Qu'est-ce que la Tulipomanie?
Accueil
Articles
Qu'est-ce que la Tulipomanie?

Qu'est-ce que la Tulipomanie?

DĂ©butant
Publié le Dec 23, 2018Mis à jour le Feb 19, 2024
4m

Qu’est-ce que la Tulipomanie (ou crise de la tulipe)?

La Tulipomanie est souvent considĂ©rĂ©e comme la premiĂšre situation historique de bulle financiĂšre, qui aurait eu lieu dans les annĂ©es 1600. Avant de dĂ©battre de la question de savoir si la Tulipomanie Ă©tait rĂ©ellement une bulle financiĂšre, Ă©tudions d’abord le rĂ©cit le plus courant qui explique que l’on considĂšre cet Ă©vĂšnement comme une vĂ©ritable bulle.


La crise de la Tulipe

La Tulipomanie s’est dĂ©roulĂ©e aux Pays-Bas, au cours de l'Ăąge d'or nĂ©erlandais. Le pays affichait alors le revenu mondial par habitant le plus Ă©levĂ© de l’époque, grĂące Ă  la croissance de son commerce international et Ă  ses nombreuses opĂ©rations commerciales.

L'essor Ă©conomique aida de nombreuses personnes Ă  atteindre la richesse et la prospĂ©ritĂ©, ce qui  stimula le marchĂ© des produits de luxe. Dans ce contexte, l’un des articles les plus convoitĂ©s Ă©tait les tulipes, en particulier celles qui prĂ©sentaient une mutation (de couleur) les rendant encore plus attrayantes comparativement Ă  la fleur classique. Ces fleurs uniques Ă©taient trĂšs diffĂ©rentes des autres variĂ©tĂ©s alors disponible sur le marchĂ©, et tout le monde voulait les montrer en raison de leurs couleurs et motifs inhabituels.

Selon la variĂ©tĂ©, le prix des fleurs pu ainsi dĂ©passer le revenu de certains travailleurs voire mĂȘme le prix d'une maison. De plus, un marchĂ© de contrats Ă  terme poussa Ă©galement les prix Ă  la hausse, ce processus de vente n’impliquant pas que les fleurs changent physiquement de mains.

Finalement, l'offre de tulipes devint trop importante en raison de l’afflux d'agriculteurs consacrant leurs terres Ă  la culture de ces fleurs, ce qui provoqua l'Ă©clatement de la bulle en 1637, en l'espace d'une semaine. Certains pensent Ă©galement que la peste bubonique eut une influence sur ce crash, les acheteurs n’ayant pu se dĂ©placer, Ă  cause de l’épidĂ©mie, Ă  importante vente aux enchĂšres de tulipes, et ceci juste avant la chute libre des cours. Les historiens ne savent pas vraiment si des faillites ont rĂ©ellement eu lieu en raison de la Tulipomanie, car les registres financiers de cette Ă©poque sont difficiles Ă  retrouver, mais le crash a vĂ©ritablement causĂ© des pertes considĂ©rables aux investisseurs dĂ©tenant des contrats sur les tulipes.


Tulipomanie versus Bitcoin

Beaucoup de gens considĂšrent que la Tulipomanie est un excellent exemple d’éclatement de  bulle financiĂšre. Le rĂ©cit populaire dĂ©crit un Ă©pisode de cupiditĂ© et de mode qui poussa le prix des tulipes bien au-delĂ  des niveaux raisonnables. Alors que les personnes avisĂ©es commençaient Ă  quitter le marchĂ© rapidement, les derniĂšres arrivĂ©es, elles, ont vendues dans la panique alors que les cours avaient dĂ©jĂ  commençaient Ă  chuter, entraĂźnant de grosses pertes pour beaucoup d’investisseurs et de fournisseurs impliquĂ©s.

Il est assez courant d'entendre que le Bitcoin et d'autres crypto-monnaies suivent un schĂ©ma similaire. Pour autant, le monde financier est trĂšs diffĂ©rent et compte beaucoup plus d'acteurs qu'au 17Ăšme siĂšcle. Par consĂ©quent, comparer la Tulipomanie au Bitcoin ne rend pas compte de l’environnement actuel et semble assez inadaptĂ©. Sans compter que les marchĂ©s de la crypto-monnaie et les marchĂ©s traditionnels sont trĂšs diffĂ©rents Ă  bien d'autres Ă©gards.


