Qu’est-ce que l’interopĂ©rabilitĂ© inter-blockchains ?
Accueil
Articles
Qu’est-ce que l’interopĂ©rabilitĂ© inter-blockchains ?

Qu’est-ce que l’interopĂ©rabilitĂ© inter-blockchains ?

Intermédiaire
Publié le Mar 13, 2023Mis à jour le Oct 24, 2023
7m

Cet article est une soumission de la communauté. Cet article a été rédigé par Derek Yoo, PDG de PureStake, une équipe de développement de la plateforme Moonbeam pour les applications connectées inter-blockchains.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles du contributeur/auteur et ne reflÚtent pas nécessairement celles de Binance Academy.

Résumé

L’interopĂ©rabilitĂ© inter-blockchains permet aux applications de communiquer et d’interagir entre elles sur diffĂ©rents rĂ©seaux blockchain. Cela permet de transfĂ©rer des donnĂ©es et de la valeur entre des systĂšmes disparates, ce qui amĂ©liore la connectivitĂ© et permet une intĂ©gration fluide. 

Qu’est-ce que l’interopĂ©rabilitĂ© dans la blockchain ? 

L’interopĂ©rabilitĂ© dans le contexte des blockchains dĂ©signe la capacitĂ© d’une blockchain Ă  Ă©changer librement des donnĂ©es avec d’autres blockchains. L’interopĂ©rabilitĂ© inter-blockchains permet aux smart contracts de diffĂ©rentes blockchains de communiquer entre eux sans avoir Ă  envoyer les tokens entre les blockchains.

Par exemple, les actifs, les services et les transactions sont enregistrĂ©s sur une blockchain en tant que documentation. Quelle que soit l’activitĂ© qui se dĂ©roule sur une blockchain, elle peut ĂȘtre reprĂ©sentĂ©e sur une autre blockchain avec la bonne solution d’interopĂ©rabilitĂ©. Cela signifie que les applications fonctionnent avec n’importe quel actif ou service, quelle que soit la blockchain sur laquelle il se trouve.

Pourquoi l’interopĂ©rabilitĂ© est-elle importante ?

Les blockchains se trouvent aujourd’hui dans une situation similaire Ă  celle des dĂ©buts de l’internet : il existe de nombreux Ă©cosystĂšmes isolĂ©s incapables d’échanger des informations. 

Ce manque d’interopĂ©rabilitĂ© et de connectivitĂ© constitue un obstacle important Ă  l’adoption plus large de la technologie blockchain, car il empĂȘche une circulation fluide des donnĂ©es et de la valeur entre les diffĂ©rents rĂ©seaux. 

Du point de vue du dĂ©veloppeur, chaque dĂ©ploiement constitue une instance isolĂ©e et indĂ©pendante, ce qui fait que les contrats de backend ne sont pas connectĂ©s et ne sont pas conscients les uns des autres. Par exemple, une DApp d’exchange dĂ©centralisĂ© (DEX) peut devoir ĂȘtre dĂ©ployĂ©e sur Ethereum, BNB Chain et les rĂ©seaux Polygon individuellement. Chaque version de la DApp est donc isolĂ©e. 

En tant qu’utilisateur ou utilisatrice, l’approche multi-dĂ©ploiement peut prĂ©senter plusieurs dĂ©fis. Elle ne permet pas le transfert fluide de tokens d’une blockchain Ă  l’autre. Cela se fait gĂ©nĂ©ralement dans le cadre d’un processus au cours duquel les actifs sont dĂ©truits sur la blockchain source et Ă©mis Ă  nouveau sur la blockchain de destination Ă  l’aide d’une passerelle tierce. Le processus peut prendre du temps et prĂȘter Ă  confusion, ce qui conduit Ă  des Ăźlots de donnĂ©es fragmentĂ©s et Ă  une mauvaise expĂ©rience pour l’utilisateur ou l’utilisatrice. Les risques de sĂ©curitĂ© associĂ©s Ă  la dĂ©tention d’actifs sur plusieurs blockchains peuvent Ă©galement ĂȘtre importants, ouvrant la porte Ă  des piratages et Ă  des pertes potentielles de fonds.

Solutions d’interopĂ©rabilitĂ© inter-blockchains

La connectivitĂ© inter-blockchains s’amĂ©liore au fur et Ă  mesure que les dĂ©veloppeurs Ă©laborent des solutions facilitant la connexion et le transfert de donnĂ©es et de valeur entre les diffĂ©rents rĂ©seaux. Cela peut ouvrir de nouvelles possibilitĂ©s pour des applications blockchain plus conviviales et interconnectĂ©es.

Il existe diffĂ©rentes approches pour amĂ©liorer l’interopĂ©rabilitĂ© entre les blockchains. Nous prĂ©sentons ici quelques exemples pour illustrer le large Ă©ventail de solutions. 

