Les Crypto-monnaies pour les Débutants - Le Guide
HomeArticles

Les Crypto-monnaies pour les Débutants - Le Guide

Débutant
4mo ago
21m

Contenu de cet article


Introduction

La crypto-monnaie est une forme de monnaie digitale, sécurisée par une cryptographie robuste, qui permet aux individus d'échanger de la valeur dans un cadre numérique.

Vous vous demandez peut-être comment ce type de système se distingue de PayPal ou de l'application de services bancaires numériques que vous avez sur votre téléphone. Ces outils semblent certainement servir les mêmes cas d'utilisation en surface — faire un virement à un ami, payer sur votre site favori – mais en réalité, sous le capot, on trouve des mécaniques qui n'ont rien à voir ensemble.

 Plusieurs éléments cruciaux se distinguent concernant le fonctionnement de la crypto-monnaie. Dans l'article qui suit, nous allons diviser ces concepts en bouchées digestes, avant de les lier ensemble dans la recette finale.


Qu'est-ce que la crypto-monnaie ?

Le terme de crypto-monnaie est un fourre-tout pour désigner une gamme de systèmes de monnaie numérique. Ces derniers s'appuient sur une cryptographie robuste pour faire respecter des droits de propriété et garantir des transactions sécurisées. Ils ne sont pas gérés par un seul parti, mais plutôt par un réseau décentralisé de participants non hiérarchisés (Peer-to-Peer), qui se coordonnent autour d'une information ou d'un ensemble de faits dont la véracité est partagée est vérifiée par tous au sein du réseau.


Crypto-monnaie: l'élimination des intermédiaires

Le système financier, tel que nous le connaissons, est submergé d'intermédiaires. Toute transaction que vous effectuez n'étant pas réglée en espèces et en face à face déclenchera une réaction en chaîne dans la base de données de votre banque. Bien qu'en apparence vous veniez simplement d’effleurer un terminal de paiement sans contact avec votre carte pour acheter un café, en arrière-plan le marchand en question communique avec votre banque, qui doit garantir que vous avez l'autorisation (et le solde) de faire ce paiement. Les fonds n'existent même pas sur votre compte : la banque garde juste un grand registre à jour indiquant qu'elle vous doit un certain montant d'argent.

Pour faire court, les fondations de notre infrastructure financière sont incroyablement centralisées — En quelques clics, une poignée de personnes qui concentrent ce pouvoir peuvent décider de faire disparaître vos économies. Dans un réseau crypto-monnaie, cela est impossible.

Prenons l'exemple d'un pays où 10 banques desservent 1 000 000 de personnes. Chacune de ces banques est fortement réglementée et doit s'aligner avec d'innombrables protocoles avant de pouvoir commencer à fournir un service à des clients au sein du système de monnaie fiduciaire. Ainsi, ces clients jouissent de certaines garanties en vertu de la loi, mais fondamentalement, ils n'ont aucun contrôle sur l'argent qu'ils stockent dans ces banques. 

Dans une configuration crypto-monnaie typique, il n'existe aucune distinction entre ‘banques’ et ‘clients’ – chaque utilisateur est sa propre banque. Plutôt que d'être imposés par des intermédiaires, les règlements sont appliqués par des logiciels. Pour lancer sa propre banque (que l'on appelle un noeud), il suffit simplement de télécharger un programme et de l'exécuter sur un ordinateur – la plupart du temps, un appareil bas de gamme suffira. 

Ce logiciel se connecte à Internet et s’adresse à d’autres ordinateurs exécutant le même programme pour former des connexions avec eux. Toutes les banques se connectent avec un certain nombre de leurs pairs de cette manière, créant ainsi un réseau peer-to-peer (de pair à pair). 


comparaison d'un réseau centralisé et d'un réseau décentralisé


Conséquemment, il n'existe pas de source centrale responsable de l'information: dès qu'un nœud crée de nouvelles données (ou en reçoit d'un autre nœud), il diffusera ces dernières à tous les pairs auxquels il est connecté. Ces pairs en feront ensuite de même, s'assurant ainsi que l'information est rapidement partagée et diffusée au sein du réseau pour que tous les participants puissent se mettre à jour.


