Que sont les contrats à terme perpétuels ?
Que sont les contrats à terme perpétuels ?
AccueilArticles

Que sont les contrats à terme perpétuels ?

Avancé
Published Jul 15, 2019Updated Jun 2, 2021
7m

Qu'est-ce qu'un contrat à terme ?

Un contrat à terme est un accord d'achat ou de vente d'une commodité, d'une devise ou d'un autre instrument à un prix prédéterminé à un moment donné dans le futur.

Contrairement à un marché au comptant, dans un marché à terme, les trades ne sont pas « réglés » instantanément. Au lieu de cela, deux contreparties vont trader un contrat qui définit le règlement à une date future. Par ailleurs, un marché à terme ne permet pas aux utilisateurs d'acheter ou de vendre directement la commodité ou l'actif numérique. Au lieu de cela, ils tradent une représentation contractuelle de ceux-ci et le trading réel d'actifs (ou de liquidités) se fera plus tard, lorsque le contrat sera exercé.

À titre d'exemple simple, considérons le cas d'un contrat à terme d'une marchandise physique, comme le blé ou l'or. Sur certains marchés à terme traditionnels, ces contrats sont dits livrés physiquement, ce qui signifie qu'il y a une livraison physique de la marchandise. Par conséquent, l'or ou le blé doit être stocké et transporté, ce qui engendre des coûts supplémentaires (appelés coûts de détention). Cependant, de nombreux marchés à terme proposent maintenant un règlement en espèces, ce qui signifie que seule la valeur équivalente en espèces est réglée (il n'y a pas d'échange physique de marchandises).

En outre, le prix de l'or ou du blé sur un marché à terme peut être différent selon le temps qui sépare la date du jour de celle du règlement du contrat. Plus l'intervalle de temps est long, plus les coûts de détention sont élevés, plus l'incertitude potentielle des prix futurs est grande, et plus l'écart de prix potentiel entre le marché au comptant et le marché à terme est important.


Pourquoi les utilisateurs tradent-ils des contrats à terme ?

  • Couverture et gestion des risques : il s'agit des raisons principales pour lesquelles les contrats à terme ont été inventés.
  • Position courte : les traders peuvent parier sur la performance d'un actif même s'ils ne le possèdent pas.
  • Effet de levier : les traders peuvent prendre des positions plus importantes que le solde de leur compte. 

Que sont les contrats à terme perpétuels ?

Un contrat perpétuel est un type de contrat à terme bien spécifique, mais contrairement à la forme traditionnelle de contrats à terme, il n'a pas de date d'expiration. Il est donc possible de maintenir une position aussi longtemps qu'on le souhaite. En dehors de cela, le trading des contrats perpétuels est basée sur le prix d'un indice sous-jacent. Le prix d'indice est constitué du prix moyen d'un actif, en fonction des principaux marchés au comptant et de leur volume d'échange relatif.

Ainsi, contrairement aux contrats à terme conventionnels, les contrats perpétuels sont souvent tradés à un prix identique ou similaire à celui des marchés au comptant. Toutefois, la plus grande différence entre les contrats à terme traditionnels et les contrats perpétuels est l'existence d'une « date de règlement » pour les contrats traditionnels.


Qu'est-ce que la marge initiale ?

La marge initiale est la valeur minimale que vous devez payer pour ouvrir une position à effet de levier. Par exemple, vous pouvez acheter 1 000 BNB avec une marge initiale de 100 BNB (avec un effet de levier de 10 x). Votre marge initiale serait donc de 10 % du total de l'ordre. La marge initiale est ce qui soutient votre position à effet de levier, elle joue le rôle de garantie.


Qu'est-ce que la marge de maintien ?

La marge de maintien est le montant minimum de garantie que vous devez détenir pour maintenir vos positions de trading ouvertes. Si votre solde de marge tombe en dessous de ce niveau, cela provoquera un appel de marge (vous demandant d'ajouter des fonds supplémentaires à votre compte) sous peine de liquidation. La plupart des exchanges de cryptomonnaies procéderont directement à la liquidation.