Chainlink dĂ©veloppe le Cross-Chain Interoperability Protocol (CCIP), qui est une norme open-source (en libre accĂšs) permettant la communication entre les blockchains, incluant l’envoi de messages et le transferts de tokens. L’objectif du CCIP est de permettre une connexion universelle entre des centaines de rĂ©seaux blockchain Ă  l’aide d’une interface standardisĂ©e. Ce protocole peut rĂ©duire la complexitĂ© de la crĂ©ation d’applications et de services inter-blockchains.

Wormhole

Le protocole Wormhole est un protocole d’interopĂ©rabilitĂ© gĂ©nĂ©rique qui permet le transfert de tokens et de messages entre diffĂ©rents rĂ©seaux de blockchain. Les messages d’une blockchain source sont observĂ©s par un rĂ©seau de gardiens qui vĂ©rifient et facilitent les transferts vers les blockchains cibles.  Les dĂ©veloppeurs qui utilisent Wormhole peuvent crĂ©er des applications dĂ©centralisĂ©es inter-blockchains appelĂ©es xDapps.

LayerZero

LayerZero est un protocole d’interopĂ©rabilitĂ© omnichain pour le passage de messages lĂ©gers entre les blockchains, fournissant une livraison de messages sĂ©curisĂ©e et fiable avec un fonctionnement sans confiance configurable. 

Les nƓuds ultra-lĂ©gers (ULN) de LayerZero sont des smart contracts qui fournissent des en-tĂȘtes de blocs d’autres blockchains connectĂ©es par le biais de passerelles pour amĂ©liorer l’efficacitĂ©. Les ULN ne sont dĂ©clenchĂ©s qu’à la demande et le smart contract communique avec un oracle et un relais par l’intermĂ©diaire du point de terminaison de LayerZero. Cette conception permet une communication inter-blockchains lĂ©gĂšre et efficace.

Hyperlane

Hyperlane est un protocole blockchain Ă  preuve d’enjeu (PoS) dĂ©lĂ©guĂ©e qui valide et sĂ©curise la communication entre les blockchains par le biais de mĂ©thodes de consensus configurables. Dans le rĂ©seau d’Hyperlane, chaque validateur est responsable de la validation de chaque blockchain Ă  laquelle Hyperlane est connectĂ©, garantissant ainsi une communication sĂ©curisĂ©e et prĂ©cise entre les blockchains.

Inter-Blockchain Communication

Inter-Blockchain Communication (IBC) est le protocole standard pour l’interaction des blockchains dans le rĂ©seau Cosmos, qui est conçu pour permettre l’interopĂ©rabilitĂ© entre diffĂ©rentes blockchains. IBC dĂ©finit un ensemble minimal de fonctions spĂ©cifiĂ©es dans les Standards Interchain (ICS), qui dĂ©finissent la maniĂšre dont les blockchains peuvent communiquer et Ă©changer des donnĂ©es entre elles.

Un exemple est Osmosis, un DEX qui permet aux utilisateurs et utilisatrices d’échanger des tokens entre diffĂ©rentes blockchains. Osmosis utilise le protocole IBC pour permettre des swaps (Ă©changes) fluides de tokens provenant de diffĂ©rentes blockchains, ce qui permet aux dĂ©tenteurs et dĂ©tentrices de tokens de bĂ©nĂ©ficier directement de l’interopĂ©rabilitĂ© offerte par IBC.

Avalanche Warp Messaging

Avalanche Warp Messaging (AWM) est conçu pour ĂȘtre flexible et permettre aux dĂ©veloppeurs de crĂ©er leurs propres spĂ©cifications de messagerie pour faciliter les communications. La spĂ©cification AWM elle-mĂȘme nĂ©cessite un tableau d’octets, un index des participant(e)s Ă  la multi-signature BLS et la multi-signature BLS. L’AWM permet aux dĂ©veloppeurs de crĂ©er plus facilement des DApps puissantes sur le rĂ©seau Avalanche.

BTC Relay

BTC Relay est une chaĂźne de relais Ă  dĂ©ployer dans un environnement rĂ©el. Il permet de soumettre Ă  Ethereum les en-tĂȘtes de blocs de Bitcoin. Ce faisant, il permet de vĂ©rifier l’inclusion des transactions Bitcoin dans la blockchain Ethereum, crĂ©ant ainsi une passerelle sans confiance entre les deux rĂ©seaux.

Cross-Consensus Message Format

Le Cross-Consensus Message Format (XCM) permet Ă  diffĂ©rents systĂšmes de consensus de communiquer entre eux sur Polkadot. Avec la fusion rĂ©ussie de la version 3 du XCM, les dĂ©veloppeurs peuvent crĂ©er des applications avec des fonctionnalitĂ©s de passerelle, de verrouillage entre blockchains, d’exchange, de NFT, d’exĂ©cution conditionnelle, de suivi du contexte et bien plus encore. 

