Accueil
Glossaire
Cryptographie

Cryptographie

DĂ©butant

Les progrĂšs de la technologie informatique ont rendu les donnĂ©es plus accessibles, et bien que cela puisse offrir un Ă©norme avantage, cela prĂ©sente Ă©galement un inconvĂ©nient. Les donnĂ©es en ligne sont exposĂ©es Ă  de nombreuses menaces, notamment le vol et la corruption. La cryptographie (ou cryptologie) est une solution qui a permis de protĂ©ger les informations contre certains des risques associĂ©s au stockage et Ă  la distribution des donnĂ©es. Cela ne veut pas dire que le concept de chiffrement des donnĂ©es est nouveau. MĂȘme avant l’ùre numĂ©rique, les gens masquaient les messages pour Ă©viter que des destinataires non dĂ©sirĂ©s ne les lisent. Mais l’utilisation accrue des appareils informatiques a amenĂ© la science du chiffrement Ă  un tout autre niveau.


Qu’est-ce que la cryptographie ?

En quelques mots, la cryptographie est la science de la dissimulation de l’information. Plus prĂ©cisĂ©ment, la cryptographie moderne utilise les thĂ©ories mathĂ©matiques et l’informatique pour chiffrer et dĂ©chiffrer les donnĂ©es ou pour garantir l’intĂ©gritĂ© et l’authenticitĂ© des informations.

Dans un processus de base de chiffrement, un texte brut (des donnĂ©es qui peuvent ĂȘtre clairement comprises) subit un processus de chiffrement qui le transforme en texte chiffrĂ© (qui est illisible). Ce faisant, on peut garantir que les informations envoyĂ©es ne peuvent ĂȘtre lues que par une personne en possession de la clĂ© de dĂ©chiffrement appropriĂ©e.

En utilisant les techniques de cryptographie appropriĂ©es, il est mĂȘme possible d’envoyer des donnĂ©es sensibles sur un rĂ©seau non sĂ©curisĂ©. Le niveau de chiffrement dĂ©pendra du degrĂ© de protection requis par les donnĂ©es. Par exemple, le type de sĂ©curitĂ© utilisĂ© sur les fichiers personnels ordinaires (comme les contacts) n’est pas le mĂȘme que celui utilisĂ© sur les rĂ©seaux de cryptomonnaies.

Apprendre le fonctionnement de la cryptographie est essentiel pour comprendre son importance dans l’écosystĂšme crypto. La plupart des systĂšmes blockchain, tels que celui de Bitcoin, utilisent un ensemble particulier de techniques cryptographiques qui leur permettent de fonctionner comme un registre dĂ©centralisĂ© et public, Ă  travers lequel la transaction peut avoir lieu de maniĂšre trĂšs sĂ©curisĂ©e.


Comment fonctionne la cryptographie ?

La cryptographie moderne se compose de divers domaines d’étude, mais certains des plus pertinents sont ceux qui traitent du chiffrement symĂ©trique, du chiffrement asymĂ©trique, des fonctions de hachage et des signatures numĂ©riques.
Le protocole Bitcoin utilise des preuves cryptographiques afin de sĂ©curiser le rĂ©seau et de garantir la validitĂ© de chaque transaction. Les signatures numĂ©riques garantissent que chaque utilisateur ne peut dĂ©penser que les fonds de son propre portefeuille et que ces fonds ne peuvent pas ĂȘtre dĂ©pensĂ©s plus d’une fois. Par exemple, si Alice envoie 2 bitcoins Ă  Bob, elle crĂ©e une transaction qui est, essentiellement, un message confirmant l’ajout de 2 bitcoins au portefeuille de Bob, tout en retirant les cryptomonnaies du portefeuille d’Alice. Cependant, elle ne peut le faire qu’en fournissant une signature numĂ©rique. 
Un autre élément important du protocole Bitcoin est la fonctionnalité Hashcash, qui définit le mécanisme de consensus de Preuve de travail (PoW) et le processus de minage (responsable de la sécurisation du réseau, de la validation des transactions et de la génération de nouvelles cryptomonnaies). Hashcash utilise une fonctionnalité cryptographique appelée SHA-256.

La cryptographie est un Ă©lĂ©ment essentiel de la blockchain et, par consĂ©quent, est cruciale pour les cryptomonnaies. Les preuves cryptographiques appliquĂ©es aux rĂ©seaux distribuĂ©s ont permis la crĂ©ation de systĂšmes Ă©conomiques sans confiance, donnant naissance au Bitcoin et Ă  d’autres monnaies numĂ©riques dĂ©centralisĂ©es.