Comment repérer les escroqueries dans la Finance Décentralisée (DeFi)
Comment repérer les escroqueries dans la Finance Décentralisée (DeFi)
AccueilArticles

Comment repérer les escroqueries dans la Finance Décentralisée (DeFi)

Débutant
Published Nov 20, 2020Updated Jun 25, 2021
6m

Avertissement : cet article a pour but de fournir des conseils généraux pour aider les utilisateurs et les investisseurs DeFi à se protéger. Il ne s'agit pas là d'une liste exhaustive. De plus, cet article ne constitue nullement un conseil financier. La Binance Academy ne sera être tenue responsable de vos décisions d'investissement.


Résumé

De plus en plus de personnes s'intéressent aux possibilités permises par la DeFi. Il est donc naturel que des individus mal intentionnés veulent eux aussi leur part du gâteau.
La DeFi est un monde à part – il n'existe par exemple pas de méthode pour récupérer des fonds et il est souvent difficile de trouver les coupables. Néanmoins, avec un peu de connaissances, il sera plus difficile pour les escrocs de s'en prendre à vous.


Introduction

La Finance Décentralisée (DeFi) regorge d'idées innovantes. Toutes les minutes, de nouveaux projets DeFi sont lancés. Il est ainsi difficile de suivre le rythme et encore plus de faire des recherches (DYOR) sur ceux-ci.
Nous parlons des blockchains permissionless – il s'agit là d'une manière élégante de parler du côté publique de celles-ci. En effet, aucune autorisation n'est nécessaire pour développer, lancer des projets et utiliser celles-ci. Si cette propriété inhérente à Bitcoin et d'autres cryptomonnaies a son lot d'avantages, elle présente également son lot de défauts.

En effet, n'importe qui peut facilement lancer un projet frauduleux et vu qu'il n'y a pas d'autorité de surveillance, il sera ensuite impossible possible d'arrêter celui-ci. Enfin, ce n'est pas tout à fait vrai. En tant que communauté, nous avons nous aussi notre mot à dire ! Nous pouvons en effet idée à identifier les projets qui séparent les innovations légitimes des piètres escroqueries.

Mais que faut-il donc regarder ?


Quel est le but de ce projet ?

Cette question vous semble sûrement évidente, surtout si vous débutez dans la DeFi.

Néanmoins, une bonne majorité des cryptoactifs n'apporte rien de nouveau... Heureusement, d'autres innovations sont extrêmement passionnantes et sont d'ailleurs la raison de notre présence ! Hélas, nombre de projets profitent uniquement de la hype de la DeFi et ne tentent même pas d'innover.

La question que vous devez vous poser est : ce projet apporte-t-il quelque chose de nouveau à l'écosystème ? L'équipe tente-t-elle de révolutionner le monde de la finance en apportant une nouvelle forme d'économie ? Comment ce projet se différencie-t-il de ses concurrents ? Apporte-t-il une proposition de valeur unique ?

Ces questions sont très simples et relèvent du bon sens. Mais en ne succombant pas à l'appât du gain et en gardant celles-ci en tête, vous saurez déjà éviter un grand nombre de projets frauduleux.


Activité de développement

Vous devez également prêter attention à l'activité de développement. La DeFi est de par sa nature open-source.

Ainsi, si vous avez quelques notions en programmation, n'hésitez pas à aller jeter un coup d'œil au code du projet. Si le projet intéresse suffisamment de personnes, il y a fort à parier que certaines le fassent de leur côté. Un feedback de la part d'un œil avisé peut vous permettre de découvrir si ce projet a des intentions malveillantes.

Vous devez également examiner l'activité liée au développement. À quelle fréquence l'équipe rajoute-t-elle du code ? Bien que cette information puisse être manipulée, elle constitue néanmoins un bon repère pour déterminer le sérieux de l'équipe.


Les audits des smart contracts

Lorsque l'on parle de smart contracts, le terme « d'audit » n'est jamais bien loin. Les audits sont destinés à garantir la sécurité du code d'un smart contract. Bien qu'il s'agisse là d'une partie essentielle du développement d'un smart contract, de nombreux développeurs lancent ceux-ci sans avoir réalisé d'audits. Ces smart contracts sont donc susceptibles de contenir des bugs pouvant être exploités.

Il convient de noter que les audits sont assez onéreux. La majorité des projets légitimes feront auditer leur code, peu importe le prix, contrairement aux escroqueries qui s'en passeront volontiers.

