Cas d’utilisation de la blockchain : la santĂ©
Accueil
Articles
Cas d’utilisation de la blockchain : la santĂ©

Cas d’utilisation de la blockchain : la santĂ©

DĂ©butant
Publié le Mar 11, 2019Mis à jour le Feb 13, 2024
8m

Résumé

  • La technologie blockchain a le potentiel de rĂ©volutionner le secteur de la santĂ© grĂące Ă  une gestion sĂ©curisĂ©e des donnĂ©es et Ă  une transparence accrue.

  • L’intĂ©gration de la blockchain dans le secteur de la santĂ© se heurte Ă  des dĂ©fis tels que les coĂ»ts initiaux, l’évolutivitĂ©, la normalisation et la conformitĂ© rĂ©glementaire.

  • La dĂ©centralisation et la distribution des donnĂ©es des blockchains peuvent faciliter la sĂ©curitĂ© et la synchronisation des dossiers des patients.

  • L’intĂ©gration de la blockchain peut amĂ©liorer l’interopĂ©rabilitĂ© entre les prestataires de services de santĂ©, permettant des soins accessibles et transparents aux patients.

Introduction

Bien qu’elle soit plus souvent associĂ©e au Bitcoin et Ă  d’autres cryptomonnaies, la technologie blockchain a Ă©galement Ă©tĂ© explorĂ©e pour le stockage et la protection des donnĂ©es dans divers secteurs. Le secteur de la santĂ© fait partie des cas d’utilisation les plus discutĂ©s au cĂŽtĂ© des Ɠuvres caritatives et de la chaĂźne logistique.Mais quels aspects de la blockchain la rendent adaptĂ©e au secteur de la santé ?

Les avantages de l’utilisation de la blockchain dans le secteur de la santĂ©

Certaines des caractĂ©ristiques qui permettent aux blockchains disposant de cryptomonnaies d’agir comme un relevĂ© sĂ©curisĂ© des transactions financiĂšres sont Ă©galement applicables au stockage des donnĂ©es mĂ©dicales. Étant donnĂ© que la plupart des blockchains sont conçues comme des systĂšmes distribuĂ©s qui enregistrent et protĂšgent les fichiers grĂące Ă  l’utilisation de la cryptographie, il est extrĂȘmement difficile pour quelqu’un de perturber ou de modifier les donnĂ©es sans avoir l’approbation de tous les autres participants du rĂ©seau. Par consĂ©quent, l’immuabilitĂ© est l’une des caractĂ©ristiques qui permettent la crĂ©ation de bases de donnĂ©es incorruptibles pour les dossiers mĂ©dicaux.

De plus, l’architecture pair-Ă -pair (P2P) utilisĂ©e dans les blockchains permet de synchroniser toutes les copies du dossier d’un patient au fur et Ă  mesure des mises Ă  jour, mĂȘme si celles-ci sont stockĂ©es sur des ordinateurs diffĂ©rents. En fait, chaque nƓud du rĂ©seau dĂ©tient une copie de l’ensemble de la blockchain et communique rĂ©guliĂšrement pour s’assurer que les donnĂ©es sont Ă  jour et authentiques. Ainsi, la dĂ©centralisation et la distribution des donnĂ©es sont Ă©galement des aspects importants.

Il convient de mentionner que les blockchains sont distribuĂ©es, mais pas toujours dĂ©centralisĂ©es (en termes de gouvernance). La dĂ©centralisation n’est pas un phĂ©nomĂšne binaire. En fonction de la maniĂšre dont les nƓuds sont rĂ©partis et de l’architecture gĂ©nĂ©rale, les systĂšmes distribuĂ©s peuvent prĂ©senter des degrĂ©s variables de dĂ©centralisation. Dans le contexte de la santĂ©, les blockchains sont gĂ©nĂ©ralement construites comme un rĂ©seau privĂ©, par opposition aux rĂ©seaux publics qui sont gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©s comme registres de cryptomonnaie. Alors que tout le monde peut rejoindre et contribuer au dĂ©veloppement d’une blockchain publique, les versions privĂ©es nĂ©cessitent une autorisation et sont gĂ©rĂ©es par un plus petit nombre de nƓuds.

