Bitcoin et le modèle Stock to Flow
Table des matières
Qu'est-ce que le modèle Stock to Flow ?
Quel est le ratio Stock to Flow de l'or ?
Stock to Flow et Bitcoin
Quel est le ratio Stock to Flow du Bitcoin ?
Les limites du modèle Stock to Flow
Pour conclure
Bitcoin et le modèle Stock to Flow
AccueilArticles
Bitcoin et le modèle Stock to Flow

Bitcoin et le modèle Stock to Flow

Intermédiaire
Published Apr 13, 2020Updated Sep 16, 2021
6m

Table des matières


Qu'est-ce que le modèle Stock to Flow ?

En termes simples, le modèle Stock to Flow (SF ou S2F) est un moyen de mesurer l'abondance d'une ressource particulière. Le ratio stock to flow correspond à la quantité d'une ressource détenue en réserves divisée par la quantité produite chaque année.

Le modèle Stock to Flow est généralement appliqué aux ressources naturelles. Prenons l'exemple de l'or. Bien que les estimations puissent varier, le World Gold Council estime qu'environ 190 000 tonnes d'or ont été extraites. Ce montant (c'est-à-dire l'offre totale) est ce que l'on peut appeler le stock. Parralèlement, on extrait chaque année environ 2 500 à 3 200 tonnes d'or. Ce montant est ce que nous pouvons appeler le flow.

Nous pouvons calculer le ratio Stock to Flow en utilisant ces deux mesures. Mais qu'est-ce que cela signifie réellement ? Il montre essentiellement combien d'offre entre sur le marché chaque année pour une ressource donnée par rapport à l'offre totale. Plus le ratio Stock to Flow est élevé, plus l'afflux de la ressource sur le marché est faible par rapport à l'offre totale. Par conséquent, un actif dont le ratio Stock to Flow est plus élevé devrait, en théorie, conserver sa valeur à long terme.

À l'inverse, les biens de consommation et les matières premières industrielles ont généralement un faible ratio Stock to Flow. Comment cela se fait-il ? Comme leur valeur provient généralement de leur destruction ou de leur consommation, les inventaires (le stock) ne sont généralement là que pour couvrir la demande. Ces ressources n'ont pas nécessairement une valeur élevée en tant que biens, elles ont donc tendance à ne pas fonctionner comme actifs d'investissement. Dans certains cas exceptionnels, le prix peut augmenter rapidement s'il y a une anticipation de pénurie dans le futur, mais autrement, la production suit la demande.

Il est important de noter que la rareté seule ne signifie pas nécessairement qu'une ressource doit être précieuse. L'or, par exemple, n'est pas si rare, après tout, il en existe 190 000 tonnes ! Le rapport Stock to Flow suggère qu'il est précieux car la production annuelle comparée au stock existant est relativement faible et constante.


Quel est le ratio Stock to Flow de l'or ?

Historiquement, l'or présente le ratio Stock to Flow le plus élevé de tous les métaux précieux. Mais peut-on chiffrer ce changement ? Revenons à notre exemple précédent. Divisons l'offre totale de 190 000 tonnes par 3 200, et nous obtenons un ratio Stock to Flow d'environ 59. Cela nous indique qu'au rythme de production actuel, il faudrait environ 59 ans pour extraire 190 000 tonnes d'or.
Il vaut toutefois la peine de garder à l'esprit que les estimations de la quantité d'or qui sera extraite chaque année ne restent des estimations. Si nous augmentons la production annuelle (le flow) à 3 500, le ratio Stock to Flow diminue à ~ 54.
Tant que nous y sommes, pourquoi ne pas calculer la valeur totale de tout l'or qui a été miné ? Cela peut être comparé à la capitalisation du marché des cryptomonnaies. Si nous prenons un prix d'environ 1500 $ par once troy d'or, la valeur totale de tout l'or atteint environ 9 billions de dollars. Cela semble beaucoup, mais en fait, si vous combineriez tout cela en un seul cube, vous pourriez le placer dans un seul stade de football !
À titre de comparaison, la valeur totale la plus élevée du réseau Bitcoin avait été d'environ 300 milliards de dollars fin 2017 et oscille autour de 120 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article.


Stock to Flow et Bitcoin

Si vous comprenez comment fonctionne Bitcoin, il ne vous sera pas difficile de comprendre pourquoi il serait judicieux d'y appliquer le modèle Stock to Flow. Le modèle traite essentiellement les bitcoins de manière comparable aux matières premières rares, comme l'or ou l'argent.
L'or et l'argent sont souvent désignés de réserve de valeur. En théorie, ils devraient conserver leur valeur à long terme en raison de leur rareté relative et de leur faible flux d'approvisionnement. De plus, il est très difficile d'augmenter sensiblement leur offre en peu de temps.
Selon les partisans du modèle Stock to Flow, le Bitcoin est une ressource similaire. Il est rare, relativement coûteux à produire et son offre maximale est plafonnée à 21 millions. De plus, l'émission du Bitcoin est définie au niveau du protocole, ce qui rend le flux entièrement prévisible. Vous avez peut-être également entendu parler des halving bitcoin, où la quantité de nouveaux Bitcoin entrant dans le système est divisée par deux tous les 210 000 blocs (environ quatre ans).