Les principales différences

L'une des plus grandes diffĂ©rences entre les tulipes et les Bitcoins est notamment leur potentiel d’incarner une rĂ©serve de valeur. Les tulipes sont pĂ©rissables et avaient donc une durĂ©e de vie limitĂ©e et il Ă©tait presque impossible de dĂ©terminer la variĂ©tĂ© exacte ou l'aspect que la fleur aurait simplement en regardant le bulbe. Les marchands devaient donc planter et espĂ©rer avoir la variĂ©tĂ© exacte dans laquelle ils avaient investi, surtout aprĂšs avoir payĂ© pour une des couleurs rares de l’époque. En plus de ça, s'ils souhaitaient envoyer des tulipes, ils devaient trouver un moyen d’expĂ©dition garantissant de les faire arriver en toute sĂ©curitĂ© Ă  leur destination, avec tous les coĂ»ts que cela implique. Les tulipes ne convenaient pas non plus comme moyen de paiement car il n’était pas possible de les diviser en petites parties, ce qui aurait bien Ă©videmment dĂ©truit les plantes. Enfin, les fleurs pouvaient ĂȘtre facilement volĂ©es dans les champs ou dans les Ă©talages, les rendant plus globalement difficiles Ă  protĂ©ger.

En revanche, Bitcoin est numĂ©rique et peut ĂȘtre transfĂ©rĂ© au sein d’un rĂ©seau mondial pair-Ă -pair. C'est une monnaie numĂ©rique sĂ©curisĂ©e par des techniques cryptographiques, ce qui la rend trĂšs rĂ©sistante aux fraudes. Bitcoin ne peut pas ĂȘtre copiĂ© ou dĂ©truit et peut ĂȘtre facilement divisĂ© en plusieurs unitĂ©s plus petites. En outre, il est relativement rare, avec une offre limitĂ©e et fixĂ©e Ă  21 millions d’unitĂ©s au maximum. Il est vrai que le monde numĂ©rique des crypto-monnaies prĂ©sente certains risques, mais le respect des principes de sĂ©curitĂ© gĂ©nĂ©raux devrait assurer la sĂ©curitĂ© de vos fonds.


La Tulipomanie Ă©tait-elle une vraie bulle ?

En 2006, l'Ă©conomiste Earl A. Thompson a publiĂ© un article intitulé : «La tulipomanie: fait ou contrefait?», dans lequel il expliquait comment la Tulipomanie Ă©tait liĂ©e Ă  la conversion implicite, par le gouvernement, des contrats Ă  terme sur les tulipes en contrats d'option - et donc en rĂ©alitĂ© pas vraiment due Ă  une frĂ©nĂ©sie du marchĂ©. Selon Thompson, l'Ă©pisode de Tulipomanie ne peut pas ĂȘtre considĂ©rĂ© comme une bulle, car «les bulles exigent l'existence de prix convenus d'un commun accord qui dĂ©passent les valeurs fondamentales», ce qui n'Ă©tait a priori pas le cas.

En 2007, Anne Goldgar a publiĂ© Ă©galement un livre intitulĂ© «Tulipomanie: argent, honneur et savoir Ă  l’ñge d’or hollandais», oĂč elle prĂ©sente de nombreuses preuves que l’histoire populaire de la Tulipomanie est en rĂ©alitĂ© pleine de lĂ©gendes. Sur la base de nombreuses recherches basĂ©es sur des archives, les conclusions de Goldgar indiquent que la hausse et l’éclatement de la bulle de la tulipe furent beaucoup plus rĂ©duits que ce que la plupart des gens ont  tendance Ă  croire. Elle dĂ©clare ainsi dans son ouvrage que les rĂ©percussions Ă©conomiques furent finalement assez mineures et que le nombre de personnes impliquĂ©es sur le marchĂ© des tulipes en rĂ©alitĂ© plutĂŽt faible.


Conclusion

Que la Tulipomanie soit une bulle financiĂšre ou non, il semble aujourd’hui complĂ©tement irrationnel de vouloir comparer des tulipes Ă  des Bitcoins (ou Ă  toute autre crypto-monnaie). Encore plus alors que cet Ă©vĂ©nement a eu lieu il y a prĂšs de 400 ans, dans un contexte historique complĂštement diffĂ©rent. Il est assez Ă©vident que des fleurs ne peuvent pas vraiment ĂȘtre comparĂ©es Ă  une monnaie numĂ©rique sĂ©curisĂ©e par des techniques cryptographiques.