Top 7 des technologies qui font fonctionner le métavers
Table des matières
Introduction
Qu'est-ce que le métavers ?
Le dernier développement du métavers
Technologies clés qui font fonctionner le métavers
Blockchain et cryptomonnaies
Réalité augmentée (RA) et réalité virtuelle (RV)
Intelligence artificielle (IA)
Reconstruction 3D
Internet des objets (IoT)
Défis des métavers
Pour conclure
Top 7 des technologies qui font fonctionner le métavers
AccueilArticles
Top 7 des technologies qui font fonctionner le métavers

Top 7 des technologies qui font fonctionner le métavers

Débutant
Publié(e) Dec 22, 2021Mis à jour Feb 15, 2022
8m

Résumé

Le métavers est un concept de monde numérique 3D. Il se compose d'espaces virtuels que vous pouvez explorer à l'aide d'un avatar que vous créez. Dans le métavers, vous pouvez jouer à des jeux, faire du shopping, sortir avec des amis dans un café virtuel, travailler avec vos collègues dans un bureau virtuel et bien plus encore. Certains jeux vidéo et outils de socialisation professionnelle ont déjà implémenté certains éléments de métavers dans leurs écosystèmes.

Les projets de cryptomonnaie comme Decentraland et The Sandbox ont déjà un monde numérique opérationnel. Cependant, le concept de métavers est relativement nouveau, de sorte que la plupart de ses fonctionnalités sont encore en cours de développement. Des entreprises comme Facebook (maintenant Meta), Microsoft et Nvidia ont également commencé à créer leurs versions du métavers.

Pour offrir une expérience virtuelle immersive dans le métavers, les entreprises technologiques intègrent des technologies de pointe pour favoriser le développement du monde en 3D. Ces technologies comprennent la blockchain, la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV), la reconstruction 3D, l'intelligence artificielle (IA) et l'Internet des objets (IoT).


Introduction

L'idée du métavers provient de Neal Stephenson en 1992. Son roman de science-fiction Snow Crash a imaginé un monde en ligne où les gens pouvaient utiliser des avatars numériques pour explorer et s'échapper du monde réel. Des décennies plus tard, les grandes entreprises technologiques ont commencé à créer leurs propres versions d'un métavers futuriste. Qu'est-ce que le métavers, et comment les grandes entreprises l'abordent-elles sur le plan technologique ?


Qu'est-ce que le métavers ?

Le métavers est un concept de monde numérique 3D en ligne avec des terrains et des objets virtuels. Imaginez un monde dans lequel vous pouvez travailler à distance, visiter des musées virtuels pour découvrir les dernières œuvres d'art, ou rejoindre les autres fans d'un groupe de rock lors d'un concert virtuel, le tout dans le confort de votre foyer.

Axie Infinity, The Sandbox, Decentraland ont déjà incorporé certains aspects du métavers pour amener de multiples éléments de nos vies dans des mondes en ligne. Cependant, le métavers est toujours en cours de développement. Personne ne sait s'il n'y aura qu'un seul grand métavers englobant tout ou plusieurs métavers dans lesquels on pourra voyager.

Au fur et à mesure de son développement, l'idée devrait s'étendre au-delà des jeux vidéo et des plateformes de réseaux sociaux. Le travail à distance, la gouvernance décentralisée et l'identité numérique ne sont que quelques-unes des fonctionnalités potentielles que le métavers peut prendre en charge. Il peut également devenir plus multidimensionnel par le biais de casques et de lunettes de RV connectés, afin que les utilisateurs puissent réellement se déplacer physiquement pour explorer les espaces 3D.


Le dernier développement du métavers

Avec le changement de nom de Facebook en Meta en octobre 2021, le métavers est devenu le nouveau mot à la mode. Pour s'adapter à sa nouvelle marque, le géant des réseaux sociaux a investit dans une nouvelle division appelée Reality Labs avec un budget d'au moins 10 milliards de dollars en 2021. L'idée est de développer du contenu, des logiciels, ainsi que des casques RA et RV, selon la vision du PDG Mark Zuckerberg persuadé qu'ils seront aussi communs que les smartphones dans le futur.

La pandémie de COVID-19 a également accéléré l'intérêt pour le développement des métavers. La demande de moyens plus interactifs pour se connecter aux autres augmente, car de plus en plus de personnes commencent à travailler à distance. Les espaces virtuels en 3D qui permettent aux collègues de participer à des réunions, de se retrouver et de collaborer sont en plein essor. Microsoft Mesh, dévoilé en novembre 2021, en est un exemple. Il dispose d'espaces immersifs permettant aux utilisateurs de fusionner et de collaborer à l'aide de leurs avatars, ce qui rend les réunions d'équipe à distance plus attrayantes et amusantes.