Alors, si un projet a correctement validé son audit, celui-ci est-il désormais sûr à 100 % ? Bien entendu que non ! Le risque zéro n'existe pas. Vous devez également garder en tête les risques liés au dépôt de vos fonds dans un smart contract.


L'équipe est-elle anonyme ?

Le monde de la cryptomonnaie raffole de la liberté et de l'anonymat (et du pseudoanonymat) offerts par Internet. Après tout, nous ne connaîtrons très probablement jamais l'identité de Satoshi Nakamoto – la personne (ou le groupe) à l'origine de la première cryptomonnaie.

Une équipe anonyme est un risque supplémentaire que vous devez prendre en compte. Si ceux-ci s'avèrent en réalité être des escrocs, il sera surement impossible de retrouver ceux-ci. Les outils d'analyse onchain sont de plus en plus sophistiqués, mais dans le cas ou les membres sont complètement anonymes, ceux-ci ne suffisent pas.

Néanmoins, il convient de noter que l'équipe d'un projet peut parfaitement être anonyme et animée de bonnes intentions. Il existe d'ailleurs de nombreux exemples de projets légitimes avec des équipes anonymes. Considérez ce paramètre lorsque vous souhaitez investir dans un projet.

En résumé, les projets avec une équipe anonyme sont-ils à éviter ? Non. Sont-ils plus sujet à être des escroqueries, car il est impossible de mettre la main sur les membres de l'équipe ? Oui.



Comment les tokens sont-ils distribués ?

L'économie de tokens (les tokenomics) d'un projet est un aspect crucial à prendre en compte avant d'investir dans un projet DeFi. Une manière simple pour un escroc de gagner de l'argent consiste à conserver une grande partie des tokens disponibles, de faire gonfler le prix du token, puis de le revendre. 

Que se passe-t-il si 40,50 ou 60 % des tokens en circulation est vendu sur le marché ? Le prix du token dégringole, et peut s'orienter vers 0. Bien qu'un projet où les fondateurs disposent d'une grosse partie du supply ne soit pas nécessairement une escroquerie, il s'agit là d'un indicateur critique à prendre en compte. 
En plus de l'allocation, vous devez prendre en compte la manière dont les tokens sont distribués. Y a-t-il eu une pré-vente accessible à quelques heureux élus ? S'agit-il d'une Initial Coin Offering (ICO) ? S'agit-il d'une Initial Exchange Offering (IEO). Si oui, quelle est la réputation de l'exchange ? Y a-t-il eu un airdrop ? Si oui, quel impact aura celui-ci sur le prix du token ?

Les modèles de distribution des tokens doivent toujours être pris en compte. Si vous ne pouvez pas trouver ces informations, il s'agit là encore d'un avertissement critique. Vous vous devez de rechercher cette information pour avoir une vue d'ensemble du projet.


Vous avez dit « arnaque des créateurs qui disparaissent dans la nature (exit scam) » ?

Le Yield farming (ou liquidity mining) est une nouvelle manière de lancer des tokens DeFi. De nombreux projets DeFi utilisent cette méthode de distribution en raison des avantages qu'elle offre à la distribution des tokens du projet. En effet, les utilisateurs doivent verrouiller leurs fonds dans des smart contracts pour obtenir des tokens en retour.

Vous voyez très probablement où nous voulons en venir. Certains projets prennent directement les fonds du pool de liquidité. D'autres utiliseront des méthodes plus sophistiquées ou auront un grand nombre de tokens déjà minés. 

De plus, les nouveaux altcoins sont souvent directement listés sur des automated market makers (AMM) tels que Uniswap ou Sushiswap. Si l'équipe du projet apporte la majorité des liquidités pour une paire de trading sur un AMM, celle-ci peut tout aussi bien la supprimer et partir avec l'ensemble des tokens. La valeur du token tombera alors à zéro : c'est un exit scam. Néanmoins, dans le cadre de la DeFi, nous parlerons bien souvent de rug pull.


Conclusion

Que vous souhaitiez rejoindre le far west qu'est le yield farming ou simplement utiliser un DEX pour réaliser des trades, faites attention aux nombreuses escroqueries qui y sévissent. Nous espérons que ces quelques directives vous aideront à mieux repérer les projets frauduleux et à les éviter.
Vous voulez en savoir plus sur la DeFi et les exit scams ? Consultez notre plateforme Q&R, Demandez à l'Académie, où la communauté Binance se fera un plaisir de répondre à vos questions.