Que sont les normes de tokens ?
Table des matières
Introduction
Pourquoi utiliser des normes de tokens ?
Les normes les plus communes pour les tokens crypto et de la DeFi
Limites des normes de tokens
Conclusion
Plus d'informations
Que sont les normes de tokens ?
Accueil
Articles
Que sont les normes de tokens ?

Que sont les normes de tokens ?

Intermédiaire
Publié(e) Jan 13, 2023Mis à jour Feb 1, 2023
5m

Résumé

Les normes de tokens sont des ensembles de règles et de conventions régissant le fonctionnement d'un token crypto. Les normes les plus populaires sont les suivantes : ERC-20, BEP-20, ERC-721 et ERC-1155.

Introduction

Bien qu'il existe des dizaines de milliers de cryptomonnaies, vous serez peut-être surpris d'apprendre que la plupart d'entre elles sont construites sur la base des mêmes plans. Ces plans, appelés normes de tokens, définissent certaines des principales fonctionnalités et propriétés des tokens blockchain.

Pourquoi utiliser des normes de tokens ?

Interopérabilité

Les normes de tokens garantissent que tous les produits construits en utilisant cette norme peuvent interagir ou fonctionner ensemble. Si un projet émet un token construit selon une norme spécifique, il sera compatible avec les plateformes et les applications existantes comme les portefeuilles. Par exemple, les actifs ERC-20 sont interopérables avec d'autres produits et services développés à l'aide de cette même norme.

C'est aussi pour cela que vous pouvez trader votre token ERC-20 contre un autre. Sans normes de tokens, il serait beaucoup plus difficile de trader entre de multiples cryptomonnaies. Vous seriez obligé de créer des portefeuilles spécifiques pour des tokens particuliers au lieu d'utiliser un portefeuille pouvant accueillir de nombreuses cryptomonnaies.

Composabilité

En programmation, le fait de disposer d'un système composable permet aux développeurs de réutiliser les composants existants pour créer de nouveaux produits. Cela s'applique également à la création de tokens : l'utilisation de normes de tokens permet de consacrer moins de temps aux fonctionnalités de base, ce qui laisse aux développeurs plus de temps pour expérimenter et innover.

Efficacité

Les normes de tokens facilitent également l'interaction entre les smart contracts. Comme les smart contracts suivent les normes de tokens et sont utilisés pour leur déploiement, ils peuvent être utilisés pour suivre les tokens créés.

Les normes de tokens, telles que la norme ERC-20 et la norme BEP-20 , sont assorties de fonctionnalités essentielles, dont la recherche d'adresses et le solde des tokens, ce qui permet aux smart contracts de suivre plus efficacement les tokens. Par exemple, pour inspecter un token ERC-20, un développeur peut utiliser une interface appelée « Application Binary Interface » (ABI ou interface binaire-programme) du contrat pour suivre les transferts de tokens et d'autres données.

Les normes les plus communes pour les tokens crypto et de la DeFi

La norme BEP-20

La norme BEP-20 est une norme de tokens sur la BNB Smart Chain (BSC). Développée comme une spécification technique pour la BSC, elle permet aux développeurs de créer une variété de tokens, dont des « peggy coins », des tokens utilitaires, des stablecoins, et plus encore. La norme BEP-20 introduit également des fonctionnalités telles que la mise sur liste noire, l'émission et la mise en pause des burns de tokens.

Vous trouverez ci-dessous les principales fonctionnalités de la norme de tokens BEP-20 :

  1. Supply totale : définit la supply totale en tokens d'un token BEP-20 spécifique.

  2. Solde de : définit le solde du token.

  3. Transfert : permet aux utilisateurs de transférer la propriété d'un token à quelqu'un d'autre.

  4. Transfert depuis : permet de transférer un token à quelqu'un d'autre au nom d'un utilisateur via un smart contract.

  5. Approbation : définit une limite sur le nombre de tokens qu'un smart contract peut retirer.

  6. Permission : définit les adresses externes qui ont la permission de dépenser des tokens.

ERC-20

En 2015, Fabian Vogelsteller a proposé l'ERC-20, une norme de token qui est ensuite devenue le principal cadre permettant aux développeurs de concevoir leurs propres tokens, incluant des tokens virtuels, des tokens de staking et des monnaies virtuelles.

