La preuve d'enjeu sur Ethereum : ce que les détenteurs d'Ethereum doivent savoir
Accueil
Articles
La preuve d'enjeu sur Ethereum : ce que les détenteurs d'Ethereum doivent savoir

La preuve d'enjeu sur Ethereum : ce que les détenteurs d'Ethereum doivent savoir

Intermédiaire
Publié le Sep 7, 2022Mis à jour le Mar 16, 2023
7m

Résumé

The Merge fait partie de la transition d'Ethereum d'une blockchain de preuve de travail vers la preuve d'enjeu. En général, la preuve d'enjeu offre de nombreux avantages en termes de scalabilité et de durabilité. 

Alors qu'Ethereum transitionne vers sa nouvelle structure Ă  base de shards, le dernier Ă©tat du mainnet sera transfĂ©rĂ©. Cela signifie que les dĂ©tenteurs d’ETH n’auront aucune action Ă  effectuer en ce qui concerne leurs fonds et doivent se mĂ©fier des escrocs leur demandant de « transfĂ©rer » leurs tokens. 

Introduction

Le passage tant attendu d’Ethereum Ă  un mĂ©canisme de consensus de preuve d'enjeu a, pour de nombreux HODLers, soulevĂ© une question importante : que dois-je faire avec mes ETH ? C'est une bonne question, car la sĂ©curitĂ© de vos fonds peut ĂȘtre menacĂ©e si vous ne comprenez pas pleinement la situation. Tout d’abord, examinons les raisons du passage d’Ethereum Ă  la preuve d’enjeu (PoS).

Qu'est-ce que le passage d’Ethereum à la preuve d’enjeu ?

Depuis la crĂ©ation d'Ethereum (ETH), ce dernier utilise le mĂȘme systĂšme que Bitcoin (BTC) pour gĂ©nĂ©rer un consensus sur de nouveaux blocs de transactions : la preuve de travail (PoW). Ce mĂ©canisme de consensus permet aux mineurs de parvenir Ă  un accord sans autoritĂ© centrale, mĂȘme face Ă  des acteurs malveillants qui travaillent en leur dĂ©faveur. 

La preuve de travail, telle que mise en Ɠuvre par Satoshi Nakamoto dans le rĂ©seau Bitcoin, est une mĂ©thode efficace et fiable pour obtenir un consensus sur les rĂ©seaux dĂ©centralisĂ©s. À ce jour, aucune attaque n'a abouti sur le rĂ©seau Bitcoin.

Cependant, la PoW est tombé en disgrùce auprÚs de certains développeurs et utilisateurs. Elle est souvent considérée comme :

  1. Inefficace en terme de consommation d'Ă©nergie. La PoW dissuade les acteurs malveillants de lancer des attaques de grande envergure en les rendant coĂ»teuses en termes d’énergie. Bien qu’il s’agisse d’un moyen de sĂ©curiser le rĂ©seau, le staking est maintenant considĂ©rĂ© comme une alternative plus durable.

  2. Inefficace pour les smarts contracts. L'utilisation de smart contracts peut nĂ©cessiter un grand nombre d'interactions rĂ©seau. Ceux-ci doivent ĂȘtre ajoutĂ©s Ă  un bloc et confirmĂ©s au rĂ©seau. La PoW connaĂźt souvent des temps de bloc plus longs et des frais de transaction plus Ă©levĂ©s, ce qui rend les interactions avec les smart contracts souvent plus lentes et plus coĂ»teuses.

  3. DifficultĂ© de miner seul. Devenir mineur sur une blockchain PoW populaire peut ĂȘtre difficile pour un individu, car le marchĂ© est souvent dominĂ© par quelques pools de minage de taille importante. Cela peut conduire Ă  une centralisation du pouvoir de minage, ce qui rend difficile la concurrence pour les mineurs individuels ou les petits pools.

  4. DifficultĂ©s en termes de scalabilitĂ©. Alors que le rĂ©seau devient de plus en plus populaire, le nombre de transactions en attente augmente. Les rĂ©seaux PoW auront une taille de bloc limitĂ©e qui ne peut inclure qu'un nombre fixe de transactions. En pĂ©riodes de congestion du rĂ©seau, les utilisateurs peuvent attendre des heures ou mĂȘmes des jours avant que leur transaction ne soit ajoutĂ©e Ă  un bloc et validĂ©e.

Avec Ethereum 2.0, le rĂ©seau passera Ă  la PoS et supprimera le besoin de miner des tokens. L’objectif est d’amĂ©liorer la scalabilitĂ© d’Ethereum, ainsi que de crĂ©er des avantages supplĂ©mentaires pour les utilisateurs.

Pourquoi la preuve d'enjeu ?

