Qu'est-ce que le trading d'arbitrage ?
Table des matières
Introduction
Qu'est-ce que le trading d'arbitrage ?
Types de trading d'arbitrage
Risques associés au trading d'arbitrage
Pour conclure
Qu'est-ce que le trading d'arbitrage ?
AccueilArticles
Qu'est-ce que le trading d'arbitrage ?

Qu'est-ce que le trading d'arbitrage ?

Débutant
Published Nov 18, 2020Updated Dec 2, 2021
5m

Résumé

Le trading d'arbitrage est une stratégie de trading relativement peu risquée qui tire parti des écarts de prix entre les marchés. La plupart du temps, il s'agit d'acheter et de vendre le même actif (comme Bitcoin) sur différents exchanges. Puisque le prix du Bitcoin devrait, en théorie, être égal sur Binance et sur les autres exchanges, toute différence entre les deux est probablement une opportunité d'arbitrage.

Il s'agit d'une stratégie très courante dans le monde du trading, mais il s'agit principalement d'un outil utilisé par les grandes institutions financières. Avec la démocratisation des marchés financiers grâce aux cryptomonnaies, il pourrait y avoir une opportunité pour les traders de cryptomonnaies d'en profiter également.


Introduction

Et si vous pouviez vous garantir un trade rentable ? À quoi ça ressemblerait ? Il faudrait que vous sachiez, avant même d'entrer dans le trade, que vous allez faire un bénéfice. Quiconque qui pourrait avoir ce genre d'avantage l'utiliserait jusqu'à ce que ça ne marche plus.

Bien qu'il n'existe pas de profit garanti, l'arbitrage est ce qui s'en rapproche le plus. Les traders rivalisent férocement pour avoir l'opportunité d'entrer dans ce type de trades. C'est pour cette raison que les profits sont généralement très minces dans le trading d'arbitrage et dépendent fortement de la vitesse et du volume par trade. C'est pourquoi la plupart des opérations d'arbitrage sont réalisées par des algorithmes mis au point par des sociétés de trading haute fréquence (HFT).


Qu'est-ce que le trading d'arbitrage ?

Le trading d'arbitrage est une stratégie de trading visant à générer des gains en achetant simultanément un actif sur un marché et en le vendant sur un autre. Cela se fait le plus souvent entre des actifs identiques tradés sur différents exchanges. La différence de prix entre ces instruments financiers devrait, en théorie, être nulle car ils sont littéralement le même actif.

Le défi d'un trader d'arbitrage est non seulement de trouver ces différences de prix, mais aussi d'en tirer parti rapidement. Comme les autres traders d'arbitrage sont susceptibles de voir cette différence de prix (le spread ), la fenêtre de rentabilité se referme généralement très vite.

De plus, comme les opérations d'arbitrage sont généralement peu risquées, les rendements sont généralement faibles. Cela signifie que les traders d'arbitrage doivent non seulement agir rapidement, mais aussi disposer d'un capital important pour que cela en vaille la peine.

Vous vous demandez peut-être quels types de trading d'arbitrage sont disponibles pour les traders de cryptomonnaies. Il y a plusieurs types de trading d'arbitrage dont on peut tirer parti.


Types de trading d'arbitrage

Il existe de nombreux types de stratégies d'arbitrage dont les traders du monde entier font usage dans de nombreux marchés différents. Cependant, lorsqu'il s'agit de traders de cryptomonnaies, certains types distincts sont assez couramment utilisés.


Arbitrage inter-exchange

Le type d'arbitrage le plus courant est l'arbitrage d'exchange, c'est-à-dire lorsqu'un trader achète le même cryptoactif sur un exchange et le vend sur un autre.

Le prix des cryptomonnaies peut changer rapidement. Si vous consultez les carnets d'ordres pour le même actif sur différents exchanges, vous constaterez que les prix ne sont presque jamais exactement les mêmes au même moment. C'est là que les traders d'arbitrage entrent en jeu. Ils tentent d'exploiter ces petites différences à des fins lucratives. Cela rend le marché sous-jacent plus efficient puisque les prix restent dans une fourchette relativement contenue sur différents sites de trading. En ce sens, les inefficiences du marché peuvent être synonymes d'opportunités.