Certains jeux en ligne adoptent également le métavers. Le jeu mobile de RA Pokémon Go a été parmi les premiers à exploiter ce concept en permettant aux joueurs de chasser des Pokémons virtuels dans le monde réel à l'aide d'une application pour smartphone. Fortnite, un autre jeu populaire, a élargi son produit à différentes activités dans son monde numérique, y compris l'hébergement d'événements de marque et de concerts.

Outre les réseaux sociaux et les plateformes de jeux, des entreprises technologiques comme Nvidia ont ouvert de nouvelles opportunités dans les mondes virtuels. Nvidia Omniverse est une plateforme ouverte conçue pour connecter des espaces 3D dans un univers partagé afin de faciliter la collaboration virtuelle entre ingénieurs, concepteurs et créateurs. Il est actuellement utilisé dans différents secteurs. Par exemple, le groupe BMW utilise Omniverse pour réduire le temps de production et améliorer la qualité des produits grâce à la production intelligente.


Technologies clés qui font fonctionner le métavers

Pour rendre l'expérience du métavers plus immersive, les entreprises utilisent des technologies de pointe comme la blockchain, la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV), la reconstruction 3D, l'intelligence artificielle (IA) et l'Internet des objets (IoT) pour alimenter le monde 3D.


Blockchain et cryptomonnaies

La technologie Blockchain fournit une solution décentralisée et transparente pour la preuve numérique de propriété, la rareté numérique, le transfert de valeur, la gouvernance, l'accessibilité et l'interopérabilité.0 Les cryptomonnaies permettent aux utilisateurs de transférer de la valeur tout en travaillant et en socialisant dans le monde numérique 3D.
Par exemple, les cryptomonnaies peuvent être utilisées pour acheter des terrains virtuels dans Decentraland. Les joueurs peuvent acheter des parcelles de terrain de 16 x 16 mètres sous la forme de tokens non fongibles (NFT) avec la cryptomonnaie du jeu MANA. Avec le soutien de la technologie blockchain, la propriété de ces terres virtuelles peut être établie et sécurisée.

À l'avenir, la cryptomonnaie peut potentiellement inciter les gens à réellement travailler dans le métavers. Comme de plus en plus d'entreprises passent au travail à distance, nous pourrions voir apparaître des emplois liés au métavers.

Pour davantage d'informations sur ces domaines, consultez Qu'est-ce que le métavers ?.


Réalité augmentée (RA) et réalité virtuelle (RV)

La réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV) peuvent nous offrir une expérience 3D immersive et captivante. Ce sont nos points d'entrée dans le monde virtuel. Mais quelle est la différence entre RA et RV ?

La RA utilise des éléments visuels numériques et des caractères pour transformer le monde réel. Elle est plus accessible que la RV et peut être utilisée sur presque tous les smartphones ou appareils numériques dotés d'une caméra. Grâce aux applications de RA, les utilisateurs peuvent visualiser leur environnement à l'aide de visuels numériques interactifs, à l'instar de ce que l'on trouve dans le jeu mobile Pokémon GO. Lorsque les joueurs ouvrent la caméra de leur téléphone, ils peuvent voir les Pokémons dans l'environnement réel.

La RV fonctionne différemment. Tout comme le concept de métavers, elle produit un environnement virtuel entièrement généré par ordinateur. Les utilisateurs peuvent ensuite l'explorer à l'aide de casques, de gants et de capteurs de RV.

La façon dont fonctionnent la RA et la RV est une démonstration de ce que peut être le métavers. La RV crée déjà un monde numérique qui intègre du contenu visuel fictif. À mesure que sa technologie devient plus mature, la réalité virtuelle peut élargir l'expérience des métavers pour y inclure des simulations physiques avec l'équipement de RV. Les utilisateurs pourront sentir, entendre et interagir avec des personnes d'autres régions du monde. Compte tenu de l'engouement suscité par le métavers, on peut s'attendre à ce que davantage d'entreprises du métavers investissent dans le développement d'équipements de RA et de RV dans un avenir proche.


Intelligence artificielle (IA)

Ces dernières années, l'intelligence artificielle (IA) a été largement appliquée dans nos vies : planification de stratégies commerciales, prise de décision, reconnaissance faciale, calcul plus rapide, etc. Plus récemment, les experts en IA ont étudié les possibilités d'appliquer l'IA à la création de métavers immersifs.

L'IA a le potentiel de traiter beaucoup de données à la vitesse de l'éclair. Combinés à des techniques d'apprentissage automatique, les algorithmes d'IA peuvent apprendre des itérations précédentes, en tenant compte des données historiques pour obtenir des résultats et des informations uniques.