Avantages potentiels de l’utilisation de la blockchain dans la santĂ©

Le pouvoir de la blockchain va au-delĂ  de la finance et s’étend au secteur de la santĂ©, qu’il s’agisse de sĂ©curiser les donnĂ©es des patients ou de garantir l’authenticitĂ© des produits pharmaceutiques. Voici quelques cas d’utilisation potentiels qui montrent comment la technologie blockchain peut rĂ©volutionner le domaine de la santĂ©.

1. Sécurité accrue

Comme indiquĂ©, l’un des cas d’utilisation les plus importants des blockchains dans le domaine de la santĂ© consiste Ă  tirer parti de la technologie pour crĂ©er une base de donnĂ©es pair-Ă -pair (distribuĂ©e) sĂ©curisĂ©e et unifiĂ©e. GrĂące Ă  l’immuabilitĂ© des blockchains, la corruption des donnĂ©es ne devrait plus ĂȘtre une prĂ©occupation. La technologie blockchain peut ĂȘtre utilisĂ©e pour enregistrer et suivre efficacement les donnĂ©es mĂ©dicales de milliers de patients.

Contrairement aux bases de donnĂ©es traditionnelles qui reposent sur un serveur centralisĂ©, l’utilisation d’un systĂšme distribuĂ© permet l’échange de donnĂ©es avec des niveaux de sĂ©curitĂ© plus Ă©levĂ©s tout en rĂ©duisant les coĂ»ts administratifs imposĂ©s par le systĂšme actuel. La nature dĂ©centralisĂ©e des blockchains les rend Ă©galement moins vulnĂ©rables aux dĂ©faillances techniques et aux attaques externes qui compromettent souvent des informations prĂ©cieuses. La sĂ©curitĂ© fournie par les rĂ©seaux blockchain peut ĂȘtre particuliĂšrement utile pour les hĂŽpitaux, qui sont souvent confrontĂ©s Ă  des invasions de pirates informatiques et Ă  des attaques de rançongiciel.

2. Interopérabilité

Un autre avantage des dossiers mĂ©dicaux basĂ©s sur la blockchain est leur capacitĂ© Ă  amĂ©liorer l’interopĂ©rabilitĂ© entre les cliniques, les hĂŽpitaux et les autres prestataires de services de santĂ©. Les diffĂ©rences technologiques dans les systĂšmes de stockage de donnĂ©es rendent souvent difficile pour les organisations le partage de documents. 

Les blockchains, cependant, peuvent rĂ©soudre ce problĂšme en permettant aux parties autorisĂ©es d’accĂ©der Ă  une base de donnĂ©es unifiĂ©e de dossiers de patients ou mĂȘme de dossiers de distribution de mĂ©dicaments. Ainsi, plutĂŽt que d’essayer de s’interfacer avec le stockage interne des autres, les prestataires de services peuvent travailler ensemble sur un seul stockage.

3. Accessibilité et transparence

En plus de simplifier le processus de partage des dossiers, les systĂšmes de blockchain peuvent Ă©galement offrir aux patients des niveaux accrus d’accessibilitĂ© et de transparence sur leurs propres informations de santĂ©. Dans certaines circonstances, demander la validation des modifications apportĂ©es aux documents des patients peut assurer l’exactitude des dossiers. UtilisĂ© correctement, cela peut fournir une couche supplĂ©mentaire de sĂ©curitĂ© contre l’erreur humaine et les falsifications intentionnelles.

4. Gestion fiable de la chaĂźne logistique

Les blockchains peuvent fournir une mĂ©thode fiable pour suivre les produits pharmaceutiques tout au long du processus de fabrication et de distribution, rĂ©duisant ainsi le problĂšme rĂ©pandu de la contrefaçon de mĂ©dicaments. En conjonction avec les appareils d’IdO utilisĂ©s pour mesurer des facteurs tels que la tempĂ©rature, la technologie blockchain pourrait Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e pour vĂ©rifier les bonnes conditions de stockage et d’expĂ©dition ou pour authentifier la qualitĂ© des mĂ©dicaments.

