Qu'est-ce que le Facebook Libra (Diem) ?
Accueil
Articles
Qu'est-ce que le Facebook Libra (Diem) ?

Qu'est-ce que le Facebook Libra (Diem) ?

DĂ©butant
Publié le Dec 23, 2020Mis à jour le Jun 9, 2023
6m


Résumé

Le Diem est un systÚme de paiement proposé par Facebook. Celui-ci repose sur une blockchain permissioned (privée) visant à alimenter un écosystÚme permettant des paiements et des services financiers.

Sa crypto, le Diem dollar (anciennement Libra) sera adossée à un ensemble de stablecoins et devrait voir le jour en 2021. Que devez-vous savoir d'autres à propos de la cryptomonnaie de Facebook ? Voyons ça ensemble !


Introduction

Les paiements numériques sont un secteur offrant de nombreuses opportunités. Les smartphones devenant moins chers, de plus en plus de personnes ont accÚs à Internet sur ceux-ci. L'activité économique tend donc à se faire en ligne. Des sociétés comme Paypal, Visa et Mastercard répondent déjà en grande partie à ce besoin. De plus, de nombreux projets de l'écosystÚme crypto construisent également des produits pour ce secteur.

Contrairement à ces projets, Facebook lui, possÚde déjà une grande base d'utilisateurs. Eh « grande » est un euphémisme. Au troisiÚme trimestre de 2020, Facebook comptait environ 2,7 milliards d'utilisateurs actifs par mois ! Ainsi, leur systÚme de paiement peut connaßtre du jour au lendemain un véritable succÚs. 


Qu'est-ce que le Facebook Libra (Diem) ?

Diem (anciennement Libra) est un systÚme de paiement basé sur la blockchain, introduit par Facebook en 2019. Il vise à proposer des services financiers aux personnes sans compte bancaire. Morgan Beller, David Marcus, Kevin Well sont cités en tant que membres fondateurs.

Le lancement initialement prévu en 2020 a été repoussé pour diverses raisons et devrait avoir lieu en 2021.

Le Diem sera administré par la Diem Association (anciennement Libra Association), une organisation indépendant basée à GenÚve en Suisse. Les membres de celle-ci sont issus de plusieurs entreprises du secteur de la blockchain, des paiements, de la télécommunication, du capital risque et d'organismes à but non lucratif. 

Les membres de la Diem Association sont responsables de la gouvernance du projet, de la supervision du fonctionnement du service de paiement de Diem, des projets conçus sur la blockchain Libra et fournissent les subventions. L'objectif de Facebook est que 100 membres composent celle-ci d'ici au lancement du projet.


Le Diem de Facebook est-il une cryptomonnaie ?

Eh bien, le Diem est basé sur la blockchain et utilise la cryptographie. Néanmoins, le terme « cryptomonnaie » désigne des propriétés intrinsÚques que le Diem ne possÚde pas.

Si vous voulez savoir de quelles propriétés nous parlons, nous vous invitons à consulter ce lien. En bref, qualifier Diem de monnaie numérique serait plus approprié.


Comment fonctionne Diem ?

La Blockchain Diem (anciennement Blockchain Libra) est une blockchain permissioned (privée) servant de base au systÚme de paiement de Facebook. En quoi est-elle différente des autres blockchains ?
Nous disons souvent que les blockchains telles que Bitcoin ou Ethereum sont permissionless. Cela signifie que toute personne disposant d'une connexion Internet peut librement accéder à celles-ci, les utiliser ou construire des produits dessus. Personne ne la contrÎle.

Dans le cadre d'une blockchain permissioned, la réalité est tout autre. Pour utiliser celle-ci, vous devez avoir préalablement obtenu l'autorisation auprÚs d'un membre contrÎlant le réseau. Plus précisément, les applications que vous utiliserez nécessiteront des accÚs spécifiques.

Diem Ă©tait une blockchain permissioned, cela signifie qu'elle n'utilisera pas, contrairement Ă  d'autres blockchains, le mining ou le staking pour valider les transactions. À la place, celle-ci dĂ©pendra d'un ensemble de validateurs autorisĂ©s (les membres de la Diem Association) qui valideront les transactions.
Selon ses crĂ©ateurs, le Diem passera peut-ĂȘtre Ă  la Proof of Stake 5 ans aprĂšs son lancement. 5 ans qui, dans notre Ă©cosystĂšme, reprĂ©sentent des dĂ©cennies. Pourquoi ne pas utiliser le PoS dĂšs le dĂ©part ? Ce choix est expliquĂ© dans le livre blanc de Libra. D'aprĂšs celui-ci, il n'existe Ă  ce jour aucun systĂšme permissionless capable de supporter des milliards d'utilisateurs.


