Qu'est-ce que Polygon (MATIC) ?
Table des matières
Introduction
Qu'est-ce que Polygon (MATIC) ?
Comment fonctionne Polygon ?
Cas d'utilisation du token MATIC
Passerelle Polygon
Comparaison des sidechains et des rollups
Pour conclure
Qu'est-ce que Polygon (MATIC) ?
AccueilArticles
Qu'est-ce que Polygon (MATIC) ?

Qu'est-ce que Polygon (MATIC) ?

Intermédiaire
Published Jun 25, 2021Updated Sep 9, 2021
6m

Résumé

À l'heure actuelle, il est raisonnable de supposer que le futur est multi-chaines. Il est probable qu'au lieu qu'une seule blockchain domine entièrement le marché, il y aura une multitude de réseaux interconnectés, chacun ayant des propriétés, des hypothèses de confiance, des performances et une sécurité uniques.

Polygone vise à rapprocher cet avenir de la réalité en offrant un cadre pour créer des solutions de scalabilité compatibles avec Ethereum. Leur sidechain de preuve d'enjeu a suscité un certain intérêt au sein de la communauté Bitcoin et crypto. Voyons cela de plus près.


Introduction

La feuille de route de scalabilité d'Ethereum attendue depuis longtemps commence enfin à se concrétiser, et le projet Polygon fait partie de ces efforts.

Vous avez peut-être entendu parler de Cosmos et de sa vision « Internet de blockchains » par le biais du protocole de communication interchaîne (IBC), où les messages peuvent se déplacer entre différentes blockchains qui ont implémenté le protocole.

La vision de Polygon est un peu similaire, mais elle a adapté ce concept spécifiquement pour l'écosystème Ethereum. L'idée est que les développeurs peuvent facilement lancer leurs solutions de scalabilité compatibles Ethereum ou même des blockchains autonomes.

Le projet a initialement été nommé Matic Network, mais a ensuite été rebaptisé Polygon, car la portée du projet est partie d'une simple solution de couche 2 (L2) à un réseau de réseaux.


Qu'est-ce que Polygon (MATIC) ?

Polygon est un cadre permettant de créer des réseaux blockchain et des solutions de scalabilité compatibles avec Ethereum. Polygon est plus un protocole qu'une solution unique. C'est pourquoi l'une des plus grosses plus-values du projet est le SDK Polygon, qui permet aux développeurs de créer ces réseaux compatibles avec Ethereum.

Toutefois, vous avez peut-être entendu parler du Polygon Network, une sidechain à Preuve d'enjeu (PoS) et de l'un des premiers produits actifs de l'écosystème Polygon. Une sidechain est essentiellement une chaîne parallèle connectée à une autre blockchain.

Les sidechains peuvent offrir plusieurs avantages, notamment un débit accru de transaction et des frais réduits. Si vous avez utilisé Polygon Network, vous savez qu'il est incroyablement rapide et très économique par rapport à Ethereum. Malgré cela, il y a quelques concessions à faire pour cette performance. Nous y reviendrons plus tard.

Comme Polygon prend en charge la machine virtuelle Ethereum (EVM), les applications existantes peuvent être transférées en toute simplicité. Cela peut offrir aux utilisateurs une expérience comparable à celle d'Ethereum, mais avec le débit supérieur mentionné précédemment et les frais réduits.

Mais que pouvez-vous faire en tant qu'utilisateur sur Polygon ? Sans surprise, des choses similaires que vous pouvez faire sur Ethereum, mais beaucoup moins cher et plus rapidement. Certaines des dapps DeFi les plus populaires y ont déjà été déployées, comme Aave, 1inch, Curve et Sushi. Mais il existe également certaines applications natives qui n'existent nulle part ailleurs, telles que QuickSwap et Slingshot.

Le développement de Polygon est dirigé par ses fondateurs : Jaynti Kanani, Sandeep Nailwal, Anurag Arjun et Mihailo Bjelic.


Comment fonctionne Polygon ?

L'infrastructure Polygon prend en charge deux grands types de réseaux compatibles avec Ethereum : les blockchains sécurisées et les blockchains autonomes. Un rollup est un exemple de blockchain sécurisée, tandis qu'une sidechain est un exemple de blockchain autonome.

Les blockchains sécurisées s'appuient sur l'infrastructure de la blockchain à laquelle elles sont rattachées, de sorte qu'elles n'ont pas besoin de mettre en place leur propre modèle de sécurité. En revanche, les blockchains autonomes doivent gérer leur propre sécurité. Cela signifie que les blockchains sécurisées ont tendance à offrir un niveau de sécurité plus élevé, tandis que les blockchains autonomes offrent plus de flexibilité pour des besoins spécifiques.

Alors, qu'en est-il du réseau Polygon ? La sidechain Polygon est sécurisée par son propre ensemble de validateurs (pool de validateurs) et doit soumettre des points de contrôle à Ethereum de temps en temps. C'est pourquoi certaines personnes disent que les blockchains latérales ne sont pas une solution de couche 2 « pure ». Elles doivent gérer leur propre sécurité au lieu de s'appuyer sur la sécurité d'Ethereum. Il peut s'agir d'une distinction cruciale, et nous y reviendrons un peu plus en détail lors de la discussion sur les rollups.

