Qu'est-ce qu'Algorand (ALGO) ?
Table des matières
Introduction
Qu'est-ce qu'Algorand ?
Qu'est-ce que la fondation Algorand ?
Comment fonctionne Algorand ?
Qu'est-ce que l'ALGO ?
Quels sont les cas d'utilisation de l'ALGO ?
Comment acheter de l'ALGO sur Binance
Comment vendre de l'ALGO sur Binance
Conclusion
Qu'est-ce qu'Algorand (ALGO) ?
AccueilArticles
Qu'est-ce qu'Algorand (ALGO) ?

Qu'est-ce qu'Algorand (ALGO) ?

Intermédiaire
Published Jan 25, 2022Updated Mar 23, 2022
7m

Résumé

Algorand a été fondé en 2017, mais le lancement de son mainnet et de l'ALGO, sa cryptomonnaie, ne date que de juin 2019. La blockchain gère les problèmes de scalabilité et de consensus des blockchain de première et seconde génération. La principale fonctionnalité d'Algorand est son protocole de consensus Pure Proof of Stake qui sélectionne aléatoirement des validateurs en fonction de du nombre d'ALGO staké.

Les utilisateurs stakant leur ALGO peuvent être sélectionnés pour proposer et valider un nouveau bloc, qui est ensuite vérifié par un comité choisi au hasard. Une fois le bloc ajouté à la blockchain, toutes les transactions sont considérées comme confirmées. Si le bloc est considéré comme incorrect, un nouvel utilisateur est sélectionné comme validateur et le processus recommence.

La principale force du système est sa décentralisation du pouvoir. En effet, chaque staker à la possibilité de devenir un validateur. En plus du bon déroulement du consensus, l'ALGO est également utilisé pour payer les frais de transaction du réseau et pour gagner des récompenses de bloc. Pour acheter ou vendre facilement de l'ALGO, vous pouvez utiliser la fonction de conversion ou la vue d'échange de Binance.


Introduction

Algorand est une blockchain relativement nouvelle, elle vise à améliorer la scalabilité sans sacrifier la décentralisation. Ce problème est commun à de nombreuses blockchains de première et deuxième génération telles que Bitcoin et Ethereum. Pour y parvenir, Algorand a développé ce qui est peut être sa caractéristique la plus singulière : le mécanisme de consensus Pure Proof of Stake (PPoS) (Preuve d'enjeu pure). Fonctionnant de concert avec le staking, ces fonctionnalités font d'Algorand un projet avec une capitalisation importante très apprécié des utilisateurs en quêtes de récompenses.


Qu'est-ce qu'Algorand ?

Algorand est une blockchain fondée en 2017 par le professeur Silvio Micali, un informaticien du MIT. Le mainnet du réseau a été lancé en juin 2019, en même temps que l'ALGO, la cryptomonnaie native du protocole. Comme dit précédemment, la blockchain se concentre sur l'amélioration de la scalabilité et prend en charge les smart contracts. Le réseau d'Algorand est un réseau public, décentralisé, utilisant la Preuve d'enjeu pure et prenant en charge des blockchain personnalisées de couche 1. Il peut être utilisé pour créer des blockchains destinées à des applications spécifiques. Le projet affirme que sa technologie est particulièrement utile pour les services financiers, la finance décentralisée (DeFi), la fintech et les institutions.


Qu'est-ce que la fondation Algorand ?

La fondation Algorand est une organisation à but non lucratif lancée en 2019 qui finance et développe le réseau Algorand. Celle-ci travaille activement sur l'aspect communautaire de la blockchain, sur la recherche et sur sa gouvernance

La fondation forme par exemple des développeurs dans les universités et soutient des projets utilisant Algorand grâce à des programmes d'accélération. Cependant, le développement technique lui, est effectué par la société privée Algorand Inc. La fondation Algorand est également l'un des plus grands détenteurs d'ALGO, qu'elle utilise pour financer ses activités.


Comment fonctionne Algorand ?

La clé de la scalabilité d'Algorand est son mécanisme de consensus Preuve d'enjeu pure. Le protocole permet de traiter de nombreux transactions sans sacrifier la décentralisation. Les blockchains Preuve d'enjeu sont scalables du fait d'un faible nombre de validateur stakant des montants importants et dominant ainsi les approbations de blocs. La Preuve de travail (PoW) souffre du même problème, les plus grandes mining pools étant presque toujours les gagnantes de la course pour créer de nouveaux blocs.

