Qu'est-ce que Solana (SOL) ?
Table des matières
Introduction
Comment fonctionne Solana ?
Qu'est-ce qu'une preuve d'historique ?
Les principales fonctionnalités de Solana
Qu'est-ce que le token SOL ?
Comment stocker le SOL ?
Pour conclure
Qu'est-ce que Solana (SOL) ?
AccueilArticles
Qu'est-ce que Solana (SOL) ?

Qu'est-ce que Solana (SOL) ?

Intermédiaire
Published May 27, 2021Updated Aug 30, 2021
5m

Résumé

Solana est un réseau blockchain axé sur les transactions rapides et une haute capacité. Il utilise une méthode unique de demande de transaction pour améliorer sa vitesse. Les utilisateurs peuvent payer leurs frais de transaction et interagir avec les smart contracts avec des SOL, la cryptomonnaie native du réseau.

Introduction

Lorsqu'il s'agit de technologie blockchain, la scalabilité est l'un des plus grands défis à relever. À mesure que ces réseaux se développent, ils sont souvent confrontés à des limites en termes de vitesse de transaction et de délais de confirmation. Solana vise à remédier à ces limitations sans compromettre la sécurité ou la décentralisation.

Fondée en 2017 par Anatoly Yakovenko de Solana Labs, la blockchain Solana adopte une nouvelle méthode de vérification des transactions. Bitcoin, Ethereum et de nombreux autres projets souffrent de problèmes de scalabilité et de vitesse. Grâce à une méthode appelée preuve d'historique (PoH), la blockchain Solana peut traiter des milliers de transactions par seconde.


Comment fonctionne Solana ?

Solana est une blockchain à preuve d'enjeu de troisième génération. Elle a mis en œuvre une méthode unique de création d'un système sans faille pour déterminer la date d'une transaction, appelé preuve d'historique.
Le suivi de l'ordre des transactions est extrêmement important pour les cryptomonnaies. Le Bitcoin fait cela en regroupant les transactions dans des blocs avec un seul horodatage. Chaque nœud doit valider ces blocs en consensus avec d'autres nœuds. Ce processus ajoute un temps d'attente important pour que les nœuds confirment un bloc à travers le réseau. Solana adopte au contraire une approche différente. Voyons cela de plus près.

Qu'est-ce qu'une preuve d'historique ?

Les événements et les transactions de Solana sont tous hachés à l'aide de la fonction de hachage SHA256. Cette fonction prend des données d'entrée et produit un résultat unique qui est extrêmement difficile à prévoir. Solana prend les données de sortie d'une transaction et les utilise comme données d'entrée pour le hachage suivant. L'ordre des transactions est maintenant intégré dans les données hachées qui ont été générées.

Ce processus de hachage crée une longue chaîne ininterrompue de transactions hachées. Cette fonctionnalité définit un ordre clair et vérifiable des transactions qu'un validateur ajoute à un bloc, sans avoir besoin d'horodatage conventionnel. Le hachage nécessite également un certain temps pour être réalisé, ce qui signifie que les validateurs peuvent facilement vérifier le temps qui s'est écoulé.

La preuve d'historique diffère du processus que Bitcoin utilise dans le cadre de son mécanisme de consensus de preuve de travail. Les blocs de Bitcoin regroupent de nombreuses transactions non ordonnées. Chaque mineur de BTC ajoute l'heure et la date au bloc qu'il extrait en fonction de son horloge locale. L'heure peut différer selon les autres nœuds ou même être fausse. Les nœuds doivent ensuite déterminer si l'horodatage est valide.

En ordonnant les transactions dans une chaîne de hachages, les validateurs traitent et transmettent moins d'informations dans chaque bloc. L'utilisation d'une version hachée de la dernière version des transactions réduit considérablement le temps de confirmation d'un nouveau bloc.

Il est important de comprendre que la preuve d'histoire n'est pas un mécanisme de consensus. Il s'agit plutôt d'un moyen d'améliorer le temps passé à confirmer l'ordre des transactions. Lorsqu'elle est combinée à la preuve d'enjeu, la sélection du prochain validateur pour un bloc est beaucoup plus facile. Les nœuds ont besoin de moins de temps pour valider l'ordre des transactions, ce qui signifie que le réseau choisit plus rapidement un nouveau validateur.


