Qu'est-ce que l'argent ?
Table des matières
Introduction
Avant l'argent : troc
La monnaie de commodité
Argent représentatif
Argent fiat
Où les cryptomonnaies entrent-elles en jeu ?
Pour conclure
Qu'est-ce que l'argent ?
AccueilArticles
Qu'est-ce que l'argent ?

Qu'est-ce que l'argent ?

Débutant
Publié(e) Jun 29, 2020Mis à jour Mar 2, 2022
8m

Introduction

L'argent est sans aucun doute l'une des pierres angulaires les plus importantes de la civilisation moderne. Depuis des millénaires, il sert en quelque sorte de langage de la valeur, facilitant les échanges entre les individus et leur permettant de stocker le produit de leur travail.

De manière générale, la définition de l'argent est la suivante : quelque chose qui est largement accepté comme paiement pour des biens et des services. Les sociétés du monde entier ont donné naissance à de nombreux types d'argent différents, si nombreux qu'il est difficile de les classer dans une catégorie précise.
Dans cet article, nous ferons la distinction entre la monnaie de commodité, la monnaie représentative et la monnaie fiat.


Avant l'argent : troc

Le troc désigne l'action d'échanger des biens ou des services contre d'autres biens ou services. Cela peut également être observé dans d'autres contextes de vie. Les espèces des règnes végétal et animal concluent des accords tacites, des relations symbiotiques, dans lesquels chacune bénéficie des actions de l'autre. Par exemple, l'Acacia corne de bœuf fournit de la nourriture et un abri pour les fourmis en échange d'une protection contre les parasites. Les zèbres et les rhinocéros se débarrassent des tiques en permettant aux oiseaux piquebœufs de se nourrir de ces parasites.

Bien sûr, les humains ont une compréhension différente et plus sophistiquée de la valeur que les espèces ci-dessus. Bien avant l'apparition de l'argent tel que nous le connaissons actuellement, nous avons compris que nous pouvions échanger nos marchandises pour celles des autres.

Ça ne pouvait pas être plus simple. Supposons que vous ayez un manteau et que votre voisine ait des pommes. Elle a froid et vous avez faim. Vous lui donnez le manteau en échange de vingt pommes. Vous avez toutes deux obtenu ce que vous vouliez en l'échangeant contre ce que vous aviez.

Malheureusement, ce n'est pas toujours aussi simple. Vous voudrez probablement plus de pommes plus tard, mais le nouveau manteau de votre voisine lui durera quelques années. Elle pourrait ne plus vouloir échanger quand vous le voudrez. Elle manquera peut être de chance si elle veut acheter du carburant, car le propriétaire de la station-service est allergique aux pommes et ne les acceptera pas.

Le phénomène est connu sous le nom de coincidence des besoins en économie. Le troc fonctionne bien lorsque vous avez quelque chose que votre homologue veut, et vice versa. Il échoue lorsque les parties n'ont pas besoin de biens appartenant à l'autre.


La monnaie de commodité

Les commodités sont des matières premières utiles d'une certaine manière (certains pourraient dire qu'elles ont une valeur intrinsèque). Cette définition englobe une large gamme de choses, des métaux comme l'or, l'argent et le cuivre aux consommables comme le blé, le café et le riz.

L'argent de commodité implique l'utilisation de commodités comme argent. Il est peu probable que vous puissiez payer avec du pétrole dans votre magasin local, mais il existe d'innombrables exemples dans l'histoire des matières premières utiles établies comme monnaie.

Par exemple, le tabac a été déclaré monnaie légale en Virginie dans les années 1600. Comme le détaille Nick Szabo dans son essai influent Shelling Out: The Origins of Money, les tribus amérindiennes utilisaient les wampums (perles fabriquées à partir de coquilles de palourdes) et les cauris comme moyen d'échange. Comme le tabac en Virginie, cette denrée a également été adoptée comme monnaie légale pendant des décennies.

En apparence, le trading de matières premières ne semble pas très différent des mécanismes de troc. Après tout, si vous avez un livre et que vous proposez de le vendre pour du riz, ne faites-vous pas la même chose que ce dont nous avons parlé précédemment ?