En d'autres termes, la marge initiale est la valeur nécessaire pour l'ouverture d'une position, et la marge de maintien fait référence au solde minimum dont vous avez besoin pour maintenir vos positions ouvertes. La marge de maintien est une valeur dynamique qui change en fonction du cours du marché et du solde de votre compte (garantie).


Qu'est-ce que la liquidation ?

Si la valeur de votre garantie tombe en dessous de la marge de maintien, votre compte de contrats à terme peut être soumis à une liquidation. Sur Binance, la liquidation se produit de différentes manières, selon le risque et l'endettement de chaque utilisateur (selon leur garantie et leur exposition nette). Plus la position totale est grande, plus la marge requise est élevée.

Le mécanisme diffère selon le marché et l'exchange, mais Binance facture des frais nominaux de 0,5 % pour les liquidations de niveau 1 (exposition nette inférieure à 500 000 USDT). S'il reste des fonds sur le compte après la liquidation, le solde est restitué à l'utilisateur. Si le solde est négatif, l'utilisateur est déclaré en faillite.

Notez qu'en cas de liquidation, vous devrez payer des frais supplémentaires. Pour éviter cela, vous pouvez fermer vos positions avant que le prix de liquidation ne soit atteint ou ajouter plus de fonds à votre solde de garantie, ce qui fait que le prix de liquidation s'éloigne davantage du prix actuel du marché.


Quel est le taux de financement ?

Le financement consiste en des paiements réguliers entre acheteurs et vendeurs, selon le taux de financement actuel. Lorsque le taux de financement est supérieur à zéro (positif), les traders qui sont longs (acheteurs de contrats) doivent payer ceux qui sont courts (vendeurs de contrats). En revanche, les taux de financement négatifs signifient que les positions courtes payent les positions longues.

Le taux de financement est basé sur deux composantes : le taux d'intérêt et la prime. Sur le marché à terme Binance, le taux d'intérêt est fixé à 0,03 %, et la prime varie en fonction de la différence de prix entre les marchés à terme et au comptant. Binance ne prend aucun frais pour les transferts de taux de financement, car ils ont lieu directement entre les utilisateurs.

Ainsi, lorsqu'un contrat à terme perpétuel est tradé avec une prime (à un prix plus élevé que les marchés au comptant), les positions longues doivent payer les positions courtes en raison d'un taux de financement positif. On s'attend à ce qu'une telle situation fasse baisser le prix, car les positions longues ferment leurs positions et de nouvelles positions courtes sont ouvertes.


Qu'est-ce que le prix repère ?

Le prix repère est une estimation de la valeur réelle d'un contrat (prix équitable) par rapport au dernier prix de transaction réel (dernier prix). Le calcul du prix repère empêche les liquidations injustes susceptibles de se produire lorsque le marché est très volatil.

Ainsi, alors que le prix d'indice est lié au prix des marchés au comptant, le prix repère représente la juste valeur d'un contrat à terme perpétuel. Sur Binance, le prix repère est basé sur le prix d'indice et le taux de financement, et il est également une donnée d'entrée essentielle au calcul des « G et P non réalisés ».


Que sont les G et P ?

G et P signifie gains et pertes, et ils peuvent être réalisés ou latents. Lorsque vous avez des positions ouvertes sur un marché à terme perpétuel, vos G et P sont latents, ce qui signifie qu'ils changent tout le temps en réponse aux évolutions du marché. Lorsque vous fermez vos positions, les G et P latents deviennent réalisés (partiellement ou entièrement).

Vu que les G et P réalisés font référence au gain ou à la perte provenant de positions fermées, il n'y a pas de relation directe avec le prix repère, mais uniquement avec le prix d'exécution des ordres. Les G et P latents, en revanche, sont en constante évolution et constituent le principal moteur des liquidations. Ainsi, le prix repère est utilisé pour garantir que le calcul des G et P latents est correct et représentatif.