Le mécanisme de consensus PPoS d'Algorand quant à lui choisit les validateurs et les proposant de blocs au hasard parmi tous les participants stakant et générant une clé de participation. La chance d'être choisi est directement liée à la proposition de monnaie stakée par rapport au montant total. 

Naturellement, les petits détenteurs auront moins de chances d'être sélectionnés que les grands. Néanmoins, contrairement aux blockchains PoS, Algorand n'exige pas un montant minimum pour staker, ce qui constitue souvent un obstacle significatif pour les petits porteurs. Chaque staker gérant un nœud étant un validateur possible, la sécurité du réseau est plus décentralisée qu'avec un ensemble choisi de validateurs, comme dans le consensus Delegated Proof of Stake (DPoS).

Étape de proposition

Une fois que les utilisateurs ont staké et généré une clé de participation, ceux-ci deviennent des nœuds participant au réseau. La communication entre ces nœuds se fait par l'intermédiaire de nœud relais d'Algorand. La phase de proposition de block sélectionne ensuite plusieurs proposeurs de blocs grâce à sa fonction Verifiable Random Function (VRF), en prenant en compte la proportion du stake de chaque utilisateur. Lorsque les proposants sont choisis, leur identité demeure secrète jusqu'à ce que le nouveau bloc soit proposé. Cela améliore la sécurité, un acteur malveillant ne pouvant pas cibler les validateurs. Cependant, un proposant peut au besoin montrer la sortie de son VRF avec son bloc proposé pour prouver sa légitimité.

Phase de vote en douceur

Une fois qu'un bloc est soumis, les nœuds participants sont sélectionnés aléatoirement pour rejoindre le comité du vote en douceur. Cette étape filtre les proposants afin que seul l'un d'entre eux puisse ajouter les blocs à la blockchain. La puissance du comité du vote en douceur est proportionnelle au montant en staking de chaque nœud. Les votes sont utilisées pour choisir le bloc proposé ayant le hachage VRF le plus petit. Cela signifie qu'il sera impossible d'attaquer de manière préventive les propositions d'un bloc, le hachage VRF le plus faible étant une valeur impossible à prédire.

Phase de vote de certification

Suite à la première étape, un nouveau comité est créé pour vérifier les doubles dépenses ainsi que l'intégrité des transactions du bloc issu de l'étape du vote en douceur. Si le comité considère le travail comme valable, le bloc est ajouté. Le cas échéant, la blockchain passe en mode de récupération et un nouveau bloc est sélectionné. Il n'existe pas de pénalité pour le leader proposant un mauvais bloc, il s'agit de la partie controversée du mécanisme de consensus PPoS. La probabilité d'un fork sur Algorand est extrêmement faible, un seul bloc atteignant la phase de certification à la fois. Une fois le bloc ajouté, toutes les transactions sont considérées comme validées.


Qu'est-ce que l'ALGO ?

L'ALGO est la monnaie native d'Algorand, elle dispose d'une offre totale de 30 milliards de monnaies qui seront distribuées d'ici 2030. Les nouveaux ALGO sont envoyés à des portefeuilles spécifique détenant du ALGO avec chaque bloc nouvellement forgé. Vous devez posséder au moins 1 ALGO dans un portefeuille non-custodial pour recevoir ces récompenses en ALGO. Les récompenses peuvent générer un APY d'environ 5-8 % pour les détenteurs d'ALGO et sont distribués toutes les 10 minutes. Ce mécanisme fait de l'ALGO l'une des monnaies les plus simples pour générer un revenu passif. Il vous suffit en effet de « staker » vos tokens.


Quels sont les cas d'utilisation de l'ALGO ?

Comme beaucoup d'autres monnaies, l'ALGO possède trois cas d'utilisation principaux :

1. L'ALGO peut être utilisé pour régler les frais de transaction du réseau Algorand. Comparé à des réseaux comme Ethereum (ETH) ou Bitcoin (BTC), Algorand n'a pratiquement pas de frais. En janvier 2022, une simple transaction coûte en effet 0,0014 $.