Offre totale de BTC minée (%) et récompense de bloc (BTC).


Selon les partisans de ce modèle, ces propriétés combinées créent une ressource numérique rare dotée de caractéristiques profondément convaincantes pour conserver sa valeur à long terme. En outre, ils supposent qu'il existe une relation statistiquement significative entre le ratio Stock to Flow et la valeur sur le marché. Selon les projections du modèle, le prix du Bitcoin devrait connaître une augmentation significative au fil du temps en raison de sa réduction continue du ratio Stock to Flow.

Entre autres, l'application du modèle Stock to Flow à Bitcoin est souvent attribuée à PlanB et à son article Modélisation de la valeur de Bitcoin avec considération de sa rareté.


Quel est le ratio Stock to Flow du Bitcoin ?

L'offre en circulation actuelle du Bitcoin est d'environ 18 millions de bitcoins, tandis que l'émission de bitcoins est d'environ 0,7 million par an. Au moment où nous écrivons ces lignes, le ratio Stock to Flow du Bitcoin oscille autour de 25. Après le prochain halving qui aura lieu en mai 2020, le ratio augmentera jusqu'à environ 50.
Dans l'image ci-dessous, vous pouvez voir l'historique de la moyenne mobile sur 365 jours du ratio Stock to Flow du Bitcoin et de son prix. Nous avons également indiqué les dates des  halvings Bitcoin sur l'axe vertical.


Modèle Stock-to-Flow pour le Bitcoin. Source : LookIntoBitcoin.com




Vous souhaitez vous lancer dans les cryptomonnaies ? Achetez du Bitcoin sur Binance !




Les limites du modèle Stock to Flow

Si le Stock to Flow est un modèle intéressant pour mesurer la rareté, il ne prend cependant pas en compte tous les aspects du problème. Les modèles ne sont qu'aussi solides que leurs hypothèses. D'une part, le Stock to Flow repose sur l'hypothèse que la rareté, telle que mesurée par le modèle, devrait générer de la valeur. Selon les critiques du Stock to Flow, ce modèle échoue si Bitcoin n'a pas d'autres qualités utiles autres que sa rareté.

La rareté, le flux prévisible et la liquidité mondiale de l'or en ont fait une réserve de valeur relativement stable par rapport aux monnaies fiduciaires, qui sont sujettes à la dévaluation.

Selon ce modèle, la volatilité du Bitcoin devrait également diminuer au fil du temps, et cela est confirmé par les données historiques de Coinmetrics.


 
Moyenne mobile sur 200 jours de la volatilité à 180 jours du Bitcoin. Source : Coinmetrics.io


La valorisation d'un actif nécessite de tenir compte de sa volatilité. Si la volatilité est prévisible dans une certaine mesure, le modèle d'évaluation peut être plus fiable. Cependant, le bitcoin est connu pour ses grandes variations de prix.

Même si la volatilité diminue au niveau macroéconomique, le Bitcoin a été placé sur un marché libre dès son lancement. Cela signifie que le prix est principalement autorégulé sur le marché ouvert par les utilisateurs, les traders et les spéculateurs. Combinez cela à une liquidité relativement faible, et le Bitcoin risquera d'être plus exposé à des pics de volatilité soudains que d'autres actifs. Il se peut donc que le modèle ne puisse pas non plus tenir compte de cela.
D'autres facteurs externes, tels que les événements de type Cygne noir, pourraient également nuire à ce modèle. Il convient toutefois de noter qu'il en va de même pour tout modèle qui tente de prédire le prix d'un actif sur la base de données historiques. Un événement de type « cygne noir », par définition, comporte un élément de surprise. Les données historiques ne peuvent pas tenir compte d'événements inconnus.


Pour conclure

Le modèle Stock to Flow mesure la relation entre la quantité actuellement disponible d'une ressource et son taux de production. Il s'applique généralement aux métaux précieux et autres matières premières, mais certains affirment qu'il peut également s'appliquer au Bitcoin.

En ce sens, le Bitcoin peut être considéré comme une ressource numérique rare. Selon cette méthode d'analyse, les caractéristiques uniques du Bitcoin devraient en faire un actif qui conserve sa valeur sur le long terme.

Cependant, chaque modèle est aussi solide que ses hypothèses, et il se peut qu'il ne puisse pas tenir compte de tous les aspects de la valorisation du Bitcoin. De plus, à l'heure où nous écrivons ces lignes, le Bitcoin n'existe que depuis un peu plus de dix ans. Certains pourraient faire valoir que les modèles d'évaluation à long terme comme le Stock to Flow ont besoin d'un ensemble de données plus important pour être plus précis.