Cas d'utilisation de la Blockchain : le monde médical
Accueil
Articles
Cas d'utilisation de la Blockchain : le monde médical

Cas d'utilisation de la Blockchain : le monde médical

DĂ©butant
Publié le Mar 11, 2019Mis à jour le Oct 25, 2023
5m
Alors qu’elle est le plus souvent associĂ©e au Bitcoin et Ă  d’autres crypto-monnaies, la technologie blockchain a Ă©galement Ă©tĂ© expĂ©rimentĂ©e pour le stockage et la protection de donnĂ©es dans diffĂ©rents secteurs. Avec les organisations caritatives et la chaĂźne d'approvisionnement, le secteur de la santĂ© est l'un des cas d'utilisation les plus Ă©tudiĂ©s actuellement. Mais quels sont les aspects de la blockchain qui la rendent adaptĂ©e au domaine de la santĂ©?


Les avantages de l'utilisation de la blockchain dans le monde médical

Certaines des fonctionnalitĂ©s qui permettent aux blockchains de crypto-monnaie d'agir comme un enregistrement sĂ©curisĂ© des transactions financiĂšres sont Ă©galement applicables au stockage de donnĂ©es mĂ©dicales. Étant donnĂ© que la plupart des blockchains sont conçues comme des systĂšmes distribuĂ©s qui enregistrent et protĂšgent les fichiers grĂące Ă  la cryptographie, il est extrĂȘmement difficile pour une personne de perturber ou de modifier les donnĂ©es sans l’approbation de tous les autres participants du rĂ©seau. L’immutabilitĂ© est donc l’une des caractĂ©ristiques permettant la crĂ©ation de bases de donnĂ©es incorruptibles pour les dossiers mĂ©dicaux.
De plus, l'architecture de pair-Ă -pair utilisĂ©e dans les chaĂźnes de blocs permet de synchroniser toutes les copies de l'enregistrement d’un dossier mĂ©dical au fur et Ă  mesure de sa mise Ă  jour, mĂȘme si elles sont stockĂ©es sur diffĂ©rents ordinateurs. En rĂ©alitĂ©, chaque nƓud du rĂ©seau dĂ©tient une copie de la blockchain complĂšte et communique rĂ©guliĂšrement pour garantir que les donnĂ©es sont Ă  jour et authentiques. Ainsi, la dĂ©centralisation et la distribution des donnĂ©es sont Ă©galement des aspects importants pour le monde mĂ©dical.

Il est Ă  noter que les blockchains sont distribuĂ©es mais pas toujours dĂ©centralisĂ©es (en termes de gouvernance). La dĂ©centralisation n'est pas une opĂ©ration binaire, donc en fonction de la maniĂšre dont les nƓuds sont distribuĂ©s et de l'architecture globale, les systĂšmes distribuĂ©s peuvent prĂ©senter des degrĂ©s de dĂ©centralisation variables. Dans le contexte de la santĂ© et du monde mĂ©dical, les blockchains sont gĂ©nĂ©ralement conçues en tant que rĂ©seau privĂ©, par opposition aux rĂ©seaux publics qui sont gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©s comme registres pour les crypto-monnaies. Tandis que n'importe qui peut rejoindre et contribuer au dĂ©veloppement d'une blockchain publique, les versions privĂ©es nĂ©cessitent une autorisation et sont gĂ©rĂ©es par un nombre de nƓuds plus rĂ©duit.


Les avantages potentiels

Une sécurité accrue

Comme indiquĂ© prĂ©cĂ©demment, l’un des cas les plus importants d’utilisation des blockchains dans l’industrie mĂ©dicale consiste Ă  exploiter la technologie afin de crĂ©er une base de donnĂ©es sĂ©curisĂ©e et unifiĂ©e entre homologues (et donc distribuĂ©e). GrĂące Ă  l’immutabilitĂ© des blockchains, la corruption des donnĂ©es ne devrait donc plus ĂȘtre un problĂšme. La technologie blockchain peut de cette façon ĂȘtre utilisĂ©e pour enregistrer et suivre efficacement les donnĂ©es mĂ©dicales de milliers de patients.

Contrairement aux bases de donnĂ©es traditionnelles qui reposent sur un serveur centralisĂ©, l'utilisation d'un systĂšme distribuĂ© permet un Ă©change de donnĂ©es avec des niveaux de sĂ©curitĂ© accrus, tout en rĂ©duisant les coĂ»ts administratifs imposĂ©s par le systĂšme actuel. La nature dĂ©centralisĂ©e des blockchains les rend Ă©galement moins vulnĂ©rables aux dĂ©faillances techniques et aux attaques externes qui compromettent souvent des informations prĂ©cieuses. La sĂ©curitĂ© fournie par les rĂ©seaux blockchain peut ĂȘtre particuliĂšrement utile pour les hĂŽpitaux, qui doivent souvent faire face aux intrusions de pirates informatiques et Ă  des attaques par ransomware (ou rançongiciel).

L'interopérabilité

Un autre avantage des dossiers mĂ©dicaux basĂ©s sur la blockchain est leur capacitĂ© Ă  amĂ©liorer l'interopĂ©rabilitĂ© entre les cliniques, les hĂŽpitaux et les autres prestataires de services de santĂ©. Les diffĂ©rences technologiques entre les systĂšmes de stockage de donnĂ©es rendent souvent difficile le partage de documents entre les Ă©tablissements de santĂ©. Les blockchains peuvent ainsi rĂ©soudre ce problĂšme en permettant aux parties autorisĂ©es d'accĂ©der Ă  une base de donnĂ©es unifiĂ©e de dossiers de patients ou mĂȘme aux enregistrements des prescriptions de mĂ©dicaments. Ainsi, plutĂŽt que de tenter d’interagir avec le stockage interne des autres organisations, les fournisseurs de services pourront travailler ensemble sur un seul systĂšme.