2. L'ALGO peut être staké pour obtenir des chances d'être sélectionné comme proposant de bloc ou comme validateur.

3. L'ALGO doit être détenu dans un wallet non-custodial pour générer des récompenses pour chaque bloc ajouté à la blockchain.
Le troisième cas d'utilisation constitue une grande incitation pour l'utilisateur moyen qui investit dans ALGO. Il n'est pas nécessaire d'utiliser une application décentralisée (DApp) pour staker ses coins, ni même de les verrouiller pour obtenir des récompenses. Tout est automatiquement géré par les différents smart contracts. Algorand publie également une liste de projets adoptant la technologie de la blockchain, dont beaucoup nécessitent l'utilisation d'ALGO.


Comment acheter de l'ALGO sur Binance

Vous pouvez acheter de l'ALGO sur Binance en utilisant votre carte de crédit ou de débit. Si vous avez déjà des cryptomonnaies sur votre compte, vous pouvez également swapper celle-ci contre de l'ALGO, si une paire comportant les deux actifs existe. Voyons d'abord comment faire avec une carte de crédit ou de débit.

L'ALGO n'était pas directement achetable avec du fiat, il vous faudra préalablement acheter un token se tradant contre de l'ALGO. Le BUSD est une bonne option, son prix étant toujours stable. Vous pouvez consulter la liste complète des paires disponibles dans ce guide.

1. Connectez-vous à votre compte Binance et rendez-vous sur [Acheter des cryptos] en haut à gauche de la page d'accueil. Dans le menu déroulant, sélectionnez [Carte de crédit/débit].


2. Sélectionnez ensuite dans le champ supérieur la devise fiduciaire que vous voulez utiliser. Dans le champ inférieur, choisissez la cryptomonnaie que vous voulez acheter. Assurez-vous qu'il existe une paire de trading entre celle-ci et l'ALGO.

3. Cliquez sur [Continuer] et acceptez les termes et conditions si c'est la première fois que vous réalisez un achat avec des fonds fiat.


4. Cliquez sur [Ajouter nouvelle carte] ou sélectionnez une carte déjà ajoutée à votre compte, puis suivez simplement les instructions pour terminer votre paiement.



5. Vous pouvez maintenant swapper vos BUSD contre de l'ALGO. Vous pouvez utiliser la fonctionnalité [Convertir] en dessous de [Trade].


6. Sélectionnez la cryptomonnaie que vous voulez convertir dans le champs supérieur et ALGO dans le champs inférieur. Si vous ne voyez pas l'ALGO dans le champs inférieur, cela signifie qu'il n'existe pas de paire de trading avec la crypto choisie. Cliquez sur [Aperçu de la conversion] après avoir saisi le montant que vous voulez swapper.


7. Un aperçu de la conversion s'affiche, il comporte le montant d'ALGO que vous recevrez ainsi que des instructions claires sur la procédure à suivre. Une fois que vous avez effectué le swap, les ALGO se trouveront dans votre portefeuille Spot.


8. Vous pouvez maintenant les trader avec la vue classique ou avancée de l'échange. En survolant la paire actuellement affichée, vous pouvez rechercher toutes les paires ALGO disponibles.


Comment vendre de l'ALGO sur Binance

1. Pour vendre de l'ALGO, vous pouvez utiliser à nouveau la fonction de conversion. Cette fois-ci néanmoins, vous devrez sélectionner ALGO dans le champ supérieur et la cryptomonnaie que vous voulez obtenir dans le champs inférieur. Cliquez sur [Aperçu de la conversion] pour voir le taux de change de l'échange.


2. Une fois que vous avez confirmé le montant à recevoir, suivez les instructions pour finir la transaction.


3. Vous pouvez ensuite convertir cette cryptomonnaie en fiat en utilisant le même processus que lors de l'achat initial pour obtenir de l'ALGO.


Conclusion

Comme d'autres blockchains alternatives au Bitcoin et à l'Ethereum, Algorand s'est fortement concentré sur la scalabilité et la décentralisation. Son mécanisme de consensus Preuve d'enjeu pure offre une solution unique avec les VRF et beaucoup trouvent cette technologie blockchain attrayante pour son succès dans la décentralisation du pouvoir.