Qu'est-ce que le Fonds d'assurance ?

Pour faire simple, le Fonds d'assurance permet d'éviter que les soldes des traders perdants deviennent négatif, tout en s'assurant que les traders gagnants obtiennent leurs gains.

Par exemple, supposons qu'Alice dispose de 2 000 $ sur son compte de contrats à terme Binance, qu'elle utilise pour ouvrir une position longue de 10 x BNB à 20 $ par pièce. Notez que Alice achète des contrats d'un autre trader et non de Binance. Donc, de l'autre côté du trade, nous avons Bob, avec une position courte de la même taille.

En raison de l'effet de levier 10 x, Alice détient désormais une position de 1 000 BNB (d'une valeur de 20 000 $), avec une garantie de 2 000 $. Cependant, si le prix du BNB passe de 20 $ à 18 $, la position d'Alice pour être fermée automatiquement. Cela signifie que ses actifs seraient liquidés et que sa garantie de 2 000 $ serait entièrement perdue.

Si, pour une raison quelconque, le système n'est pas en mesure de clôturer ses positions à temps et que le prix du marché baisse davantage, le fonds d'assurance sera activé pour couvrir ses pertes jusqu'à la clôture de la position. Cela ne changerait pas grand chose pour Alice, car elle était liquidée et son solde est désormais nul, mais cela permet de garantir que Bob obtienne son gain. Sans le fonds d'assurance, le solde d'Alice passerait non seulement de 2 000 $ à zéro, mais il pourrait également devenir négatif.

En pratique, cependant, sa position longue serait probablement fermée avant cela, car sa marge de maintien serait inférieure au minimum requis. Les frais de liquidation sont directement versés au Fonds d'assurance, et les fonds restants sont restitués aux utilisateurs.

Le Fonds d'assurance est donc un mécanisme conçu pour utiliser les garanties des traders liquidés pour couvrir les pertes des comptes en faillite. Dans des conditions normales de marché, le Fonds d'assurance devrait croître continuellement au fur et à mesure que les utilisateurs sont liquidés.

Pour résumer, le fonds d'assurance croît lorsque les utilisateurs sont liquidés avant que leurs positions n'atteignent un point d'équilibre ou une valeur négative. Mais dans les cas les plus extrêmes, le système peut ne pas être en mesure de clôturer toutes les positions et le Fonds d'assurance sera utilisé pour couvrir les pertes potentielles. Bien que peu fréquent, cela pourrait se produire pendant les périodes de forte volatilité ou de faible liquidité du marché.


Qu'est-ce que l'auto-désendettement ?

L'auto-désendettement fait référence à une méthode de liquidation des contreparties qui n'a lieu que si le Fonds d'assurance cesse de fonctionner (dans des situations spécifiques). Bien que peu probable, un tel événement obligerait les traders rentables à verser une partie de leurs bénéfices pour couvrir les pertes des traders perdants. Malheureusement, en raison de la volatilité des marchés des cryptomonnaies et de l'effet de levier élevé proposé aux clients, il n'est pas possible d'exclure pleinement cette possibilité.

En d'autres termes, la liquidation de la contrepartie est l'étape ultime prise lorsque le Fonds d'assurance ne peut pas couvrir toutes les positions en faillite. En général, les positions dont le profit (et l'effet de levier) sont les plus élevés sont celles qui contribuent le plus. Binance utilise un indicateur qui indique aux utilisateurs où ils se trouvent dans la file d'attente de l'auto-désendettement.

Sur le marché des contrats à terme Binance, le système prend toutes les mesures possibles pour éviter le désendettement automatique et dispose de plusieurs fonctionnalités pour minimiser son impact. Dans ce cas, la liquidation de la contrepartie est effectuée sans frais de marché, et un avis est immédiatement envoyé aux traders concernés. Les utilisateurs sont libres de reprendre leurs positions à tout moment.