Quelles informations sont partagées par les nœuds ?

Les nœuds partagent des informations concernant les transactions. Vous entendrez souvent revenir le terme de registre distribué, chaque noeud possède une copie de cette très longue liste. La liste est mise à jour fréquemment, en y ajoutant à chaque fois des lots de transactions (pour une discussion approfondie à ce sujet, voir Qu'est-ce que la technologie Blockchain ? /1>).

Partant du principe qu'on ne s'appuie sur aucune banque, ou ne serait-ce qu'une tierce partie de confiance pour conserver les enregistrements, chaque nœud doit le faire de lui-même. Lorsqu'un nouveau lot (appelé bloc) de transactions est diffusé, le logiciel vérifie automatiquement qu'il a été créé dans les règles du système. Si l'entité qui a produit le bloc a tenté de dépenser des fonds qu'elle ne possède pas, le réseau rejettera automatiquement le bloc. 

N'importe qui peut créer un bloc. La méthode la plus populaire pour le faire (dans les cryptomonnaies comme Bitcoin) se réalise par le biais d'un processus appelé minage, mais d'autres méthodes gagnent de plus en plus de traction. Sans vous pencher sur les spécificités, tout ce que vous devez savoir, c'est qu'une bonne crypto-monnaie rendra très coûteux pour un participant d'essayer de tricher, et les récompensera les participants pour leur honnêteté.


Comment fonctionnent les crypto-monnaies ?

Cela n'est peut-être pas surprenant compte tenu du nom, mais la cryptographie est au cœur de tout réseau de crypto-monnaies. Elle empêche les autres utilisateurs de dépenser votre argent, vous assure que vous pouvez recevoir des coins sans sacrifier votre vie privée, et protège l'ensemble de l'écosystème.

Au niveau utilisateur, votre point d'entrée dans le réseau est une clé privée. Il s'agit d'un nombre très grand qu'il est impossible de deviner pour quiconque, même avec une abondance d'ordinateurs de grande puissance. De bien des façons, elle fonctionne comme un mot de passe, mais avec la distinction très importante qu'elle ne peut pas être changée, et qu'une fois perdue, vous ne pourrez jamais la récupérer (pour un guide sur la façon de stocker correctement vos clés, consultez Conserver votre clé privée en sécurité).

Une fois que vous avez généré une clé privée (ce qui peut être fait sur pratiquement n'importe quel appareil), vous pouvez maintenant en tirer une adresse publique – une chaînes de caractères que vous pouvez partager à d'autres utilisateurs, afin qu'ils puissent vous envoyer des crypto-monnaies. Il n'y a aucun risque que quelqu'un inverse la conception des adresses pour obtenir la clé privée correspondante.

Une des caractéristiques de cette cryptographie dite à clé publique est que les utilisateurs peuvent facilement prouver qu'ils ont le droit de dépenser des coins, et que d'autres peuvent facilement vérifier que c'est le cas. Inversement, si des acteurs malveillants tentent de déplacer des fonds qui ne leur appartiennent pas, leur transaction ne sera pas relayée par d'autres nœuds.


Assemblage des connaissances de base

Nous n'avons qu’effleuré la surface de ce qu'est la crypto-monnaie, mais nous espérons vous avoir fourni une bonne vue introductive du système. Pour ancrer le développement qui précède, comparons le fonctionnement d'une transaction typique par carte bancaire avec la façon dont une crypto-monnaie fonctionne, en construisant un exemple avec nos amis Alice et Bob.