La norme ERC-20 est une norme de tokens permettant de développer des actifs qui suivent des règles communes et sont interchangeables les uns avec les autres (c'est-à-dire fongibles). Ainsi, si vous créez 1 000 unités d'un token ERC-20, chaque unité aura la même fonctionnalité. 

La norme BEP-20 est très similaire à la norme ERC-20. Notez toutefois qu'elles appartiennent à de réseaux blockchain distincts. La norme de tokens ERC-20 est utilisée sur la blockchain Ethereum, tandis que la norme BEP-20 est spécifique à la BNB Smart Chain (BSC).

La norme ERC-721

Saviez-vous qu'une grande partie des tokens non fongibles (NFT) sur Ethereum se basent tous sur la même norme, la norme ERC-721 ? Qu'il s'agisse d'un NFT en édition limitée ou d'un protocole de preuve de présence (POAP), votre NFT a probablement été créé à partir du même modèle. Alors, qu'est-ce qui rend les NFT uniques ? Selon l'une des directives, pour être un token ERC-721, l'actif doit avoir un tokenId qui est unique au monde.

Les fonctionnalités de la norme ERC-721 comprennent le transfert de tokens, le solde actuel, la supply totale et, comme susmentionné, le fait d'être unique au monde.

La norme ERC-1155

Au fur et à mesure de l'évolution des normes de tokens, une directive visant à englober le besoin de l'industrie de disposer de plusieurs types de tokens émerge. La norme ERC-1155 est une norme multi-tokens qui permet de créer différents types d'actifs numériques, dont des tokens utilitaires comme le BNB et des NFT.

Entre autres caractéristiques, la norme ERC-1155 offre des fonctionnalités de lot de tokens, dont :

  1. Transfert par lot : plusieurs actifs peuvent être transférés simultanément.

  2. Solde par lot : les soldes de plusieurs actifs peuvent être récupérés en une seule fois.

  3. Approbation par lot : tous les tokens peuvent être approuvés pour une adresse.

  4. Prise en charge de NFT: un token est considéré comme un NFT si la supply n'est que de 1.

Limites des normes de tokens

Alors que les tokens créés avec les mêmes normes disposent des mêmes fonctionnalités de base et peuvent bien interagir les uns avec les autres, il est peu probable que des tokens de normes différentes le fassent. Étant donné que différentes règles régissent les différentes normes du secteur, il n'est pas surprenant qu'elles ne soient pas toujours compatibles entre elles. Cela peut signifier que les tokens développés à l'aide de normes différentes peuvent ne pas exister sur la même plateforme, ou qu'ils sont incapables de communiquer ou d'être tradés entre eux. Si vous possédez plusieurs cryptomonnaies, vous avez peut-être connu la frustration de ne pas pouvoir utiliser votre BTC sur Ethereum. Pour remédier à cette limitation, l'industrie a créé un nouveau type de tokens appelés tokens wrappés.

Les tokens wrappés

Un token wrappé est une cryptomonnaie dont la valeur est liée à celle d'un autre actif. En général, l'actif original est placé dans un coffre-fort numérique appelé « wrapper », et une version wrappée de celui-ci est créée sur une autre blockchain, comme un double.

Conclusion

Les normes de tokens sont comme des plans pour la conception et le lancement de tokens basés sur une blockchain. Il existe aujourd'hui plusieurs normes de tokens dans le secteur, et des solutions innovantes telles que les passerelles blockchain et les mécanismes de wrapping peuvent contribuer à contourner les problèmes d'incompatibilité entre ces tokens.

Plus d'informations