Dans le futur, la plateforme Polygon vise à prendre en charge une plus grande variété de solutions de scalabilité, notamment les rollups zero-knowledge (zk), les optimistic rollups, ainsi que les blockchains Validum. Une fois ces solutions de scalabilité disponibles, les développeurs disposeront d'un plus grand nombre d'outils pour développer des applications, des solutions et des produits innovants. De plus, nous nous attendons à ce qu'ils soient tous compatibles avec les outils et les portefeuilles Ethereum existants, tels que MetaMask.


Cas d'utilisation du token MATIC

Malgré le changement de marque, le token MATIC a conservé son nom. Il est utilisé pour payer les frais de gas sur le réseau et participer à la gouvernance. Si vous souhaitez staker vos tokens MATIC, vous pouvez le faire sur Binance Earn ou via le portefeuille Web Matic créé par l'équipe Polygon.


Passerelle Polygon

La passerelle Polygon est le moyen le plus pratique de transférer vos fonds d'une autre Blockchain vers la sidechain Polygon. Veuillez noter que vous devrez toujours payer les frais de transaction du mainnet puisque la transaction passerelle a lieu sur le mainnet.

Cependant, une fois le processus terminé, vous pourrez profiter des frais réduits et des transactions rapides qu'offre Polygon. Sinon, certains exchanges centralisés (CEX) proposent également le retrait direct sur le réseau Polygon.


Comparaison des sidechains et des rollups

En général, il n'y a pas de consensus sur la question de savoir si les sidechains peuvent être considérées comme une solution de niveau 2, de la même manière qu'un rollup. Cette distinction est importante à comprendre si vous voulez explorer le monde des multi-chaînes et prendre en compte les différents compromis.

Tous ont des hypothèses de confiance, une sécurité, des performances, une expérience utilisateur et des développeurs différents. En tant que chaînes sécurisées, les rollups sont l'une des solutions de scalabilité de niveau 2 les plus prometteuses, car elles héritent d'une grande partie de la sécurité d'Ethereum.

Cependant, ce n'est pas le cas pour d'autres solutions comme la sidechain Polygon. Cela ne signifie pas qu'elle n'est pas sécurisée, mais que s'il advenait que des acteurs malveillants conspiraient, ils pourraient (au moins en théorie) prendre le contrôle du réseau. Personne n'a pour l'instant eu l'intention de le faire, mais cela vaut la peine de le mentionner. L'utilisation d'une sidechain implique un élément de confiance, non seulement en ce qui concerne les validateurs, mais aussi la passerelle entre les deux chaînes.

Il est également important de considérer les autres compromis. Lorsque vous utilisez le mainnet ETH, vous payez des frais de transaction plus élevés pour des durées de transaction plus lentes, mais vous bénéficiez également des garanties de sécurité les plus solides et d'un niveau de confiance à une tierce partie le plus faible possible.

Si vous utilisez un rollup, vous paierez moins cher, bénéficierez d'une sécurité comparable et de délais de transaction plus rapides. Lorsque vous utilisez une sidechain, vous payez une fraction de ce que vous payeriez même sur un rollup, mais vous faites des compromis sur la sécurité.

Alors, quelle est la meilleure solution ? Il n'y a pas de réponse simple. Les deux ont des cas d'utilisation préférés et sont complémentaires permettant de créer un écosystème utile.

Par exemple, un système de réputation des réseaux sociaux a besoin d'un débit de transaction exorbitant, de frais très bas, mais peut-être pas des garanties de sécurité les plus élevées, car il ne s'agit pas d'une infrastructure vitale. Dans ce cas, sacrifier la sécurité peut valoir la peine pour un niveau de performances supérieur.

D'autre part, le stockage de la trésorerie d'un État national sur une blockchain nécessite le plus haut niveau de sécurité possible, et cela vaut la peine d'être payé, surtout s'il n'y a pas besoin d'une transaction ultra-rapide.

Les développeurs et les équipes de projet expérimentent et étudient en permanence la façon dont chaque élément de construction peut s'adapter à la situation dans son ensemble. Cela vaut la peine d'envisager la scalabilité, car il est possible qu'il existe des solutions de scalabilité pour de nombreux cas d'utilisation différents dans différents secteurs.


Pour conclure

Polygon (MATIC) est une structure permettant de créer des solutions de scalabilité blockchain compatibles avec Ethereum. Le réseau Polygon est une sidechain à Preuve d'enjeu (PoS) qui bénéficie d'une adoption correcte grâce à sa rapidité, son coût de transaction bas et sa compatibilité MVE.

Polygon vise à offrir plus de solutions de scalabilité à l'avenir, y compris les rollups zk, les rollups optimistes et des blockchains autonomes, qui devraient aider à créer un écosystème de seconde couche plus dynamique et interconnecté pour Ethereum.