Alice souhaite acheter un café dans l'établissement de Bob:

  1. Bob rentre l'ordre sur son terminal de paiement, et Alice insère sa carte bancaire.
  2. Si tout fonctionne, les informations sont transmises à l'acquéreur (la banque qui accepte les transactions par carte au nom de Bob).
  3. L'acquéreur s'appuie sur un réseau global avec la requête d'Alice, qui interrogera ensuite la banque d'Alice pour s'assurer que la transaction est valide.
  4. La banque d'Alice effectue des vérifications (cette transaction est-elle susceptible d'être frauduleuse? A-t-elle les fonds pour cela?).
  5. La banque d'Alice informe le réseau que tout semble bon (ou qu'il y a un problème, le cas échéant).
  6. Le réseau transmet l'information à l'acquéreur, qui la transmet finalement à Bob.


Alice repart avec son achat, la journée se poursuit, et elle se retrouve une fois de plus en manque de caféine. Elle repasse par le café de Bob, et voit sur sa vitrine l'autocollant " Ici nous acceptons les Bitcoins". Curieuse de faire un essai, elle entre et passe sa commande :

  1. Bob ouvre son portefeuille (un logiciel qui détient ses clés publiques et privées et lui permet de faire des transactions). Il génère une adresse publique et la présente à Alice – pour plus de commodité, il peut l’afficher sous la forme d’un QR code .
  2. Alice ouvre son propre portefeuille et scanne le code QR. Son portefeuille le décode automatiquement, et il lui est demandé de saisir la somme qu'elle souhaite envoyer.
  3. Elle saisit le prix du café (un petit frais est ajouté pour que le réseau accepte la transaction), et appuie sur ‘envoyer’.
  4. La transaction est diffusée sur le réseau de nœuds du Bitcoin.
  5. La transaction sera prise en charge par quelqu'un qui tentera de créer un bloc.
  6. Si le bloc est accepté, la transaction est confirmée et Bob sera notifié qu'il a reçu un nouveau paiement. 


comparaison des crypto-monnaies et des banques traditionnelles


Et voilà ! Comme vous pouvez le constater, les transactions Bitcoin impliquent beaucoup moins d'intermédiaires. Il n'y a en fait pas d'intermédiaire à proprement parler: même si certains noeuds refusent la transaction valide d'Alice, d'autres l'accepteront. La crypto-monnaie constitue ce qui se rapproche le plus d'une transaction réelle en cash sur une interface digitale.

Il convient de noter que, lorsqu'on considère les débits de transaction, le réseau de transaction par carte bancaire peut se révéler plus rapide — une transaction en crypto-monnaies peut prendre de quelques minutes à quelques heures pour être validée. Sur un plan plus large cependant, ce temps de validation se trouve être bien plus rapide que celui des virements bancaires, qui peuvent souvent prendre plusieurs jours pour — réellement — relocaliser les fonds vers leur destination finale. De plus, les nombreuses innovations dans l'espace des crypto-monnaies tendent à nous laisser envisager que cette différence entre le réseau de carte bancaire et les crypto-monnaies deviendra bientôt négligeable.


Où acheter des crypto-monnaies

Il existe de nombreuses façons d'acquérir des crypto-monnaies. Vous pouvez en obtenir en vendant des biens ou des services, en essayant d'en miner, ou tout simplement en les achetant. Nous pensons que l'avenir de la finance réside dans ce domaine naissant de la monnaie numérique, et en avons fait notre mission de conduire son adoption dans le monde entier. Binance prend en charge des centaines de cryptos, et nous nous efforçons constamment de vous faciliter les solutions d'acquisition.

Pour commencer, rendez-vous sur notre passerelle d'achat et de vente de crypto-monnaies, où vous serez invité à déterminer le montant que vous souhaitez dépenser et la crypto que vous souhaitez acheter. De là, connectez-vous ou inscrivez-vous, confirmez votre identité et vous serez prêts à franchir le cap vers un nouveau paradigme financier !


Pour conclure

Lorsque Satoshi Nakamoto publia sa proposition Bitcoin pour la première fois en 2008, Il initia une chaîne d'événements qui changea à jamais la façon dont nous percevons, conservons et transmettons de la valeur. Dans une époque où notre vie privée est de plus en plus difficile à protéger et où notre sécurité repose sur la confiance de tierces parties, la crypto-monnaie est apparue comme un moyen de réellement incarner soi-même sa propre banque.