5. Protection contre la fraude à l’assurance

La blockchain pourrait Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e pour lutter contre la fraude Ă  l’assurance mĂ©dicale, dont le coĂ»t pour le systĂšme de santĂ© amĂ©ricain est estimĂ© Ă  plus de 100 milliards de dollars chaque annĂ©e. Les relevĂ©s immuables stockĂ©s sur des blockchains et partagĂ©s avec un fournisseur d’assurance peuvent prĂ©venir certains des types de fraude les plus courants, notamment la facturation de procĂ©dures qui n’ont jamais eu lieu et la facturation de services inutiles.

6. Recrutement pour les essais cliniques

Une autre utilisation de la blockchain dans le domaine de la santĂ© consiste Ă  amĂ©liorer la qualitĂ© et l’efficacitĂ© des essais cliniques. Les donnĂ©es mĂ©dicales sur les blockchains pourraient ĂȘtre utilisĂ©es par les recruteurs d’essais cliniques pour identifier les patients susceptibles de bĂ©nĂ©ficier des mĂ©dicaments testĂ©s. 

Un tel systĂšme de recrutement pourrait grandement amĂ©liorer le recrutement des essais cliniques, car de nombreux patients ne sont jamais informĂ©s des essais de mĂ©dicaments pertinents et, par consĂ©quent, n’ont jamais la possibilitĂ© d’y participer. Pendant les essais, les blockchains pourraient ĂȘtre utilisĂ©es pour garantir l’intĂ©gritĂ© des donnĂ©es recueillies.

Les dĂ©fis de l’intĂ©gration de la blockchain dans le domaine de la santĂ©

La mise en Ɠuvre de la technologie blockchain dans le domaine de la santĂ© est certes prometteuse, mais elle s’accompagne de certains dĂ©fis. Examinons quelques-unes de ces prĂ©occupations clĂ©s. 

1. Conformité

Si l’on prend l’exemple des États-Unis, les entreprises du secteur de la santĂ© qui souhaitent adopter la technologie blockchain sont tenues de se conformer aux rĂ©glementations existantes en matiĂšre de donnĂ©es, telles que la loi de 1996 sur la portabilitĂ© et la responsabilitĂ© en matiĂšre d’assurance maladie (HIPAA). 

La loi HIPAA dĂ©crit les normes pour le stockage, le partage et la protection des donnĂ©es dans le secteur de la santĂ©. Ainsi, afin d’ĂȘtre pleinement conformes, les entreprises situĂ©es aux États-Unis devraient dĂ©ployer des systĂšmes d’enregistrement blockchain personnalisĂ©s avec des fonctionnalitĂ©s de confidentialitĂ© accrues et une accessibilitĂ© limitĂ©e.

2. Coûts initiaux et rapidité

Du cĂŽtĂ© des prestataires, les solutions blockchain sont susceptibles d’impliquer un investissement initial Ă©levĂ©, ce qui empĂȘche une adoption plus large. De plus, les systĂšmes distribuĂ©s ont tendance Ă  ĂȘtre nettement plus lents que les systĂšmes centralisĂ©s en termes de transactions par seconde. 

Un grand rĂ©seau blockchain avec de nombreux nƓuds aurait probablement besoin de plus de temps pour transmettre et synchroniser les donnĂ©es par rapport aux systĂšmes centralisĂ©s. Cela est particuliĂšrement prĂ©occupant pour les Ă©normes bases de donnĂ©es qui devraient Ă©ventuellement stocker et suivre les informations de millions de patients. Le problĂšme serait encore pire pour les fichiers image de grande taille, tels que la tomographie ou l’IRM.

3. Écart en matiĂšre d’éducation

La complexitĂ© de la technologie blockchain crĂ©e des dĂ©fis Ă©ducatifs dans le domaine de la santĂ©. Ce manque de comprĂ©hension peut entraĂźner une sous-utilisation et une mauvaise mise en Ɠuvre des solutions blockchain.