Les principales fonctionnalités de Solana

Selon son blog, l'équipe Solana a développé huit fonctionnalités techniques essentielles pour aider la blockchain à égaler les capacités d'un système centralisé. La preuve d'historique est peut-être la plus notable, mais il y a également :
  • Tower BFT — une version optimisée pour le PoH du Problème des généraux byzantins pratique
  • Turbine — un protocole de propagation de blocs

  • Gulf Stream — Protocole de transfert de transactions sans mempool

  • Sealevel — Exécution parallèle de Smart contracts

  • Pipelining — Unité de traitement des transactions pour l'optimisation de la validation

  • Cloudbreak — Base de données de comptes horizontale

  • Archivers — Stockage distribué de la base de données

Ces fonctionnalités créent un réseau haute performance qui a des temps de bloc de 400 ms et qui peut gérer des milliers de transactions par seconde. Pour mettre cela en perspective, le temps de bloc du Bitcoin est d'environ 10 minutes et celui d'Ethereum environ 15 secondes.
Les détenteurs de SOL peuvent staker leurs tokens dans le cadre du mécanisme de consensus PoS de la blockchain. Avec un portefeuille crypto compatible, vous pouvez staker vos tokens auprès des validateurs qui traitent les transactions du réseau. Un validateur sélectionné partage ensuite une partie des récompenses avec ceux qui participent au staking. Ce mécanisme de récompenses incite les validateurs et les déléguateurs à agir dans l'intérêt du réseau. En mai 2021, Solana compte environ 900 validateurs, ce qui en fait un réseau plutôt décentralisé.

Qu'est-ce que le token SOL ?

SOL est la cryptomonnaie native de Solana, qui fonctionne comme un token utilitaire. Les utilisateurs ont besoin de SOL pour payer des frais de transaction lorsqu'ils effectuent des transferts ou interagissent avec les smart contracts. Le réseau consomme du SOL dans le cadre de son modèle déflationniste. Les détenteurs d'un SOL peuvent également devenir des validateurs du réseau. Comme Ethereum, Solana permet aux développeurs de créer des smart contracts et de créer des projets basés sur la blockchain.

SOL utilise le protocole SPL. SPL est la norme de token de la blockchain Solana, similaire à ERC20 sur Ethereum. Le token SOL présente deux principaux cas d'utilisation :

  1. Paiement des frais de transaction engagés lors de l'utilisation du réseau ou des smart contracts.

  2. Staker des tokens dans le cadre du mécanisme de consensus de preuve d'enjeu.

Les DApps basées sur Solana créent également de nouveaux cas d'utilisation SOL. Par exemple, Chainvote crée une application de vote DeFi (finance décentralisée) pour la gouvernance d'entreprise en utilisant des tokens SOL pour voter. Le prix de Solana a été multiplié par près de 30 au cours des deux premiers trimestres de 2021, ce qui en fait un choix populaire auprès des investisseurs et des spéculateurs.


Comment stocker le SOL ?

Vous pouvez stocker les tokens SOL sur le portefeuille crypto sollet.io (développé par Serum Academy), sur Trust Wallet pour les appareils mobiles et sur d'autres portefeuilles compatibles avec SPL. Si vous souhaitez staker vos SOL, vous devrez utiliser un portefeuille qui prend en charge le staking. Vous pouvez utiliser le portefeuille SolFlare ou les outils en ligne de commande Solana. Votre portefeuille vous permettra de créer un compte de staking et de déléguer vos tokens SOL à un validateur.

Pour conclure

En tant que projet relativement nouveau, Solana a offert les avantages qu'elle promet en termes de vitesse et d'évolutivité. Le prix de son token a également enregistré de bonnes performances, suscitant l'intérêt des investisseurs. Néanmoins, l'adoption et l'utilisation du réseau lui-même sont encore à leurs débuts.

Tant que nous ne verrons pas un trafic important et davantage de cas d'utilisation de Solana, nous ne saurons pas si sa vitesse fait une grande différence dans le monde des cryptomonnaies. Avoir un réseau rapide c'est bien, mais les bénéfices ne se feront sentir que si beaucoup de gens se mettent à l'utiliser et que les cas d'utilisation se multiplient.