D'un point de vue fonctionnel, oui, mais la monnaie de commodité agit comme un moyen d'échange. Dans ce scénario, vous vous attendez à ce que le riz soit largement accepté comme moyen de paiement pour des biens ou des services. Ainsi, contrairement aux économies de troc, où vous échangez des biens ou des services pour d'autres biens ou services, le riz serait un moyen attrayant d'échange dans de nombreuses transactions.
Vous auriez donc la possibilité de calculer la valeur de votre livre en fonction de ce que vous pourriez acheter avec du riz. Vous acceptez le riz, pas nécessairement parce que vous allez le manger, mais parce que vous pouvez l'échanger contre d'autres produits. Si la commodité en question est si prolifique, elle peut également servir d'unité de compte, quelque chose que vous utilisez pour fixer le prix d'autres biens. Dans un tel monde, la somme d'argent que vous payez pour un café pourrait bien être exprimée en kilogrammes de riz.
La monnaie de commodité évite le problème de la coïncidence des besoins que vous rencontrez avec le troc. C'est parce que vous pouvez prendre l'argent du produit et l'utiliser dans une autre transaction plus tard.
Les métaux précieux, comme l'or et l'argent, sont peut-être les formes d'argent les plus connues. L'or a perduré à travers les civilisations, utilisé à la fois comme monnaie et comme métal industriel. Aujourd'hui encore, les pièces et lingots d'or sont considérés comme la quintessence de la réserve de valeur. Les investisseurs placent leur richesse dans le métal précieux pour pouvoir y accéder ultérieurement. Les raisons pour lesquelles l'or est vénéré sont nombreuses, nous explorons les fonctions monétaires qu'il remplit dans  Bitcoin est-il une réserve de valeur ?

Les commodités n'ont pas disparu. Cependant, en tant que monnaies, elles ont été largement remplacées par d'autres formes d'argent.


Argent représentatif

La monnaie de commodité était certes une amélioration par rapport au système de troc, mais elle présentait encore des lacunes, notamment du point de vue de la praticité. Bien que vous puissiez mettre une poignée de pièces d'or et d'argent dans vos poches et les utiliser pour faire de petits achats, le concept n'est pas évolutif.

Pouvez-vous imaginer essayer de faire des achats moyens à importants avec des pièces de monnaie aujourd'hui ? Pour vous donner une idée, si vous souhaitez acheter un bitcoin auprès de quelqu'un pour 8 000 euros, vous devrez apporter environ 60 kg de pièces de 1 euro avec vous.

Après l'argent de commodité est arrivé l'argent représentatif, il s'agit d'une alternative beaucoup plus portative adossée à des commodités. L'argent représentatif est apparu dans différents endroits du monde à différentes époques. En substance, il s'agit d'un émetteur central produisant des certificats pouvant être échangés contre une certaine quantité d'une commodité.

Au lieu de transporter des livres d'argent, vous pouviez tenir des morceaux de papier prouvant la propriété de cette quantité d'argent. À tout moment, vous pouvez vous rendre chez l'émetteur et échanger le papier contre de l'argent réel. Vous pouvez également le donner à quelqu'un en guise de paiement, et il peut l'échanger lui-même. Si vous connaissez bien les stablecoins, c'est le même principe.
Il y a eu des cas de sociétés privées émettant de l'argent représentatif, mais cela a été fait à une plus grande échelle par les banques centrales. Vous connaissez probablement l'étalon-or, une politique adoptée par de nombreux gouvernements où les monnaies nationales étaient adossées à l'or. Il semble loin du système en place aujourd'hui, mais il y a moins d'un siècle, vous pouviez transférer de l'argent papier à la banque et l'échanger contre des métaux précieux.
D'un point de vue économique, cela a eu des avantages substantiels. Il est donc important que l'étalon-or soit encore un terme utilisé pour décrire quelque chose qui surpasse les alternatives. Le premier avantage est que, bien que l'intervention du gouvernement ait augmenté, la devise n'a pas été facilement dévaluée par l'inflation. Les gouvernements ne pouvaient pas émettre de billets de banque dépassant le montant qu'ils détenaient, en théorie, du moins. Malheureusement, il était facile (et attrayant) pour les banques d'appliquer une politique de réserve fractionnaire, où elles créaient plus de billets qu'il n'y avait d'or en stock.

L'étalon-or a permis aux individus d'effectuer des transactions avec de l'or, sans les désagréments liés au transport de l'or, ou sans avoir à le diviser pour effectuer des achats.

