Un guide pour MakerDAO et DAI
Table des matières
Introduction
Qu'est-ce que MakerDAO ?
Pourquoi le DAI est-il « garanti par des cryptos » ?
Surcollatérisation et CDP
Comment la valeur de DAI reste-t-elle stable ?
Cas d'usage de DAI
Pour conclure
Un guide pour MakerDAO et DAI
AccueilArticles
Un guide pour MakerDAO et DAI

Un guide pour MakerDAO et DAI

Intermédiaire
Published Dec 4, 2020Updated Nov 18, 2021
6m

Résumé

Les stablecoin sont géniaux, n'est-ce pas ? Il est agréable de savoir que l'on peut détenir des tokens sans risquer de voir leur prix s'effondrer du jour au lendemain. Normalement, vous pouvez le faire parce qu'une entité promet de racheter chaque token que vous avez pour un montant fixe en dollars. Par exemple, vous leur donnez dix dollars et ils vous donnent dix tokens en échange. Si vous les rendez, vous récupérez votre argent.

Il s'agit pratiquement d'une monnaie fiat transposée sur une blockchain. Si nous voulions avoir ce même système sans intermédiaire auquel nous devons faire confiance, nous pourrions utiliser le DAI. Pour en émettre vous-même, vous verrouillez votre propre cryptomonnaie dans un smart contract. Pour la récupérer, il suffit de restituer les DAI avec les intérêts. Bien sûr, si vous ne voulez pas vous soucier de l'émission, vous pouvez simplement acheter du DAI sur un marché Binance, en utilisant par exemple la paire USDT/DAI.

Vous souhaitez en savoir plus ? Continuez votre lecture.


Introduction

Les stablecoins ont émergé comme une sorte d'intermédiaire entre le marché financier traditionnel et le marché émergeant des actifs numériques. En imitant la valeur de la devise fiat sous-jacente et tout en opérant comme des cryptomonnaies, ces tokens basés sur la blockchain étaient initialement attrayants pour les traders afin de « verrouiller » leurs gains.

À ce jour, les types de stablecoin les plus populaires sont soutenus par du fiat. En général, ces tokens sont garantis par des USD. Ils conservent leur valeur car il existe une grande chambre forte (située quelque part) remplie d'un billet d'un dollar pour chaque token émis. En d'autres termes, chaque token vaut 1 dollar et doit être en mesure d'être échangé contre du fiat à tout moment. Parmi les stablecoin les plus populaires figurent l'USDT, l'USDC, le BUSD et le PAX.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur un protocole appelé Maker (ou MakerDAO). Ce système stablecoin innovant se concentre sur ce que nous appelons la crypto-garantie. Il supprime le besoin de la chambre forte que nous venons de décrire.


Qu'est-ce que MakerDAO ?

Maker est un système basé sur Ethereum qui permet aux utilisateurs d'émettre le DAI, un token qui suit de près le cours du dollar américain. Aucune entité centrale n'a de pouvoir sur ce système. Au lieu de cela, les participants détiennent le token de gouvernance (MKR), qui leur accorde des droits de vote sur les modifications apportées au protocole. C'est de là que vient la partie DAO (decentralized autonomous organization) du nom du protocole. En effet ce dernier est effectivement gouverné par un réseau distribué de parties prenantes qui détiennent des tokens MKR.
Dans cet écosystème décentralisé, les smart contracts et la théorie des jeux permettent à DAI de maintenir une valeur relativement stable. En dehors de cela, ils sont fonctionnellement identiques à leurs cousins soutenus par du fiat. Vous pouvez les envoyer à vos amis et à votre famille, les utiliser pour acheter des biens et des services, ou les staker pour faire du yield farming.


Pourquoi le DAI est-il « garanti par des cryptos » ?

Lorsque vous fournissez une garantie, vous verrouillez quelque chose de valeur en échange d'un prêt. Lorsque vous aurez remboursé le prêt (plus les frais), vous récupérerez votre garantie. Pensez à un prêteur sur gages, où vous pouvez déposer vos bijoux (garantie) en échange d'argent liquide. Vous disposez d'une période pendant laquelle vous pouvez racheter le bijou en rendant l'argent (plus des intérêts).

Si vous ne rendez pas l'argent, le prêteur sur gages peut simplement vendre vos bijoux pour récupérer ses fonds. De cette façon, la garantie leur donne une sécurité. Le même principe est appliqué par les banques : vous pouvez choisir de mettre en garantie une voiture ou une maison en échange d'un prêt, par exemple.

De même, un stablecoin soutenu par du fiat est aussi garanti par du fiat. Un utilisateur dépose son argent (la garantie) et reçoit des tokens en retour. Il peut rendre ces tokens à l'émetteur s'il le souhaite, mais s'il ne le fait pas, l'émetteur dispose toujours de l'argent.