Comment cela fonctionne-t-il en pratique ? Disons qu'il y a une différence de prix pour le Bitcoin entre Binance et un autre exchange. Si un trader d'arbitrage voit cela, il souhaite acheter des bitcoins sur l'exchange avec le prix le plus bas et le vendre sur l'exchange avec le prix le plus élevé. Bien sûr, le timing et l'exécution seraient cruciaux. Le Bitcoin est un marché relativement mature, et les opportunités d'arbitrage d'exchange ont tendance à avoir une très petite fenêtre d'opportunités.


Arbitrage des taux de financement

Un autre type courant d'arbitrage pour les traders en dérivés de cryptomonnaies est l'arbitrage de taux de financement. Il s'agit d'un trader qui achète une cryptomonnaie et couvre l'évolution de son prix avec un contrat à terme dans la même cryptomonnaie, dont le taux de financement est inférieur au coût d'achat de la cryptomonnaie. Le coût, dans ce cas, est celui de tous les frais que la position peut engendrer.

Disons que vous possédez un peu d'Ethereum. Vous êtes peut-être satisfait de cet investissement, mais le prix de l'Ethereum va beaucoup fluctuer. Vous décidez donc de couvrir votre exposition au prix en vendant un contrat à terme (vente à découvert) pour la même valeur que votre investissement en Ethereum. Supposons que le taux de financement de ce contrat vous paie 2 %. Cela signifie que vous obtiendrez 2 % pour détenir l'Ethereum sans risque de cours, ce qui vous permettra d'obtenir une opportunité d'arbitrage rentable.


Arbitrage triangulaire

Un autre type très courant d'arbitrage dans le monde des cryptomonnaies est l'arbitrage triangulaire. Ce type d'arbitrage consiste pour un trader à constater un écart de prix entre trois cryptomonnaies différentes et à les échanger les unes contre les autres dans une sorte de boucle.

L'idée de l'arbitrage triangulaire vient du fait que l'on essaie de tirer parti d'une différence de prix entre deux devises (comme BTC/ETH). Par exemple, vous pouvez acheter des bitcoins avec vos BNB, puis acheter de l'Ethereum avec vos bitcoins, et enfin racheter des BNB avec de l'Ethereum. Si la valeur relative entre Ethereum et Bitcoin ne correspond pas à la valeur de chacune de ces devises avec BNB, une opportunité d'arbitrage existe.



Risques associés au trading d'arbitrage

Bien que le trading d'arbitrage soit considéré comme relativement peu risqué, cela ne signifie pas que le risque est inexistant. Sans risque, il n'y a pas de récompense, et le trading d'arbitrage ne fait certainement pas exception.

Le plus grand risque associé au trading d'arbitrage est le risque d'exécution. Cela se produit lorsque l'écart entre les prix se referme avant que vous ne puissiez finaliser le trade, ce qui entraîne un rendement nul ou négatif. Cela peut être dû au glissement, une exécution lente, des coûts de transaction anormalement élevés, un pic soudain de volatilité, etc.
Un autre risque majeur lors de l'arbitrage est le risque de liquidité. Cela se produit lorsqu'il n'y a pas assez de liquidités pour entrer et sortir des marchés que vous devez trader en vue de réaliser votre arbitrage. Si vous tradez des instruments à effet de levier, comme des contrats à terme, il est également possible que vous fassiez l'objet d'un appel de marge si le trade se retourne contre vous. Comme d'habitude, il est crucial d'exercer une bonne gestion des risques.


Pour conclure

Pouvoir profiter du trading d'arbitrage est une grande opportunité pour les traders de cryptomonnaies. Avec la vitesse et le capital nécessaires pour participer à ces types de stratégies, vous pourriez vous retrouver à exécuter des transactions rentables à faible risque en un rien de temps.

Le risque associé au trading d'arbitrage ne doit pas être négligé. Même si le trading d'arbitrage peut impliquer un « bénéfice sans risque » ou un « bénéfice garanti », il y a en réalité suffisamment de risques pour que les traders restent sur leurs prudents.