Une formation et une Ă©ducation continues sont nĂ©cessaires pour doter les professionnels de la santĂ© de connaissances sur les cas d’utilisation potentiels, de stratĂ©gies de mise en Ɠuvre appropriĂ©es et de sensibilisation Ă  l’évolution des rĂ©glementations et des cybermenaces.

4. Évolutivité 

L’énorme quantitĂ© de donnĂ©es produites par le secteur de la santĂ© reprĂ©sente un dĂ©fi important en termes d’évolutivitĂ© pour les rĂ©seaux blockchain. À mesure que le volume de donnĂ©es augmente, le temps de transaction et le coĂ»t opĂ©rationnel de certaines blockchains augmentent Ă©galement.

Cette limitation peut retarder la rĂ©cupĂ©ration de l’information ou la vĂ©rification des transactions, ce qui a une incidence nĂ©gative sur l’efficacitĂ© du systĂšme et les soins aux patients. De plus, ces prĂ©occupations peuvent dĂ©courager les entitĂ©s de soins de santĂ© d’adopter la blockchain, ce qui freinerait les innovations et les progrĂšs du secteur.

5. Normalisation des données

La blockchain a besoin d’une saisie de donnĂ©es uniforme pour promouvoir une communication efficace et l’interopĂ©rabilitĂ© au sein du rĂ©seau. Cependant, cela est particuliĂšrement difficile dans les soins de santĂ©, compte tenu du large Ă©ventail de types et de formats de donnĂ©es.

Sans protocole de donnĂ©es normalisĂ©, l’échange d’informations pourrait entraĂźner des erreurs d’interprĂ©tation ou des erreurs, perturbant ainsi le systĂšme. Par consĂ©quent, la normalisation des donnĂ©es sans perdre des dĂ©tails importants sur les informations de santĂ© constitue un obstacle majeur Ă  l’utilisation de la blockchain dans le domaine de la santĂ©.

Conclusion

De la gestion sĂ©curisĂ©e des donnĂ©es des patients Ă  l’amĂ©lioration de la transparence et de la sĂ©curitĂ©, la blockchain recĂšle un grand potentiel pour le secteur de la santĂ©. Cependant, l’écart en matiĂšre d’éducation, les problĂšmes d’évolutivitĂ© et les cadres rĂ©glementaires existants sont quelques-uns des facteurs Ă  prendre en compte. L’équilibre entre ces complexitĂ©s et les nombreux avantages de la blockchain nĂ©cessitera une approche mĂ©ticuleuse et collaborative de la part de toutes les parties prenantes du secteur de la santĂ©.

Pour plus d’informations

Avis de non-responsabilitĂ© et avertissement concernant les risques : ce contenu vous est prĂ©sentĂ© « tel quel » Ă  des fins d’information gĂ©nĂ©rale et pĂ©dagogiques uniquement, sans reprĂ©sentation ni garantie d’aucune sorte. Il ne doit pas ĂȘtre interprĂ©tĂ© comme un conseil financier, juridique ou venant d’un professionnel, ni comme un moyen de recommander l’achat d’un produit ou d’un service spĂ©cifique. Vous devriez vous renseigner auprĂšs des professionnels appropriĂ©s avant toute dĂ©cision. Lorsque l’article Ă  Ă©tĂ© rĂ©digĂ© par un contributeur tiers, veuillez remarquer que les opinions de l’article ne reflĂštent pas nĂ©cessairement celles de Binance Academy. Veuillez lire l’intĂ©gralitĂ© de notre avis de non-responsabilitĂ© ici pour en savoir plus. Les cours des actifs numĂ©riques peuvent ĂȘtre volatils. La valeur de votre investissement peut varier Ă  la baisse ou Ă  la hausse, et vous ne rĂ©cupĂ©rerez peut-ĂȘtre pas le montant que vous avez investi. Vous ĂȘtes seul(e) responsable de vos dĂ©cisions d’investissement et Binance Academy n’est pas responsable des pertes que vous pourriez subir. Ce contenu ne doit pas ĂȘtre interprĂ©tĂ© comme un conseil financier, juridique, ou venant d’un professionnel. Pour en savoir plus, veuillez vous reporter Ă  nos Conditions d’utilisation et Ă  l’avertissement concernant les risques.