Accessibilité et transparence

En plus de simplifier le processus de partage des enregistrements, les systĂšmes blockchain peuvent Ă©galement donner aux patients des niveaux d'accessibilitĂ© et de transparence renforcĂ©s sur leurs propres informations de santĂ©. Dans certaines circonstances, demander la validation des modifications apportĂ©es aux dossiers des patients pourra mieux garantir l’exactitude des enregistrements. Ce type de vĂ©rification, s’il est correctement utilisĂ©, peut ainsi offrir un niveau de sĂ©curitĂ© supplĂ©mentaire contre les erreurs humaines et les falsifications intentionnelles.

Une gestion fiable de la chaĂźne d'approvisionnement

Les chaĂźnes de blocs peuvent incarner une mĂ©thode fiable pour suivre les produits pharmaceutiques tout au long du processus de fabrication et de distribution (traçabilitĂ©), rĂ©duisant ainsi le problĂšme trĂšs rĂ©pandu de la contrefaçon de mĂ©dicaments. En conjonction avec les dispositifs IoT (Internet of things ou Internet des objets) utilisĂ©s pour mesurer des facteurs tels que la tempĂ©rature, la technologie blockchain pourrait Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e pour vĂ©rifier que les conditions de stockage et d'expĂ©dition sont adĂ©quates ou pour authentifier la qualitĂ© d’un mĂ©dicament.

Protection contre la fraude Ă  l'assurance

La blockchain peut Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e pour lutter contre la fraude Ă  l'assurance maladie, un problĂšme qui coĂ»terait au systĂšme de santĂ© amĂ©ricain environ 68 milliards de dollars par an. Les enregistrements immuables stockĂ©s dans des blockchains et partagĂ©s avec un fournisseur d'assurance pourraient empĂȘcher certains types de fraude parmis les plus courants, comme la facturation d’interventions qui n'ont jamais eu lieu ou la facturation de prestations inutiles.

Le recrutement pour les essais cliniques

Une autre utilisation de la blockchain dans le monde mĂ©dical consiste Ă  amĂ©liorer la qualitĂ© et l'efficacitĂ© des essais cliniques. Les recruteurs d'essais cliniques pourraient utiliser les donnĂ©es mĂ©dicales stockĂ©es sur des blockchains pour identifier les patients qui pourraient tirer un bĂ©nĂ©fice des mĂ©dicaments testĂ©s. Un tel systĂšme de recrutement pourrait considĂ©rablement amĂ©liorer les inscriptions aux essais cliniques, car de nombreux patients ne sont pas informĂ©s des essais de mĂ©dicaments qui pourraient les concerner et n’ont jamais vraiment l’opportunitĂ© d’y participer. Pendant la rĂ©alisation des essais, des blockchains pourraient Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©es pour garantir l’intĂ©gritĂ© des donnĂ©es collectĂ©es.


Limitations potentielles

Bien qu'elle offre de nombreux avantages aux patients et aux prestataires, la blockchain doit encore surmonter plusieurs obstacles avant de pouvoir prétendre à une adoption généralisée dans le secteur médical.

Conformité

Aux États-Unis, par exemple, les entreprises de santĂ© intĂ©ressĂ©es par l’adoption de la technologie blockchain sont tenues de se conformer aux rĂ©glementations existantes en matiĂšre de donnĂ©es, telles que la loi HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act, ou Loi sur la transfĂ©rabilitĂ© et la responsabilitĂ© en matiĂšre d'assurance maladie de 1996). La HIPAA dĂ©finit essentiellement les normes de stockage, de partage et de protection des donnĂ©es dans le secteur de la santĂ©. Ainsi, pour ĂȘtre pleinement conformes, les sociĂ©tĂ©s basĂ©es aux États-Unis devraient dĂ©velopper des systĂšmes d'enregistrement blockchain personnalisĂ©s, avec des fonctionnalitĂ©s de confidentialitĂ© renforcĂ©es et une accessibilitĂ© limitĂ©e.

Coûts initiaux et rapidité

Du cĂŽtĂ© des fournisseurs, les solutions de type blockchain vont probablement impliquer un investissement initial Ă©levĂ©, ce qui empĂȘchera certainement une adoption plus large. De plus, les systĂšmes distribuĂ©s ont tendance Ă  ĂȘtre nettement plus lents que les systĂšmes centralisĂ©s en termes de transactions par seconde. Un grand rĂ©seau blockchain, incluant de nombreux nƓuds, aurait probablement besoin de plus de temps pour transmettre et synchroniser les donnĂ©es par rapport aux systĂšmes centralisĂ©s. Cela est particuliĂšrement prĂ©occupant pour les Ă©normes bases de donnĂ©es qui devraient Ă©ventuellement stocker et suivre les informations de millions de patients. Le problĂšme serait encore pire pour gĂ©rer des fichiers image de grande taille, tels que la tomographie par ordinateur ou les scanners IRM.


Pour conclure

De la crĂ©ation et du partage de dossiers mĂ©dicaux inaltĂ©rables, Ă  l’augmentation de la transparence de la chaĂźne d'approvisionnement pharmaceutique, les rĂ©seaux de blockchain prĂ©sentent de nombreux cas d'utilisation prometteurs dans le secteur de la santĂ©. Bien que des problĂšmes techniques, logistiques et rĂ©glementaires se posent, la mise en Ɠuvre de ces systĂšmes jouera probablement un rĂŽle important dans le futur du stockage et du transfert des donnĂ©es mĂ©dicales.

Partager des publications
S’inscrire pour un compte.
Mettez vos connaissances en pratique en ouvrant un compte Binance dùs aujourd’hui.