La preuve d'enjeu s'est avĂ©rĂ©e ĂȘtre le choix le plus populaire pour les nouveaux rĂ©seaux blockchain. Elle prĂ©sente plusieurs avantages discernables et prĂ©sente des avantages en termes d'accessibilitĂ© et de scalabilitĂ©. Ses inconvĂ©nients, bien qu’il y en ait quelques-uns, sont gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ©s minimes par rapport aux inconvĂ©nients.

Avantages

Inconvénients

Un utilisateur moyen d'un réseau PoS peut participer au processus de validation avec le token natif du réseau.

Le pouvoir peut toujours ĂȘtre centralisĂ© autour de grands dĂ©tenteurs de tokens. 

Moins énergivore. 

Cause du tort au secteur du minage.

DĂ©lais de transaction et finalisation plus rapides.

Pour certains critiques, la PoS est moins sûr que l'utilisation de puzzles cryptographiques pour générer un consensus.

La route vers la PoS Ethereum 

Le passage Ă  la PoS ne peut pas se faire en une seule fois. En quelques annĂ©es, Ethereum a entamĂ© une transition vers sa nouvelle structure shardĂ©e avec succĂšs. Cette transition peut ĂȘtre divisĂ©e en plusieurs phases. Notez que la structure par phase n’est plus officiellement utilisĂ©e par Ethereum, mais est souvent utilisĂ©e par d’autres mĂ©dias.

Lancement de la Beacon Chain (Phase 0)

La phase 0 verra le lancement de la Beacon Chain d'Ethereum, une blockchain PoS qui gérera tous les shards Ethereum. Plus précisément, elle gÚrera les validateurs et le processus de staking, créera des comités de validation, gérera la génération de consensus et exécutera d'autres opérations clés.

Introduction du sharding (Phase 1)

La phase 1 divisera la blockchain Ethereum en 64 blockchains partagĂ©es. Ces blockchains seront ensuite gĂ©rĂ©es par la Beacon Chain lancĂ©e Ă  l'Ă©tape 0. Cependant, au fil du temps, Ethereum s'est plutĂŽt concentrĂ© sur The Merge, qui se produira maintenant avant la mise en Ɠuvre du sharding.

The Merge (Phase 1.5)

La phase 1.5, Ă©galement connue sous le nom de The Merge, transfĂšrera l'Ă©tat du mainnet Ethereum au nouveau systĂšme Ă  preuve d'enjeu. Les smart contracts de l’ancien mainnet seront disponibles sur le nouveau rĂ©seau Ethereum, et la Beacon Chain sera l’organisateur officiel de la production de blocs.

Phase 2

La phase 2 permettra aux shards de crĂ©er de nouvelles transactions et de nouveaux smart contracts, ce qui signifie qu’ils sont entiĂšrement fonctionnels. La phase 2 est la derniĂšre phase avec un plan prĂ©dĂ©fini, car la phase 3 sera utilisĂ©e pour rĂ©soudre les problĂšmes survenant suite au lancement d’Ethereum 2.0

Qu’adviendra-t-il de mes ETH ?

Pour faire simple, vos fonds seront en sécurité et vous n'aurez rien à faire. L'état complet de la blockchain Ethereum sera transférée à Ethereum 2.0. Si vous détenez des BETH parce que vous avez verrouillé des ETH dans le produit de staking Ethereum 2.0 de Binance, vous pourrez bientÎt récupérer vos ETH aprÚs The Merge. Vitalik a mentionné que le déverrouillage aura lieu environ six mois aprÚs The Merge. BETH est un token wrappé adossé à l'ETH selon un ratio de 1:1, distribué aux utilisateurs qui ont verrouillé leur ETH avec Binance. Cela offre aux stakers un actif liquide de type ETH à utiliser, bien que leurs fonds soient verrouillés. Pour les utilisateurs qui le souhaitent, ils pourront échanger leur BETH contre de l'ETH.

Attentes des utilisateurs et de la communauté

Pour beaucoup, la transition d'Ethereum vers la PoS a Ă©tĂ© attendue avec impatience. La quasi-totalitĂ© des nouvelles blockchain utilisant dĂ©sormais la PoS, la pression sur Ethereum a Ă©tĂ© immense pour rattraper ce retard. Le rĂ©seau est Ă©galement libĂ©rĂ© de ses limites prĂ©cĂ©dentes avec les avantages de son nouveau mĂ©canisme de consensus. Comme la PoS est plus respectueuse de l’environnement, Ethereum Ă©liminera Ă©galement la stigmatisation associĂ©e Ă  sa consommation d’énergie antĂ©rieure. Dans l'ensemble, cela peut aider Ă  amĂ©liorer l'image du monde de la blockchain en gĂ©nĂ©ral.

Pour conclure

Le message clé à retenir pour les détenteurs à propos de The Merge est qu'il n'y a rien à faire avec ses avoir en ETH. Méfiez-vous donc de quiconque vous dit que vous devez « transférer » votre ETH vers le nouveau réseau. En plus de ce fait important, le passage d'Ethereum à la preuve d'enjeu semble avoir divers avantages pour les utilisateurs.