Un autre avantage de ce système monétaire est le fait que l'or a toujours été reconnu à l'échelle internationale. Si leurs économies nationales étaient centrées sur l'or, les pays appliquant l'étalon-or pouvaient plus facilement échanger une ressource appréciée dans le monde entier.


Vous souhaitez vous lancer dans les cryptomonnaies ? Achetez du Bitcoin sur Binance !


Argent fiat

L'argent représentatif n'est plus la principale forme d'argent. La mort de l'étalon-or a vu un nouveau type d'argent adopté à l'échelle mondiale, totalement détaché des commodités.

En bref, le fiat est l'argent émis par un gouvernement (le terme fiat provient d'un mot latin signifiant par décret). Les dollars américains, les pesos mexicains, le yen japonais et les roupies indiennes utilisés aujourd'hui en sont tous des exemples.

La valeur de la monnaie fiat dépend fortement des décisions des gouvernements et des banques centrales. À la base, un billet de banque fiat est un morceau de papier qui n'a de valeur que parce que les organes directeurs le décident.

Il convient de noter que, bien qu'elle soit parfois considérée comme une invention récente, la monnaie fiat sous forme de papier-monnaie trouve en fait ses origines dans la Chine du XIe siècle. Elle a également été expérimentée en Europe et en Amérique quelques centaines d'années plus tard.

Contrairement aux types d'argent dont nous avons parlé jusqu'à présent, la monnaie fiat ne comporte aucun élément de rareté. Il est trivial de produire du papier-monnaie à partir de matériaux facilement disponibles, contrairement aux produits agricoles qui prennent du temps à pousser ou aux métaux précieux qui doivent être extraits. Sans ces limites, les entités comme la Réserve fédérale peuvent créer de l'argent à partir de rien.

Selon la personne à qui vous posez la question, c'est soit sa plus grande force, soit sa plus grande faiblesse. Les partisans des systèmes d'argent fiat affirment que la capacité à gonfler l'offre monétaire donne aux gouvernements plus de flexibilité pour faire face aux crises financières ou gérer l'économie. En contrôlant le marché monétaire et les taux d'intérêt, le gouvernement a un haut niveau de contrôle sur les affaires financières du pays.
Il est amusant de constater que le même argument est avancé par les opposants à la monnaie fiat, mais sous un angle différent. L'une des principales critiques adressées à la politique monétaire des gouvernements est que l'inflation érode lentement la richesse des détenteurs de monnaie fiat. Non contrôlé, cela peut engendrer une période d'inflation agressive (hyperinflation), qui dévalue la monnaie et peut causer des dommages économiques et sociaux massifs.


Où les cryptomonnaies entrent-elles en jeu ?

Le bitcoin a été qualifié à la fois d'argent numérique et d'or numérique. D'une part, il imite de nombreuses caractéristiques de la monnaie que l'on retrouve dans les commodités (fongibilité, divisibilité, portabilité), ce qui en fait un moyen d'échange idéal.

D'autre part, il est de plus en plus apprécié pour ses propriétés de réserve de valeur. Les promoteurs de Bitcoin en tant qu'or numérique pensent que sa politique d'offre en déflation (ou plus correctement, en désinflation) l'aidera à conserver son pouvoir d'achat au fil du temps. Cela contraste fortement avec les monnaies inflationnistes comme le dollar américain, qui peut être dévalué à la discrétion de la Réserve fédérale.

En apparence, les cryptomonnaies semblent appartenir à la catégorie des monnaies de commodité. Bien qu'elles n'aient aucune utilité en dehors de leurs protocoles, elles ne sont soutenues par rien et ne sont pas émises par des entités gouvernementales. La valeur de l'argent, en ce qui concerne les monnaies numériques, découle de l'évaluation qui lui est donnée par le marché libre.


Pour conclure

Comme nous l'avons vu, l'argent prend de nombreuses formes. Nous sommes en général habitués à réfléchir à la valeur dans nos monnaies fiat nationales, mais ce sont des inventions relativement récentes. Les applications de paiement que vous utilisez aujourd'hui sont le résultat de milliers d'années d'évolution monétaire.

Les cryptomonnaies sont une expérience prometteuse du prochain chapitre de l'histoire de l'argent. Si le bitcoin ou d'autres cryptomonnaies devaient être largement adoptés, il s'agirait des premiers vrais exemples de commodités numériques. Le temps nous dira si les cryptomonnaies sont appelées à supplanter le règne actuel des monnaies fiat dans le monde.