Accueil
Glossaire
Tokens « Blue-Chip »

Tokens « Blue-Chip »

Intermédiaire

Oliver Gingold, un employĂ© du Dow Jones, a utilisĂ© pour la premiĂšre fois le terme « blue-chip » (ou « de premier ordre ») en 1923 pour dĂ©crire les actions qui se nĂ©gociaient Ă  200 dollars ou plus par action. Le terme provient de la couleur des jetons de poker : parmi les jetons bleus, blancs et rouges, les jetons bleus avaient la plus grande valeur. Aujourd’hui, les actions de premier ordre ne sont pas nĂ©cessairement des actions chĂšres. Il s’agit plutĂŽt d’actions de sociĂ©tĂ©s dont on pense gĂ©nĂ©ralement qu’elles sont de grande qualitĂ©, qu’elles ont rĂ©sistĂ© Ă  l’épreuve du temps et qu’elles ont fait la preuve de leur santĂ© financiĂšre.

De mĂȘme, certaines cryptomonnaies ont acquis une solide rĂ©putation au cours de l’histoire courte mais mouvementĂ©e du secteur des actifs numĂ©riques. Les actifs les plus couramment inclus dans cette catĂ©gorie sont le bitcoin (BTC) et l’ether (ETH). Les cryptos de premier ordre sont les plus attrayantes pour les investisseurs qui ont une aversion pour le risque, en particulier ceux qui cherchent Ă  entrer dans le secteur. Voici quelques-uns des avantages offerts par les cryptos de premier ordre :
  • Une capitalisation Ă©levĂ©e (gĂ©nĂ©ralement plus de 50 milliards de dollars amĂ©ricains)
  • Une liquiditĂ© Ă©levĂ©e
  • Une volatilitĂ© plus faible par rapport Ă  de nombreux autres actifs numĂ©riques
  • Une adoption institutionnelle

Cela dit, les tokens blue-chip ne sont pas Ă  l’abri de la volatilitĂ© inhĂ©rente au marchĂ©. NĂ©anmoins, ces cryptomonnaies ne perdent gĂ©nĂ©ralement pas autant de valeur que la plupart des autres cryptomonnaies lorsque le marchĂ© des actifs numĂ©riques est en baisse.

Toutefois, ni la notoriĂ©tĂ© ni la rĂ©putation ne peuvent garantir les rendements futurs. Il est donc important de toujours faire preuve de prĂ©caution et de suivre l’actualitĂ© du secteur pour prendre des dĂ©cisions en connaissance de cause.