Les lignes de tendance expliquées
Table des matières
Qu'est-ce qu'une ligne de tendance ?
Comment utiliser les lignes de tendance
Tracer des lignes de tendance valides
Paramètres de l'échelle
Pour conclure
Les lignes de tendance expliquées
AccueilArticles
Les lignes de tendance expliquées

Les lignes de tendance expliquées

Débutant
Publié(e) Sep 9, 2019Mis à jour Apr 6, 2022
5m

Qu'est-ce qu'une ligne de tendance ?

Dans les marchés financiers, les lignes de tendance sont des diagonales dessinées sur des graphiques. Celles-ci connectent des points de données spécifiques permettant aux traders et aux chartistes de visualiser plus facilement les mouvements de prix et d'identifier les tendances du marché. 

Les lignes de tendance sont considérées comme l'un des outils de base de l'Analyse Technique (AT). Celles-ci sont très utilisées pour les actions, les devises fiduciaires, les dérivés et les cryptomonnaies. 
Les lignes de tendance fonctionnent comme des niveaux de support et de résistance, mais prennent la forme de lignes diagonales, et non pas de lignes horizontales. Ainsi, celles-ci peuvent avoir une pente positive ou négative. En général, plus la pente de la ligne est grande, plus la tendance est forte.

Nous pouvons séparer les lignes de tendance en deux catégories : ascendante (tendance haussière) ou descendante (tendance baissière). Comme le nom l'indique, une ligne de tendance haussière part d'une position basse du graphique pour s'orienter vers une position haute. Celle-ci relie au moins deux points bas, comme l'illustre l'image ci-dessous.


À l'inverse, une tendance baissière part d'une position haute du graphique pour s'orienter vers une position basse. Celle-ci relie également au moins deux points hauts.


La différence entre ces deux types de lignes est donc la sélection des points utilisés pour les dessiner. Dans une tendance haussière, les lignes sont tracées à l'aide des points les plus bas du graphique (le bas des chandeliers formant des points bas plus élevés). D'un autre côté les tendances baissières sont tracées à l'aide des points les plus haut (le haut des chandeliers formant des points hauts plus bas).


Comment utiliser les lignes de tendance

En fonction des hauts et des bas sur le graphique, les liges de tendance indiquent où le prix a contesté la tendance actuelle, l'a testée puis s'est retourné. Les lignes peuvent également être élargie pour tenter de prédire les prochains niveaux importants. La ligne de tendance peut être testée plusieurs fois, néanmoins, elle reste valide tant que celle-ci n'est pas cassée.

Si les lignes de tendance peuvent être utilisées dans de nombreux types de graphiques de données, elles sont généralement appliquées aux graphiques financiers (basés sur les prix du marché). Elles fournissent des informations sur l'offre et la demande du marché. Bien évidemment, les lignes de tendance haussière indiquent une augmentation de la pression d'achat (la demande est supérieure à l'offre). Les lignes de tendance baissière sont associées à des baisses de prix constantes, suggérant l'inverse (l'offre est plus élevée que la demande).

Cependant, le volume de trading doit également être pris en compte dans ces analyses. Par exemple, si le prix augmente, mais que le volume baisse ou est relativement faible, cela peut donner une fausse impression que la demande augmente.
Comme nous venons de le mentionner, les lignes de tendance sont utilisées pour identifier les niveaux de support et de résistance, deux concepts fondamentaux de l'analyse technique. Une ligne de tendance haussière indique les niveaux de soutien en dessous desquels le prix a peu de chances de baisser. En revanche, la ligne de tendance baissière met en évidence les niveaux de résistance au-dessus desquels le prix a peu de chances de monter.

En d'autres termes, la tendance du marché peut être considérée comme invalide lorsque les niveaux de support et de résistance sont cassées, soit à la baisse (pour une ligne de tendance haussière), soit à la hausse (pour une ligne de tendance baissière). Dans de nombreux cas, lorsque ces niveaux clés ne parviennent pas à maintenir la tendance, le marché a tendance à changer de direction.

Toutefois l'analyse technique reste subjective et chaque personne peut présenter une méthode complètement différente pour tracer des lignes de tendance. Par conséquent, il est utile de combiner plusieurs techniques d'AT, ainsi que l'analyse fondamentale pour réduire les risques.


Tracer des lignes de tendance valides

En théorie, les lignes de tendance peuvent relier deux points quelconques d'un graphique. Néanmoins, la plupart des chartistes s'accordent à dire qu'utiliser trois points ou plus est ce qui rend une ligne de tendance valide. Dans certains cas, les deux premiers points peuvent être utilisés pour définir une tendance potentielle, le troisième point (situé dans le futur) peut servir à tester sa validité.

Ainsi, lorsque le prix touche la zone de tendance au moins trois fois sans la briser, celle-ci peut être considérée comme valide. Tester la ligne de tendance plusieurs fois indique que la tendance n'est peut seulement une coïncidence causée par la fluctuation des prix.


Paramètres de l'échelle

En plus de choisir suffisamment de points pour créer une ligne de tendance valide, il est important de prendre en compte les paramètres appropriés en les traçant. Parmi les paramètres les plus importants du graphique, il y a l'échelle.

Dans les graphiques financiers, l'échelle fait référence à la manière dont le changement de prix est affiché. Les deux échelles les plus populaires sont l'arithmétique et la semi-logarithmique (semi-log). Sur un graphique arithmétique, l'évolution est exprimée de manière égale lorsque le prix monte ou descend sur l'axe Y. En revanche, les graphiques semi-logarithmique expriment des variations en termes de pourcentage. 

Par exemple, une variation de prix de 5 à 10 dollars couvrirait la même distance sur un graphique arithmétique qu'une variation de 120 à 125 dollars. Sur un graphique semi-logarithmique, cependant, le gain de 100 % (de 5 à 10 $) occuperait une partie beaucoup plus importante du graphique, par opposition à l'augmentation de 4 % de 120 à 125 $.

Il est important de prendre en compte les paramètres de l'échelle lorsque vous tracez des lignes de tendance. Chaque type de graphique peut donner lieu à des hauts et des bas différents et par conséquent, à des lignes de tendance légèrement différentes.


Pour conclure

Bien qu'elles soient des outils utiles pour l'analyse technique, les lignes de tendance sont loin d'être infaillibles. Le choix des points utilisés pour tracer les lignes de tendance aura une incidence sur le degré de précision avec lequel elles représentent les cycles du marché et les tendances réelles, ce qui les rend quelque peu subjectives. 

Par exemple, certains chartistes tracent des lignes de tendance sur la base du corps des chandeliers, sans tenir compte des mèches. D'autres préfèrent tracer des lignes en fonction des hauts et des bas des mèches ! 

Il est donc important d'utiliser les lignes de tendance en conjonction avec d'autres outils graphiques et indicateurs. Parmi les exemples notables d'autres indicateurs TA, citons les nuages Ichimoku, les bandes de Bollinger (BB), le MACD, le RSI stochastique, le RSI et les moyennes mobiles.