Diem est-il centralisé ou décentralisé ?

Selon de nombreux acteurs de la blockchain, les blockchains permissioned ne peuvent pas ĂȘtre aussi dĂ©centralisĂ©es que leurs homologues permissionless. Les permissioned blockchains ressemblent davantage Ă  une base de donnĂ©es traditionnelle d'entreprise.

En ce sens, Diem n'est pas résistant à la censure comme Bitcoin et d'autres cryptomonnaies. Ses validateurs étant des membres de la Diem Association, son réseau est relativement centralisé.
D'un autre cÎté, contrÎler quelles implications peuvent interagir avec le distributed ledger à ses avantages. Par exemple, il est plus simple d'exclure les applications malicieuses et les escroqueries.



Le systĂšme de paiement de Diem

Le systÚme de paiement de Diem (anciennement Libra) prend en charge plusieurs stablecoins adossés à des monnaies fiat telles que le dollar US, l'euro et la livre sterling. Cela ressemble au fonctionnement des stablecoins que nous connaissons. La différence est que ceux-ci seront basés sur la Diem Reserve. Cette réserve est constituée de liquidités, d'équivalent de liquidités et de titres d'états à court terme.
En plus de tout cela, le systÚme de paiement de Diem prend en charge un coin multi-devise : le Diem Dollar (anciennement LBR). Il s'agit d'une sorte de mélange de ces stablecoins. Celui-ci est donc adossé sur plusieurs actifs. Vous pouvez le voir comme un stablecoin de stablecoins (et éventuellement d'autres actifs, tels que des titres). L'objectif est que ces différentes formes de collatéral puissent protéger les utilisateurs de la volatilité : un aspect à prendre en compte pour un systÚme de paiement.
La cryptomonnaie Diem sera stockĂ©e dans un portefeuille nommĂ© « Novi » (anciennement wallet « Calibra »). Comme vous pouvez vous y attendre, ce portefeuille peut ĂȘtre intĂ©grĂ© aux produits d'autres rĂ©seaux sociaux tels que Messenger ou WhatsApp. Selon le livre blanc de Diem, les utilisateurs pourront facilement convertir leurs dollars amĂ©ricains (ou leur devise locale) en coins Facebook.
Le code source de Diem, le « Diem Core » est open source et Ă©crit en Rust - vous pouvez le consulter par vous-mĂȘme sur le GitHub de Diem. Toujours selon le livre blanc, Diem prendra en charge la capacitĂ© de programmer des smart contracts via un langage nommĂ© « Move ».


Le Diem remplacera-t-il le Bitcoin ?

À l'heure actuelle, il est Ă©vident que Diem et Bitcoin sont fondamentalement diffĂ©rents et peuvent donc coexister. Bien que ces deux systĂšmes puissent ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme des systĂšmes de paiement numĂ©riques, ils ne rĂ©pondent pas aux mĂȘmes cas d'utilisation.

Bitcoin est une cryptomonnaie décentralisée, résistance à la censure et agissant comme une réserve de valeur (store of value). Diem, de son cÎté, est basée sur un réseau permissioned, la rendant donc centralisée.


Quel est l'avenir de Diem (Libra) ?

Facebook a essuyé plusieurs critiques suite à l'annonce de Libra, notamment de la part des banques centrales, des législateurs et des régulateurs. Reste à savoir si l'entreprise parviendra à réunir tous les éléments nécessaires pour faire de Diem un succÚs.


Conclusion

Diem (anciennement Libra) est un systÚme de paiement proposé par Facebook et basé sur une blockchain permissioned. Celui-ci vise à offrir via les applications de Facebook des services financiers aux personnes ne disposant pas d'un compte bancaire.

Vous avez d'autres questions sur Diem ou les paiements ? Consultez notre plateforme de questions-rĂ©ponses, Ask Academy, oĂč la communautĂ© Binance se fera un plaisir de rĂ©pondre Ă  vos questions.