières/baissières. Toutefois, il faut toujours garder à l'esprit qu'aucun indicateur technique n'est efficace à 100 %, surtout s'il est utilisé seul. Par conséquent, les traders doivent envisager d'utiliser le RSI avec d'autres indicateurs afin d'éviter les faux signaux.