Un stablecoin crypto-garanti (comme le DAI) fonctionne de manière similaire, sauf que vous utilisez des actifs crypto comme garantie, et que l'émetteur est un smart contract. Le contrat défini quelque chose comme « émettre X tokens pour un montant Y de garantie en ETH ». Renvoyer le montant Z d'ETH lorsque les tokens sont rendus.

Les choses sont un peu plus nuancées que cela avec Maker.


Surcollatérisation et CDP

Vous avez probablement remarqué que les marchés des cryptomonnaies sont assez volatils. Le prix du BTC, de l'ETH et d'autres cryptomonnaies change souvent et ce de manière brusque. Vos avoirs pourraient valoir 4 000 dollars lorsque vous vous couchez et 3 000 dollars lorsque vous vous réveillez le lendemain. Pour un prêteur, c'est plutôt risqué. Au moins avec des bijoux en or, ils peuvent s'attendre à ce qu'ils restent relativement stables en valeur. Si vous ne remboursez pas votre prêt, le prêteur peut simplement vendre vos bijoux pour récupérer son argent.

Si vous avez contracté un emprunt de 400 dollars (en bloquant 1 ETH d'une valeur de 400 dollars comme garantie) et que le prix de l'ETH chute à 300 dollars, le prêteur n'aura pas cette chance. Il peut soit vous demander de lui donner plus d'ETH en garantie, soit les liquider et encaisser la perte de 100 $.

C'est pourquoi Maker utilise le concept de surcollatérisation.C'est un mot important, mais une idée simple : lorsqu'un emprunteur veut émettre des DAI, il fournit plus de garanties que le montant qu'il va emprunter. Ainsi, même si le prix diminue, la position reste couverte.

En pratique, les utilisateurs bloquent leur Ethers (ou d'autres actifs pris en charge) dans ce que l'on appelle une position adossée à une créance (CDP). Au moment de la rédaction du présent document, ils doivent fournir une garantie d'au moins 150 % de la valeur des DAI qu'ils empruntent. En d'autres termes, si vous voulez émettre 400 DAI (rappelez-vous que chaque DAI vaut 1 $), vous devrez fournir 1,5 fois cette valeur en garantie, soit 600 $ en ETH, dans ce cas.

Un utilisateur peut fournir plus que cela s'il le souhaite. En fait, c'est ce que font la plupart des utilisateurs pour rester en sécurité. Cependant, si le montant de la garantie chute en dessous de 150 %, ils encourent des frais de pénalité élevés. En fin de compte, l'utilisateur risque la liquidation s'il ne rembourse pas les DAI avec des intérêts (appelés frais de stabilité).


Comment la valeur de DAI reste-t-elle stable ?

1 DAI = 1 USD (plus ou moins). Mais pourquoi ?

Eh bien, cela se résume aux incitations et aux smart contracts. Lorsque le DAI baisse en dessous du prix du sous-jacent, le système permet aux utilisateurs de fermer leurs CDP en remboursant leurs dettes, en particulier parce que les taux d'intérêt augmentent. Cela réduit l'offre totale de DAI , car le montant remboursé est détruit. Si le prix dépasse un dollar, c'est l'inverse qui se produit : les utilisateurs sont incités à ouvrir des CDP car les taux d'intérêt baissent. Cela crée plus de DAI et augmente l'offre totale.



Cas d'usage de DAI

Comme mentionné précédemment, vous pouvez utiliser le DAI comme n'importe quel stablecoin, l'échanger contre d'autres cryptomonnaies, l'utiliser pour payer des choses ou même en détruire pour vous amuser. Si le CDP ne vous attire pas, ne vous inquiétez pas. Comme d'autres cryptomonnaies, le DAI peut être acheté sur un exchange de cryptomonnaies comme Binance.
MakerDAO était sans doute l'un des premiers protocoles de finance décentralisée (ou DeFi). Après tout, DAI est un stablecoin décentralisée et DeFi consiste à créer un « système financier, mais sur la blockchain ». Cela résume parfaitement la DeFi.
Il existe une liste croissante de produits et de services qui acceptent le DAI. Vous avez peut-être remarqué certaines applications décentralisées orientées DeFi où il peut être utilisé. Parmi les exemples, citons PoolTogether et SushiSwap, ainsi que la myriade de systèmes de yield farming.


Pour conclure

En tant que stablecoin garanti par des cryptos dominante, DAI s'est avéré être une expérience réussie dans la création d'un token qui suit de près le prix du dollar américain. Le système atténue la volatilité des monnaies numériques traditionnelles (sans garantie en monnaie fiat !), s'éloignant ainsi du système financier traditionnel pour se rapprocher d'un système numérique natif.

Vous avez encore des questions sur MKR, DAI ou les stablecoins ? Rendez-vous sur Ask Academy, pour que la communauté y réponde.