Par exemple, le SDK Moonbeam XCM prend principalement en charge les transferts de tokens XCM, ce qui permet aux dĂ©veloppeurs d’interagir avec le rĂ©seau Polkadot Ă  l’aide de XCM.

Axelar

Axelar offre une solution de communication inter-blockchains grĂące Ă  l’utilisation du protocole General Message Passing, ce qui permet aux dĂ©veloppeurs de crĂ©er des applications dĂ©centralisĂ©es qui peuvent fonctionner sur plusieurs rĂ©seaux blockchain. Axelar fournit Ă©galement une communication inter-blockchains sĂ©curisĂ©e par le biais d’une PoS dĂ©lĂ©guĂ©e (dPoS) pour les utilisateurs et utilisatrices de tokens de passerelle.

Par exemple, l’application de passerelle d’Axelar, Satellite, connecte le BUSD basĂ© sur Ethereum Ă  Cosmos, permettant l’interopĂ©rabilitĂ© entre les deux Ă©cosystĂšmes.

Avantages et limites de l’interopĂ©rabilitĂ©

Les avantages de l’interopĂ©rabilitĂ© de la blockchain sont Ă©vidents. Les utilisateurs et utilisatrices peuvent potentiellement effectuer des transactions sur diffĂ©rents rĂ©seaux blockchain de maniĂšre fluide, sans avoir besoin d’intermĂ©diaires centralisĂ©s. Elle rĂ©duit Ă©galement la fragmentation, amĂ©liore l’interopĂ©rabilitĂ© au sein de l’écosystĂšme plus large de la blockchain et ouvre de nouvelles frontiĂšres et de nouveaux modĂšles Ă©conomiques.

Ces solutions prĂ©sentent toutefois certaines limites. Les diffĂ©rentes blockchains peuvent avoir des solutions de sĂ©curitĂ©, des algorithmes de consensus et des langages de programmation diffĂ©rents, ce qui peut ajouter Ă  la complexitĂ© technique. Ces solutions peuvent potentiellement augmenter la probabilitĂ© d’attaques et prĂ©senter de nouveaux dĂ©fis de gouvernance entre les diffĂ©rents rĂ©seaux blockchain. 

Conclusion

Les solutions d’interopĂ©rabilitĂ© entre blockchains ont le potentiel d’amĂ©liorer considĂ©rablement l’efficacitĂ© et la fonctionnalitĂ© des rĂ©seaux blockchain en permettant la communication, les transferts de donnĂ©es et de valeurs entre diffĂ©rents rĂ©seaux. 

Le dĂ©veloppement futur de l’interopĂ©rabilitĂ© entre les blockchains devrait favoriser une plus grande innovation entre les diffĂ©rents rĂ©seaux et de nouvelles possibilitĂ©s pour les applications de la blockchain. Cela peut conduire Ă  un Ă©cosystĂšme blockchain plus connectĂ© et plus ergonomique.

Toutefois, pour une adoption de masse, les diverses solutions d’interopĂ©rabilitĂ© entre blockchains doivent ĂȘtre plus stables et plus sĂ»res. Il est difficile de savoir quelle solution proposera les outils les plus efficaces, les plus stables et les plus sĂ»rs.  

Plus d’informations :

Avis de non-responsabilitĂ© et avertissement concernant les risques : ce contenu vous est prĂ©sentĂ© « tel quel » Ă  des fins d’information gĂ©nĂ©rale et Ă©ducative uniquement, sans reprĂ©sentation ni garantie d’aucune sorte. Il ne doit pas ĂȘtre interprĂ©tĂ© comme un conseil financier, lĂ©gal ou venant d’un professionnel, ni comme un moyen de recommander l’achat d’un produit ou d’un service spĂ©cifique. Vous devriez vous renseigner auprĂšs des professionnels appropriĂ©s avant toute dĂ©cision. Lorsque l’article Ă  Ă©tĂ© rĂ©digĂ© par un contributeur tiers, veuillez remarquer que les opinions de l’article ne reflĂštent pas nĂ©cessairement celles de Binance Academy. Veuillez lire l’intĂ©gralitĂ© de notre avis de non-responsabilitĂ© ici pour en savoir plus. Les prix des actifs numĂ©riques peuvent ĂȘtre volatils. La valeur de votre investissement peut varier Ă  la baisse ou Ă  la hausse, et vous ne rĂ©cupĂ©rerez peut-ĂȘtre pas le montant que vous avez investi. Vous ĂȘtes seul(e) responsable de vos dĂ©cisions d’investissement et Binance Academy n’est pas responsable des pertes que vous pourriez subir. Ce contenu ne doit pas ĂȘtre interprĂ©tĂ© comme un conseil financier, lĂ©gal, ou venant d’un professionnel. Pour en savoir plus, veuillez vous reporter Ă  nos Conditions d’utilisation et Ă  l’avertissement concernant les risques.