Dans le métavers, l'IA peut être appliquée aux personnages non joueurs (PNJ) dans différents scénarios. Les PNJ existent dans presque tous les jeux, ils font partie de l'environnement de jeu et sont conçus pour réagir et répondre aux actions des joueurs. Grâce aux capacités de traitement de l'IA, des PNJ peuvent être placés dans les espaces 3D pour faciliter des conversations réalistes avec les utilisateurs ou effectuer d'autres tâches spécifiques. Contrairement à un utilisateur humain, un PNJ doté d'IA peut fonctionner de manière autonome et être utilisé par des millions de joueurs en même temps. Il peut également fonctionner dans plusieurs langues différentes.

Une autre application potentielle de l'IA est la création d'avatars dans les métavers. Les moteurs d'IA peuvent être utilisés pour analyser des images 2D ou des numérisations 3D afin de générer des avatars plus réalistes et plus précis. Pour rendre le processus plus dynamique, l'IA peut également être utilisée pour créer différentes expressions faciales, coiffures, vêtements et caractéristiques afin d'améliorer les humains numériques que nous créons.


Reconstruction 3D

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une technologie nouvelle, l'utilisation de la reconstruction 3D s'est accrue pendant la pandémie, notamment dans le secteur de l'immobilier, car les confinements empêchaient les acheteurs potentiels de visiter les propriétés en personne. Par conséquent, certaines agences ont adopté la technologie de reconstruction 3D pour générer des visites virtuelles des propriétés. Tout comme les métavers que nous imaginions, les acheteurs pouvaient explorer leurs potentiels nouveaux logements où qu'ils se trouvent et effectuer des achats sans même avoir visité physiquement le bien.

L'un des défis du métavers est de créer un environnement numérique qui semble aussi proche que possible de notre monde réel. Grâce à la reconstruction 3D, il peut créer des espaces réalistes et naturels. Avec les caméras 3D spéciales, nous pouvons mettre notre monde en ligne en rendant des modèles photoréalistes 3D précis de bâtiments, de lieux physiques et d'objets. Les données spatiales 3D et la photographie HD 4K sont ensuite transmises aux ordinateurs pour traiter et générer une réplique virtuelle dans le métavers pour que les utilisateurs puissent les explorer. Ces répliques virtuelles d'objets du monde physique peuvent également être appelées jumeaux numériques.


Internet des objets (IoT)

Le concept d'Internet des objets (IoT) a été introduit pour la première fois en 1999. En d'autres termes, l'IoT est un système qui prend tout ce qui se trouve dans notre monde physique et les connecte à Internet par le biais de capteurs. Une fois connectés à Internet, ces appareils auront un identifiant unique et la possibilité d'envoyer ou de recevoir des informations automatiquement. Aujourd'hui, l'IoT connecte des thermostats, des enceintes à commande vocale, des dispositifs médicaux et bien plus encore à un large éventail de données.

L'une des applications de l'IoT dans le métavers est de collecter et de fournir des données à partir du monde physique. Cela augmenterait la précision des représentations numériques. Par exemple, les flux de données IoT peuvent changer la façon dont certains objets du métavers fonctionnent en fonction de la météo actuelle ou d'autres conditions.

La mise en œuvre de l'IoT permet de connecter de manière transparente le monde 3D à un grand nombre de dispositifs de la vie réelle. Cela permet de créer des simulations en temps réel dans le métavers. Pour optimiser davantage l'environnement du métavers, l'IoT pourrait également utiliser l'IA et l'apprentissage automatique pour gérer les données qu'il collecte.


Défis des métavers

Le métavers en est encore à ses débuts. Parmi les défis à relever figurent la vérification d'identité et le contrôle de la confidentialité. Dans le monde réel, il n'est souvent pas difficile d'identifier quelqu'un. Mais alors que les gens traversent le monde numérique sous la forme de leurs avatars, il sera difficile de savoir ou de prouver qui est l'autre personne. Par exemple, des acteurs malveillants ou même des bots peuvent entrer dans le métavers en prétendant être quelqu'un d'autre. Ils pourraient ensuite utiliser cette possibilité pour nuire à la réputation de la personne ou pour escroquer d'autres utilisateurs.

Un autre défi est la confidentialité. Le métavers s'appuie sur des dispositifs de RA et de RV pour offrir une expérience immersive. Ces technologies dotées de capacités de capture d'image et d'identifiants uniques peuvent finalement entraîner des fuites indésirables d'informations personnelles.


Pour conclure

Si le métavers est encore en cours de développement, de nombreuses entreprises explorent déjà son potentiel. Dans l'espace des cryptomonnaies, Decentraland et The Sandbox sont des projets remarquables, mais les grandes entreprises comme Microsoft, Nvidia et Facebook s'impliquent également. À mesure que les technologies de la RA, de la RV et de l'IA progressent, nous verrons probablement apparaître de nouvelles fonctionnalités passionnantes dans ces mondes virtuels sans frontières.